Abonéobio : Le blog du bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mardi 30 septembre 2014

Mot-clé - labels bio

Fil des billets - Fil des commentaires

Label One voice pour une éthique animale et planétaire

Sur le marché il existe pléthore de labels. Le consommateur a parfois du mal à s'y retrouver. Il est un label qui compte quand on se veut consommateur responsable, celui de One Voice. Encore plus exigeant, plus éthique, plus engagé, le nouveau label One Voice valorise les produits non-violents pour les animaux, les humains et la planète. Le repérer sur vos produits et en faire un critère de choix c'est aussi avoir le pouvoir de dire non aux produits qui condamnent l’avenir de tous : ce label One Voice vous garantit que les produits bio n'ont pas été expérimentés sur les animaux (ingrédients mais aussi formulation), qu'ils contiennent aucune substance animale, à l’exception du miel, du pollen et de la cire d’abeille. Chez Abonéobio nous vous proposons des producteurs qui se sont engagés à respecter la charte One voice : Etamine du Lys, Coslys, Anibiolys, Les Douces Angevines, Melvita, ...



Désormais ce label pourra être apposé sur une large gamme de produits : les cosmétiques bio, les vêtements, les aliments, les produits d'entretien de la maison, les articles de jardinage, ...en France comme à l'étranger.

Il faut savoir que beaucoup de produits sont testés sur les animaux même si la réglementation ne l'oblige pas, exemple avec les sachets de thé d'une grande marque.

Ce label One Voice s'applique aux produits qui ne nuisent ni aux animaux, ni aux humains, ni à la planète. Les fabricants en font la demande auprès d'un organisme indépendant. Le label sera décerné auprès un audit, et si le cahier des charges de la charte One Voice est respectée. A noter qu'il n'y a aucune contre partie financière à l'utilisation du label : aucun don, aucune cotisation, aucune adhésion.

Le parrain de l'association One Voice est Théodore Monod. Elle cultive son indépendance politique, religieuse et financière et lutte pour les droits des animaux et le respect de toute vie afin de faire émerger une « éthique animale et planétaire ».

Que de logos dans les rayons alimentaire bio

Désormais les produits bio commercialisés en Europe présents dans les rayons pourront être estampillés avec ce nouveau logo appelé l'Eurofeuille bio. En fait le consommateur risque d'être perdu puisque l'ancien logo européen (non obligatoire) pourra persister encore pendant 2 ans, que le logo le plus connu AB reste bien souvent présent et c'était sans compter le nouveau label bio cohérence dont le logo sera apposé sur les produits dès 2011 par les adhérents à la démarche Alternative bio 2009. Que de logos bio dans les rayons se dit le consommateur lambda en quête d'un produit bio, sain, de qualité. Les subtilités se situent au sein des cahiers des charges que nous ne lisons pas chaque matin. Pour les adeptes du bio pur sans OGM il faudra donc attendre 2011.

logo certification produits bio en europe

Pour apposer ce nouveau logo bio Eurofeuille bio sur un produit il faut répondre au cahier des charges de la certification, contrôlé par des organismes certificateurs agréés par les pouvoirs publics. Le minimum est de 95 % d'ingrédients bio, avec une contamination possible par des OGM (jusqu'à 0.9% d'OGM par ingrédient) Pour savoir si le produit vient de France, il faut regarder l'information présente sur l'emballage : "FR BIO " (FR = France).

Regardons d'un peu plus près les garanties de ce nouveau logo européen qui cache quelques subtilités :

  • le produit peut contenir des OGM
  • l'alimentation des animaux n'est 100 % bio et pas forcément produite sur place
  • les produits transformés ne sont pas contraints de contenir 100% d'ingrédients bio mais uniquement 95 % comme pour le logo AB
  • le recours aux antibiotiques et antiparasitaires est toléré...


Alors au delà des campagnes de communication qui accompagnent la naissance de ces logos, à quand une vraie transparence sur les étiquettes avec un calcul des entrants chimiques que l'on avale en même temps que nos 5 fruits et légumes par jour dans nos assiettes ? Oui au bio, non aux pesticides, nitrates, PCB et autres qui s'accumulent dans nos organismes et nous rendent malades, infertiles, ... comme nous le rappelait l'émission Pièces à conviction Assiette tous risques...

Lire d'autres articles sur abonéobio sur les logos des labels et certifications bio, sur les cahiers des charges et labels bio, sur les choix des Français en produits bio du quotidien, sur le refus des OGM dans les produits et dans l'assiette des consommateurs, sur l'alimentation bio et locale

++ Le label Bio Cohérence : du bio pur !
++ Le guide du locavore pour mieux consommer local
++ Faire ses courses sans OGM
++ Plus de bio mais au goût amer en grandes surfaces
++ Assiette tous risques : mal manger nuit à sa santé
++ OGM mesurons d'abord les risques
++ En 25 ans les cancers ont doublé ! Du bio dans l'assiette et sur la peau
++ Les pesticides prochain scandale sanitaire ?
++ Le bio plus cher ? Le prix écologique le choix du citoyen
++ Manger bio pour lutter contre le cancer du sein
++ Nos enfants nous accuseront
++ Consommer bio rassure un français sur deux
++ Le bio progresse fortement mais profite aux importations
++ Nos fruits sont contaminés par les pesticides, les résidus sont dans nos assiettes
++ Des solutions locales pour un désordre global, film de Coline Serreau
++ Guide des labels de la consommation responsable

Le label Bio Cohérence : du bio pur !

Parce que les français ne veulent pas d'OGM dans leurs produits bio, parce que le label bio européen créé en 2009 permet d'en introduire, des producteurs transformateurs, distributeurs, consommateurs et organismes gestionnaires de marques,se sont rassemblés au sein d'Alternative bio 2009 pour créer le label Bio Cohérence pour défendre une agriculture biologique porteuse de sens, cohérente et solidaire.

label bio cohérence plus exigent que label AB

Le cahier des charges de ce nouveau label lancé par les grands acteurs de l'agriculture bio en France est plus exigeant que celui du label AB ou du label bio européen qui tolère jusqu'à 0,9% d'OGM par ingrédient. Il s'agit de défendre des produits avec 0% d'OGM et 100%. Ce label va s'imposer et change la donne car il s'appuie sur la mobilisation de la Fédération nationale d'agriculture biologique (Fnab), les magasins Biocoop et Biomonde, les Eleveurs bio de France, le grossiste bio PrioNatura, ...



Pour obtenir ce label Bio Cohérence, il sera nécessaire de respecter à minima le cahier des charges du label bio européen mais avec des contraintes imposées supplémentaires :

  • pas d'OGM (grosse différence avec le label bio européen qui tolère jusqu'à 0,9% d'OGM par ingrédient)
  • à la ferme une alimentation animale 100% bio produite sur place essentiellement.
  • Les produits transformés devant contenir 100% d'ingrédients bio (contre 95% pour les labels bio européen et AB),
  • limitation des antibiotiques, des antiparasitaires...
  • Obligation du producteur à effectuer un autodiagnostic de son exploitation pour évaluer et améliorer ses pratiques et de les améliorer (aspect environnemental mais aussi social avec les salaires versés aux employés,...)


Comme tout label qui se respecte, le label Bio Cohérence sera contrôlé par des organismes certificateurs extérieurs, tels que Ecocert, Certipaq, Agrocert, Qualité France et SGS.

Et les premiers produits seront en rayon pour 2011. (Pour mémo l'apposition du logo du label bio européen est exigé à partir du 1er juillet de cette année). On les trouvera d'abord dans les magasins spécialisés bio du réseau Biocoop et Biomonde et peut être en grandes surfaces si des garanties sont apportées sur le fait de ne pas imposer des prix à la baisse faisant pression sur les producteurs.

Voilà un "outil" qui devrait permettre aux consommateurs d'acheter des produits bio sans rogner sur la qualité !

Source : article Express

Lire d'autres articles sur abonéobio sur les cahiers des charges et labels bio, sur les choix des Français en produits bio du quotidien , sur le refus des OGM dans les produits et dans l'assiette des consommateurs

++ Faire ses courses sans OGM
++ Des OGM même dans les produits bio !
++ Une étiquette sans OGM sur nos produits, souhaitée par 72 % des Français
++ Les OGM, les Bretons n'en veulent pas !
++ La carte de votre menu sans OGM par Greenpeace
++ On vous dit que les Français ne veulent pas d'OGM !
++ Les OGM, un débat empoisonné
++ OGM, les Français se réveillent
++ La consommation de produits bio progresse en 2009
++ La panne du mais OGM Monsanto : famine en Afrique du Sud ?
Les OGM pas prioritaires pour 80 % des Français !
La terre, l'agrobiologie, des solutions locales pour un désordre global
++ OGM, vous voulez rire ?
++ La bio en questions, le guide de Bio consom'acteurs
++ Des solutions locales pour un désordre global, film de Coline Serreau
++ Guide des labels de la consommation responsable
++ 2010 l'année de la consommation partagée
++ Vous mangez local et de saison ? Vous êtes un locavore !
++ Ecofood : manger sain, se faire plaisir, respecter la planète
++ Les Amap vous connaissez ?
++ Kokopelli : les graines de vie
++ Terre et Terroirs, un magasin pour une consommation juste
++ Préserver le sens de l'abonnement aux paniers des Amap
++ Terrena veut faire de l'agriculture intensive écolo
++ La disparition des abeilles c'est la fin d'un mystere
++ Le monde selon Monsanto, leader des OGM
++ Nos enfants nous accuseront
++ Les pesticides prochain scandale sanitaire ?

Guide des labels de la consommation responsable

Pour encourager la consommation responsable, il est essentiel de pouvoir choisir son produit en sachant d'où il vient, dans quelles conditions il a été fabriqué, à partir de quelles matières premières, ce qu'il contient, et suivant quel cahier des charges il a été conçu ...Pour un consommateur en quête de sens dans ses achats et aussi en quête de garanties, pouvoir choisir demande, soit de faire confiance à son distributeur bio, soit d'en savoir plus sur les labels bio, mentions et certifications qui s'appliquent aux articles en rayon. Comprendre les subtilités des logos apposés sur ces produits dits responsables, mieux cerner les différences entre plus de 60 pictogrammes, est une étape préalable incontournable pour faire le tri et encourager la consommation respectueuse de l'environnement, des conditions sociales mais aussi de la santé. Voilà des enjeux qu'aborde ce guide des labels de la consommation responsable. L'approche systémique a été approuvée par l'Ademe. L'ouvrage rédigée par les experts de Mescoursespourlaplanete est préfacée par Elisabeth Laville et Chantal Jouanno, secrétaire d’État chargée de l’Écologie et rédigée par Marie France Corre, auteure de La consommation responsable de A à Z. C'est un moyen aussi pour les consommateurs mieux éclairés de faire pression sur les fabricants pour qu'ils aillent vers plus de produits éco conçus, moins nocifs pour la planète.

guide-de-la-consommation-responsable

Au sommaire de ce guide des labels de la consommation responsable :

  • Les écolabels officiels
  • Les labels en alimentation
  • Les labels des produits domestiques et d’entretien
  • Les labels des produits d’hygiène et cosmétiques
  • Les labels des articles en papier, carton et bois
  • Les labels des textiles et vêtements
  • Les labels du bricolage
  • Les labels des espaces verts, plantes et fleurs
  • Les labels du matériel électrique et électronique
  • Les labels des produits d’artisanat
  • Les autres labels, vrais ou faux


Guide des labels de la consommation responsable
Collection Graines de changement (édition 2009-2010 sortie le 6 novembre 2009) ISBN-13 : 978-2744064104 - Prix public : 9,95 € / 168 pages

Lire d'autres articles sur abonéobio sur la consommation responsable, sur les labels et certifications bio, sur mes courses pour la planète, sur la consommation durable, les achats de produits bio,....

++ Ego bio, Bio Activistes, Bio Nostalgiques, Bio en devenir,...quel consommateur bio en 2010 ?


Lire d'autres articles sur abonéobio sur les comportements de consommateurs bio, sur la perception du bio chez les consommateurs, ...

++ Etude sur le bio à l'horizon 2010 : donnez votre avis de consommateur
++ Tendance sagesse pour les cadeaux de Noël 2009
++ Abonéobio allège la liste et le poids de mes courses, sur mescoursespourlaplanete
++ Consommer bio rassure un français sur deux
++ Le bio plus cher ? Le prix écologique le choix du citoyen
++ Plus de consommation verte chez les 25 49 ans
++ Aboneobio.com, le site qui réconcilie consommation et raison, présenté par Fémininbio
++ La révolution verte, un nouveau souffle pour un marketing en quête de sens !
++ Le Déclic de la Pratique Bio d'Abonéobio
++ Comportement d'achats : des consommateurs de plus en plus acteurs ?
++ Terre et Terroirs, un magasin pour une consommation juste
++ Acheter Lohas, moins et mieux
++ Devenir décroissant ça s'apprend....
++ 2009 ou l'éloge de la consommation raisonnée
++ Les comportements des Eco-consommateurs vus par Greendex, indice global et international
++ La grande distribution où le challenge de la consommation durable ?
++ Passer à l'abonnement Abonéobio m'apporte quels avantages ?
++ Sur Top Santé Laurence Moulin, la femme écolo du mois, nous abonne au bio !
++ Les Français apprécient les produits bio selon l'Agence bio
++ La biodiversité, une notion vague dans l'esprit des consommateurs

A la rentrée, de nouveaux labels bio européens pour les cosmétiques bio, Cosmos, NaTrue,...

Dans les rayons les cosmétiques bio affichent aujourd'hui le label Cosmebio (Français), Bdih (Allemand), Soil association (Anglais)... mais ne bénéficient pas d'une règlementation européenne. Des rapprochements entre Cosmebio et Bdih ont donné naissance à COSMOS (COSMetic Organic Standard) standard européen pour les cosmétiques bio et naturels, impliquant 6 organismes (Cosmebio, Ecocert, Bdih, Bioforum, Icea, Soil Association) représentant plus de 1000 fabricants de cosmétiques, fournissant plus de 11000 produits dans plus de 40 pays. Sauf que certains fabricants de l'association allemande IKW sous Bdih (Laverana/Lavera, Logocos/Logona, Primavera, Santaverde, WALA/Dr. Hauschka, Weleda) ont quitté Cosmos pour créer NaTrue.

NaTrue

Que propose NaTrue ?

  • Le label NaTrue existe depuis 2008 propriété de l'European Natural and Organic Cosmetics Interest Grouping
  • Comme pour l'hôtellerie on retrouve un classement par étoile (1 à 3) selon le niveau d'exigence
  • Il n'autorise que les matières premières naturelles (botaniques, minérales inorganiques ou animales), issues de la synthèse, mais identiques à celles qu'on trouve à l'état naturel et transformées par des procédés acceptés (. l'hydrolyse (y compris la saponification), la neutralisation, la condensation avec élimination d'eau, l'estérification, la transestérification, l'hydrogénation, la glycosidation, la phosphorylation, la sulfatation, l'acylation, l'amidation et l'oxydation (avec oxygène, ozone et peroxydes). Les traitements par ionisation ou le recours à la chimie du chlore sont interdits).
  • Les parfums et huiles essentielles doivent être naturelles et les tensioactifs biodégradables.
  • Il tolère 6 conservateurs de synthèse : les acides benzoïque, formique, propionique, salicylique et sorbique, ainsi que l'alcool benzylique.

Source : L'Observatoire des Cosmétiques

Que propose Cosmos ?

  • Un principe de précaution à tous les niveaux de la chaîne de production, des matières premières aux produits finis, ainsi qu’un souci de totale transparence vis-à-vis du consommateur.
  • Le respect de la biodiversité (c'est important quand on connait les effets de la piraterie du bio !) et la responsabilité dans l'utilisation et la transformation des matières premières dans l'esprit du développement durable.
  • Des produits obligatoirement certifiés par des organismes agréés indépendants.
  • Une classification des ingrédients en cinq catégories : l’eau et les ingrédients minéraux (naturels non certifiables bio), les agro-ingrédients physiquement transformés ( peuvent être certifiés bio), les agro-ingrédients chimiquement transformés ( doivent se conformer aux 12 principes de la Chimie Verte. A noter que même transformée par chimie ou synthèse, une matière première pourra être qualifiée de biologique ! Donc la mention issu de l'agriculture biologique ne suffira plus, il faudra se reporter à la liste des ingrédients ) et les autres ingrédients (conservateurs, ...)
  • 20% d’ingrédients bio (sauf pour les produits qui se rincent, comme les gels douche ou shampoings qui ont beaucoup d'eau non certifiable !) c'est quand même le double de l'exigence actuelle de Cosmébio (10% d'ingrédients bio). Pour chaque catégorie d'ingrédients, il faudra que 95 % des ingrédients physiquement transformés soient bio. Par contre, il n'y a plus de limite maximale affichée sur le pourcentage d'ingrédients chimiques acceptés (pour mémo 5 % toléré dans Cosmébio parmi une liste positive), ainsi le fabricant ne sera pas poussé à profiter de cette marge de tolérance
  • Si les premières certifications Cosmos vont arriver en septembre 2009, le référentiel Cosmos ne s'appliquera réellement qu'à compter de la rentrée 2012, d'ici là chacun s'adapte, avec des dérogations temporaires qui seront tolérés pour l'emploi de substances pas vraiment top (des solvants pour obtenir du tocophérol naturel ou de gommes carraghénane ou xanthane, le tensio actif bétaïne, ...)
  • Coté communication le logo n'est pas encore décidé. Probablement pas de logo d'ailleurs
  • Coté mention, 2 catégories : Cosmos-Organic et Cosmos-Natural (moins exigeant)

Source L'observatoire des Cosmétiques

En résumé, on va avoir une certification Cosmos qui vise à harmoniser l'offre des labels européens et à pousser à terme les producteurs à faire plus de qualité. Mais en attendant que le référentiel s'applique réellement (septembre 2012) on risque d'avoir un peu de mal en tant que consommateur à s'y retrouver !
Il faudra encore bien lire les étiquettes et faire confiance à son distributeur !

Lire d'autres articles sur Abonéobio sur la cosmétique bio, les labels et certifications bio, les cosmétiques bio pour toute la famille, sur les effets des cosmétiques,

++ Les cosmétiques ont des effets indésirables
++ La piraterie du bio !
++ Des cosmétiques bio pour mon bébé
++ La valse des logos et labels bio
++ Le guide bio de la future maman
++ Pourquoi changer de produits et passer au bio ?
++ Les cosmétiques sont ils dangereux ?
++ Echantillons de cosmétiques pour bébé à la maternité : cadeaux empoisonnés !
++ Protéger les femmes enceintes, un logo sur les cosmétiques pour alerter
++ Les cosmétiques bio : le bonheur est il dans le pot sur Envoyé Spécial France 2
++ Les phtalates dans les crèmes, mâles en péril...
++ Cosmétiques bio, le bonheur est il dans le pot ? Droit de réponse à Cosmébio suite au reportage Envoyé Spécial
++ Du bio pour la peau des hommes
++ Aboneobio fete les mamans avec du bio !
++ La cosmétique solaire et bio, efficace et saine !

La valse des logos et labels bio

Pas si simple de savoir s’y retrouver quand on a l’intention d’acheter des produits sains, ou au moins bio. Si le label AB est maintenant entré dans les moeurs, les logos sont nombreux et créent parfois la confusion



La suite à découvrir en détail sur L'actu en Papate par Martin Vidbert

Annonces Abonéobio


Retrouvez Abonéobio
sur Google+