Abonéobio : Le blog du bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Dimanche 11 décembre 2016

A vos agendas ! Du 20 au 30 mars 2015, la 10ème semaine pour les alternatives aux pesticides

10semaine-alt-pesticides.jpgLa Semaine pour les Alternatives aux Pesticides (SPAP) est une opération nationale et internationale annuelle ouverte à toutes et tous visant à promouvoir les alternatives aux pesticides. Pendant les 10 premiers jours du printemps, période de reprise des épandages de pesticides, le public est invité à mieux s’informer sur les enjeux tant sanitaires qu’environnementaux des pesticides et sur leurs alternatives au travers de centaines de manifestations partout en France et dans une vingtaine d’autres pays.

La prochaine Semaine pour les Alternatives aux Pesticides fêtera ses 10 ans, du 20 au 30 mars prochain, dans toute la France. Il reste donc un mois pour boucler les derniers préparatifs, préparer le Tour de France des initiatives et diffuser les nombreux événements et des petites surprises qui jalonneront les festivités

Plus que quelques jours pour participez au concours de graphisme

Plus que quelques jours pour participer à notre concours de graphisme lancé en partenariat avec le collectif citoyen les Engraineurs et Générations Cobayes! Vous avez jusqu'au 27 février prochain pour présenter un visuel qui illustre la problématique des pesticides soit par leur impact sanitaire et environnemental, soit par les alternatives qui existent. N'hésitez pas non plus à participer en votant pour votre/vos visuel(s) préféré(s) !

10semaine-alt-pesticides02.jpg Des événements et de nombreux partenaires

En 2014, la 9ème édition de la Semaine pour les Alternatives aux Pesticides avait réussi à proposer plus de 600 évènements partout en France, avec des conférences, des projections de film, des ateliers et des journées de formations pour des alternatives aux pesticides, des visites et des balades de sites remarquables (communes 0 sans pesticides, ferme de coccinelle, etc.) Cette semaine a mobilisé près 54 partenaires nationaux et internationaux, et environ 300 acteurs locaux pour faire vivre l’événement.

Les partenaires de la 10ème Semaine

Pour la deuxième année consécutive, l'association Noé conservation, sera partenaire de la Semaine pour les alternatives aux pesticides, rejoint par Alain Baraton, jardinier en chef du domaine de Versailles et parrain du programme de conservation de la biodiversité des Jardins de Noé. Chaque jour pendant la Semaine pour les alternatives aux pesticides, le jardinier chroniqueur sur France Inter, amoureux de la nature présentera un des points de la charte des Jardins de Noé via une petite vidéo et distillera ses conseils pour jardiner au naturel tout en préservant la biodiversité.

Inscrivez vos événements sur le site Internet!

100_5445.JPGPour les professionnels et les associations, il est encore tant d’inscrire vos événements afin d’être référencé et présenter lors des prochaines actions de communications. Tous les événements prévus pendant la Semaine pour les alternatives aux pesticides seront relayés sur la carte interactive du site Internet, Que vous soyez l'organisateur d'un événement local, régional ou national, n'hésitez pas à le recenser sur la carte interactive mise à disposition des internautes, cela permet aux participants de savoir ce qui est organisé près de chez eux. Pour cela, il vous suffit de vous rendre sur le site Internet puis de cliquer sur espace organisateur afin de créer un compte et inscrire votre événement. Vous pouvez également télécharger un petit guide des inscriptions en ligne ici

Septembre, le mois des événements pour faire bouger la planète!

Il faut croire que septembre est le mois idéal pour lancer un bon nombre de manifestations à tendance environnementaliste! Alors que la Semaine de la Mobilité Durable est un événement européen qui se pérennise d’année en année, que les week-end “Nettoyons la nature” rassemblent toujours plus de particuliers et de scolaires, de nombreuses initiatives voient le jour à la faveur de ce début d’automne. Bougez_OK CS4_2011-1 Idéalement requinqués ou gonflés à bloc après des vacances loin du stress, aurions-nous plus de motivations pour mener à bien quelques bonnes actions pour la planète, ou l’envie d’assainir dès la rentrée nos modes de vie? Il est indéniable que ce mois de septembre est riche de propositions pour qui veut s’informer, bouger durablement, manger localement et agir responsablement!

Les pionniers de la consommation collaborative : le vide-grenier!

affiche_braderie_2014.jpgAvec le ménage de printemps, celui de septembre est un incontournable. Il n’est pas étonnant que le mois de septembre concentre un nombre impressionnant de vide-grenier et diverses brocantes. Alors que les marchés aux puces remontent au Moyen-âge, les vide-grenier ont vus leur apparition dans les années 70-80, soit au début de l’âge d’or de la société de consommation, pour devenir à ce jour une institution pour qui cherchent des occasions intéressantes, du lien social, ou juste une idée de sortie amusante pour les grands et les petits. Ces vide-grenier, foire à tout, brocante, bourse aux jouets ou peu importe le nom qu’il leur est donné sont en soi les pionniers de la consommation collaborative, dont le modèle économique est en ce moment sur toutes les lèvres. La plus célèbre des braderies, de Lille, a eu lieu les 6 et 7 septembre, mais des animations sont encore au rendez-vous. Si vous n’avez pas l’envie ou les moyens d’y faire un tour, le site http://vide-greniers.org/ (qui vient de se relooker) recense de manière exhaustive toutes les brocantes de France. Et si vous souhaitez faire une bonne action vous pouvez retrouver les agendas des grandes ventes des antennes locales de l’association Emmaüs, pour acheter pas cher et solidaire, ou pour faire un don.

http://www.braderie-de-lille.fr/ http://vide-greniers.org/braderies/histoire%20des%20vide-greniers.html http://www.emmaus-idf.org/grandes-ventes-et-evenements

La Semaine Européenne de la Mobilité : du 16 au 22 septembre

Si le temps le permet, pourquoi ne pas profiter d’un été indien pour découvrir le vélo, ou le covoiturage? En France, a semaine de la Mobilité est sous le patronage du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, mais elle a une double vocation de sensibilisation pour la santé publique et pour l’environnement. En effet, les effets de la pollution dû à l’utilisation de la voiture sont connues, mais il ne faut pas oublier que pratiquer une activité physique, telle que la marche, le vélo, la trottinette, bref la mobilité dite “douce”, a des répercussions positives sur la santé. En 2013, plus d’une centaine de collectivités avaient organisé des événements ou des animations spécifiques, plaçant ainsi la France au 5ème rang européen ! Voici un aperçu du programme pour cette année 2014 :

• Mardi 16 septembre : Journée des vélo-écoles;

• Jeudi 18 septembre : Journée du covoiturage;

• Samedi 20 septembre : Journée du transport public.

• Samedi 20 - dimanche 21 septembre : Journées Nationales des Voies Vertes Journee_Patrimoine-Fumel.jpg

www.bougezautrement.gouv.fr

Bio et Local, c’est idéal! Du 20 au 28 septembre

Les associations du réseau FNAB (Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique) vous invitent dans le cadre de la campagne “Manger bio et local c’est idéal” à rencontrer des producteurs bio près de chez vous. En 2014, le réseau recense déjà une centaine d’événements dans toute la France, afin de permettre à chacun de découvrir les produits issus de l’agriculture biologique et développer les circuits de proximité. Pour la première fois cette année, certains événements seront assurés en partenariat avec la Fête de la Gastronomie qui se déroule, elle, du 26 au 28 septembre. affiche_belblog1.jpg La campagne “manger bio et local c’est idéal” rappelle que ces circuits courts, ou de proximité, créent plus d’emplois, protègent l’environnement et le succès des manifestations permet de changer de manière profonde et durable notre manière d’appréhender l’agriculture et l’alimentation. Et pourquoi ne pas vous rentrer dans une AMAP? Les AMAP n’attendent pas une campagne nationale pour promouvoir, quotidiennement et à l’année, le travail des agriculteurs bio de leurs régions. Vous pourrez découvrir la diversité des produits proposés, puisque ceux-ci dépassent de plus en plus les limites de l’alimentaire. Comme à l’AMAP de Treillières (44), où Abonéobio passe régulièrement y distribuer du vrac de produits d’entretien. Avis aux intéressés!

http://bioetlocalcestlideal.org http://www.fete-gastronomie.fr http://www.facebook.com/fete.gastronomie http://www.amapdetreillieres.fr

Les Journées Européennes du Patrimoine les 21 et 22 septembre

Journee_Patrimoine-Chatenay-Malabry.jpg La 31ème édition des journées Européennes du Patrimoine ouvre le champ du “patrimoine” à la nature pour la première année en 2014! L’observatoire de Lyon ouvrira notamment ses portes pour une visite guidée autour de la biodiversité du parc de l'observatoire. Dans toute la France, de nombreuses associations animeront des visites guidées, des conférences ou des ateliers pour découvrir les richesses naturelles de nos régions, ou ouvrir les lieux fermés aux publics, comme des jardins inscrits au titre de monuments historiques. Il est intéressant de constater que le patrimoine n’est plus simplement une affaire de culture ou d’architecture. En effet, la nature comme certains monuments historiques est “classée” ou “protégée”, il semble alors légitime de pouvoir lui consacrer une place à l’occasion de ces journées Européennes.

www.journeesdupatrimoine.culture.fr

http://www.facebook.com/journeeseuropeennesdupatrimoine

Journee_Patrimoine-Allos-.jpg

Qu’avez vous prévu de faire lors de ce mois de septembre chargé :participer près de chez vous, partir enfin en vacances, profitez d’un peu de calme pour buller ou au contraire faire le ménage avant le retour des mauvais jours?

Le commerce équitable en péril ?

A l'heure où les cours de matières premières flambent, notamment le blé, le cacao et le café, les producteurs du sud sont invités à vendre leur récolte à des prix alléchants. Du coup ils ont tendance à écouler leur récolte sur le marché traditionnel et ne sont plus en capacité ensuite de tenir leurs engagements vis à vis des partenaires du commerce équitable. Dans le même temps le consommateur assiste à une multiplication de l'offre des produits issus du commerce équitable dans les rayons des hypermarchés, avec le lancement des gammes marques distributeurs estampillés commerce équitable, dont on ne peut vérifier l'engagement, puisqu'il s'agit de labels privés et propres à leurs stratégies. Ces grandes surfaces dominent le marché en concentrant l'essentiel des ventes (2/3 du total) sur un marché de 303 millions d'euros, enregistrent aussi pour la première fois une baisse de leur vente de 9,2 % au profit d'autres réseaux comme les restaurants (ventes hors domicile )…. C'est dans ce contexte que s'ouvre la traditionnelle Quinzaine du Commerce Equitable en France

quizaine commerce équitable bio local équitable

Si le café et le thé restent les produits français équitables les plus vendus (48% du total des ventes CE), il existe bien d'autres références disponibles : les vêtements avec le coton (15%), les chocolats, biscuits et confiseries (11%), les fruits (10%), les pâtes, le riz et les plats préparés (4%). Cette année, pour la 11ème quinzaine du commerce équitable, il était d'important d'élargir la thématique pour associer les autres acteurs de la consommation responsable, tels que les circuits courts qui se développent très vite (AMAP, ...) sur des produits peut être bio mais avant tout en local. Le commerce équitable c'est aussi au Nord et le consommateur peut agir par ses choix pour promouvoir une alimentation durable pour tous, permettre de soutenir notre filière de producteurs agriculteurs, en leur garantissant une juste rémunération, le respect de l'environnement (réduire les entrants chimiques est essentiel), ...Les valeurs du commerce équitable rassemblent puisque 2/3 des Français se disent en être proche et la notoriété du CE ne cesse de grandir : en 2010 98 % des français connaissent le commerce équitable, contre seulement 9 % il y a 10 ans ! Mais les achats ne suivent pas ces bonnes intentions : en 2010 les ventes ont connu une progression de seulement 5 % contre 13 % précédemment. Le consommateur dit être sensible mais la crise fait qu'il n'achète pas pour autant.

Alors, en mai je mets dans mon panier, du local, bio, équitable, voilà mes choix pour l'homme et la planète ! Et j'espère que les autres mois de l'année vous aurez envie de poursuivre cette nouvelle pratique de consommation durable et responsable.

Annonces Abonéobio


Retrouvez Abonéobio
sur Google+