Abonéobio : Le blog du bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Dimanche 11 décembre 2016

Mot-clé - made in France

Fil des billets - Fil des commentaires

Ces applis anti-gaspi qui changent la vie

street-marketing-optimiam-20.jpgLe gaspillage, c’est mal et ça coûte cher à tout le monde : 10 millions de tonnes de produits gaspillés, 16 milliards d’euros de pertes et un impact carbone estimé à 15,3 millions de tonnes de CO² pour la planète! (chiffres : Date Limite)

Agir contre le gaspillage c’est déjà être écolo, sans forcément être adepte du bio. Pour preuve, des start-up tentent d’inciter aux bons gestes : gourmands, économiques et écologiques.

Ces applications proposent de mettre en relation les consommateurs (et plus) avec des points de vente à proximité pour les encourager à consommer les invendus plutôt que de les jeter ou de les “javelliser”. Si la grande distribution s’y met depuis quelques années sous l’impulsion d’idées innovantes pour faire vendre les moches, les frais à date limite rapprochées ou juste faire changer les mentalités, les commerces de bouches voient aussi leurs intérêts à vendre moins cher, mais vendre tout de même, les surplus de la journée. De belles start-up voient ainsi le jour dans les capitales européennes, et notamment en France!

Lire la suite...

La vente à domicile, l'autre secteur qui séduit le bio

Loin de nous l’idée de dézinguer le modèle de la vente à distance, sur lequel Abonéobio s’est développé, mais on aime aussi quand les acteurs du bio se démarquent par leur originalité. On trouve du bio pour tout le monde : ceux qui achètent en supermarché bio, en magasins spécialisés, ceux qui préfèrent la vente directe, ceux qui passent leur commande sur internet… et même ceux qui aiment recevoir pour tester, découvrir et acheter chez soi!

La marque française PURE a fait le choix de la vente à domicile pour vendre ses produits, bio et écologiques, sur base végétale, qu’ils soient des compléments alimentaires, de l’hygiène de la maison, des cosmétiques ou du maquillage.

Lire la suite...

La visite d'abonéobio sur le premier Festival Zero Waste

DSC_7192.JPGAprès le Oui Share Festival, dédié à l’économie du partage (i.e. économie collaborative), le Cabaret Sauvage, haut lieu de la vie alternative à Paris, vient d’accueillir le premier Festival Zéro Déchet, du 29 juin au 1er juillet dernier.

Encouragée par des signes bien visibles autour de cette thématique : succès des livres, engouement des territoires, développement des épiceries 100% vrac, émergence d’une communauté de blogueurs, l’association Zero Waste France a organisé cette première grand-messe autour des gens qui ont été les premiers à partager leurs expériences et à inspirer les autres.

Lire la suite...

BioCoupons, le meetic du bio, pour les consommateurs et les producteurs!

logo_biocoupons.JPGLe crédo d’abonéobio? Démontrer que consommer bio n’est pas plus cher, le prouver avec des promotions régulières sur le site, et dénicher via le blog les bons plans pour vous aider à avoir le déclic bio ! Alors quand on a appris que BioCoupons, le site spécialisé dans les coupons de réductions de produits bio, avait développé une application mobile (disponible gratuitement), on a cherché à en savoir plus!

Crée en 2012, puis racheté en 2015 par deux anciens d’EcoVer, la nouvelle équipe fait le pari de faire évoluer les services proposés par BioCoupons. Cédric Rousselet, gérant associé, a gentiment répondu à nos questions.

Lire la suite...

Les clés du succès de la vente en vrac par Day by Day

Nous avions déjà partagé notre expérience du magasin vrac, avec la formule Day by Day, lors de l’ouverture du magasin à Nantes. A Paris, le vrac est encore présent chez les primeurs, sur les marchés, ou bien dans les magasins bio, comme Naturalia ou Biocoop, qui a d’ailleurs inauguré un magasin entièrement dédié au vrac avant le lancement de la COP21, en novembre dernier, avec l'intention de démontrer que Biocoop connait son métier et que le vrac y est au coeur (pour l'anedocte, recueillie auprès de son directeur communication Patrick Marguerie à l'occasion des résultats annuels du réseau) L’enseigne franchisée Day by Day rejoint l’offre déjà présente à Paris, forte d’une croissance “logarythmique”, selon les termes imagés de son co-fondateur Didier Onraita.

Le retour de l’épicerie de quartier

Lire la suite...

Ma centrale vapeur en plastique recyclé possible grâce à Eco-systemes

logo-343x202.png Selon des chiffres dévoilés le 4 février dernier, Eco-systèmes a collecté et recyclé plus de 460 000 tonnes de DEEE, soit l’équivalent de 9 kg par habitant (contre 7,4 kg en 2014). Cette progression est en partie due au déploiement d’Eco-systemes dans de nouvelles collectivité (33.000 tonnes) et la création de nouveaux “canaux de collecte” comme les meubles verts ou le développement des collectes de proximité (57.000 tonnes), où des agents viennent près de chez vous récupérer vos appareils et vous éviter le transport de ceux-ci jusqu’à un point de collecte, un magasin ou la déchèterie.

Lire la suite...

Les protections intimes sont aussi passées à 5.5% sur abonéobio!

L’année 2015 a levé un tabou énorme sur l’hygiène intime féminine. Ce qui d’habitude n’était évoqué qu’avec des mots feutrés ou de galantes hyperboles a été affiché, tout dégoulinant de sa réalité, devant les Ors de l’assemblée nationale.
ace à cela, nos élus ont cédé et abaissent le taux de TVA à 5.5% depuis le 1er janvier 2016. Malheureusement, dans les faits, toutes les enseignes n’ont pas joué le jeu, comme l’indiquait encore France 2 dans son reportage du 7 janvier.

Lire la suite...

Le bio, c’est sexy!

coeurdeplante.jpgToutes les études le prouvent, le montrent et le démontrent : se faire du bien, ça fait du bien! Outre la libération d’endorphine qui nous rend plus heureux, faire l’amour permet de garder la santé en stimulant le rythme cardiaque, protège nos artères du vieillissement, augmente notre espérance de vie et rendrait même plus intelligent (étude dont les résultats sont cependant à prendre avec des pincettes, mais ça nous fera une nouvelle bonne raison) !

De plus, il est désormais possible de s’ébattre et de se protéger en bio!

YES! Moins de chimie, plus d’alchimie.

Loin de l’image surannée et caricaturale des écologistes poilu(e)s et des galipettes dans les champs de foin, le bio se retrouve sous la couette pour plus de plaisir. YES-lubrifiants-intime-eau.jpgPremièrement conçus pour traiter la sécheresse vaginale, Yes® est une gamme de lubrifiants intimes certifiés bio par la Soil Association. A base d’eau ou d’huile d’amande douce, les lubrifiants Yes® ont été développés par une entreprise britannique pour satisfaire les allergiques et ceux qui veulent éviter le contact avec des ingrédients allergènes comme la glycérine et le kiwi (latex-fruit), des extraits de graines de pamplemousse, parfum, parabènes, silicone et tout autre dérivé pétrochimique. On ne vous fera pas de dessins, mais les gels lubrifiants Yes permettent de soulager les sécheresses vaginale et pénienne pour une pénétration plus facile et des sensations de glissement plus jouissives. De plus, si le gel lubrifiant intime à base d’eau est compatible avec un préservatif, le gel lubrifiant intime à base d’huile d’amande douce peut également s’utiliser en gel de massage… YES-lubrifiants-intime-huile.jpgEt comme, c’est vendu sur abonéobio, on vous confirme que c’est bio, avec plus de 97% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique, que la gamme possède la certification “leaping bunny” contre la cruauté animale : les produits ne sont pas testés sur les animaux et sans ingrédients d'origine animale. Yes® à base d'huile contient néanmoins de la cire d'abeille qui est approuvée par la société végétarienne (Vegetarian Society). On dit ouiiii...

Sens dessus-dessous naturellement coquins 1620957_485728138199146_1457173585_n.jpgCoton, soie ou fibre de pin recyclé, les dessous chic et sexy existent depuis longtemps en version éthique et bio. Aussi jolie que sa version “conventionnelle”, la lingerie fine écologique est aussi confortable, respecte notre planète et notre corps. D’une manière étonnante, si les Françaises restent les premières acheteuses de lingerie devant les allemandes en y consacrant 99.4 € en moyenne, soit 18 à 20% de leur budget vêtements annuel*, ce sont les anglaises qui s’imposent sur le marché de la lingerie éthique très sexy. Heureusement, des créatrices françaises qui continuent de dessiner et,ou de fabriquer en France malgré le coût de la main d’oeuvre, propose des sous-vêtements d’une exceptionnelle qualité, et beaucoup de sensualité. Parmi elles, on adore Peau Ethique qui utilise de la soie éthique pour une lingerie très sensuelle, ou Do You Green, l’une des marques pionnières du bio, qui utilise de la fibre de pin recyclé pour des dessous basiques ou très sexy.

  • chiffre www.planetoscope.com

Trouver l’amour ?

Il vous manque encore un Valentin pour le 14 février prochain? Vous pouvez tenter les meetings et autres manifestations pour une cause qui permettent certainement de rencontrer une personne aux même idéaux. Sinon, les Internet sont là! Depuis quelques années, les sites de rencontres se spécialisent. Lassés de ne jamais trouver l’élu sur des sites avec pléthore de profils, qui ne correspondent jamais aux attentes des utilisateurs, les sites de rencontre joue l’effet “communauté” ou “tribu”. Une rapide recherche permet de trouver pas moins d’une dizaines de sites de rencontres réservés aux adeptes du bio, de l’écologie, ou du veganisme. Il n’y a plus qu’à se lancer ! Voici les principaux sites réservés aux rencontres "vertes". www.amours-bio.com/ www.rencontre-bio.com/ www.bioflirt.com/ mygreenlovers.com/ www.ecolorencontre.com/‎ vegan-rencontres.fr www.meetmyveg.org amourvegetarien.com

Annonces Abonéobio


Retrouvez Abonéobio
sur Google+