Abonéobio : Le blog du bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mardi 23 septembre 2014

Plainte sur le Nutella une maman gagne contre Ferrero

Une mère de famille a gagné son procès contre Ferrero !. Elle accusait le Nutella d'être trop gras alors que la firme ne cesse de vanter les mérites d'un petit déjeuner équilibré avec sa pâte à tartiner. Partie de la Californie en février 2011, une action contentieux en nom collectif contre le groupe Ferrero a donc abouti grâce à la persévérance de cette femme, Athena Hohenberg, maman à San Diego (voir mon article : Aux USA une mère lance une action en justice contre Nutella. Le Nutella n'est pas un produit sain et Ferrero est condamné à payer pour sa publicité mensongère plus de 3 millions de dollars : le Nutella n'est pas un exemple pour un petit déjeuner équilibré, trop gras, trop sucré (et avec des phtalates en plus ^^) ! Cette amende sera reversée aux consommateurs, sous forme de remboursement. Un site web a été créé spécifiquement, suite au jugement, pour donner aux consommateurs l'information sur les conditions de remboursement des pots de Nutella (4 dollars par pot acheté aux USA entre 2008 et 2012). Le remboursement ne peut dépasser 20 dollars par foyer (soit la valeur de 5 pots). Il faut avoir acheté son pot de Nutella en Californie entre le 1 août 2009 et le 23 janvier 2012, ou dans un autre état des USA, entre le 1 janvier 2008 et le 3 février 2012. La demande doit être envoyée au plus tard le 5 Juillet 2012 (par courrier ou par formulaire via internet). Pour les USA, il est provisionné un fonds de règlement de 2.500.000 $ et pour la Californie 550.000 $soit un total de 3.050.000 $ d'indemnité à régler par Ferrero au titre de sa pâte à tartiner Nutella trop grasse. A priori, il n'est pas prévu d'autres remboursements dans les autres pays du monde (malgré que le Nutella soit très présent, partout !)

nutella pate tartiner ferrero gouter enfants

A quand une action en justice collective en France pour la présence du dangereux phtalate DEHP dans le Nutella ?

Il existe des alternatives, les enfants apprécieront aussi d'autres saveurs, voir notre test pour savoir quelle pâte à tartiner pour remplacer le Nutella choisir en version bio

Source : nutellaclassactionsettlement

Oser être une mère active épanouie

Les femmes sont actives..toute la journée. Voir trop ! Elles enchainent deux ou plutôt trois journées dans une seule : travail, enfants, maison, perso, ....difficile d'articuler tout ces besoins dans une seule journée de 24h, surtout si les taches ne sont pas partagées. Tous ces à cotés pèsent sur le développement de la carrière des femmes. La conciliation entre carrière et vie familiale est un sujet d'actualité, dont nous devons nous emparer pour faire bouger les choses. Le réseau Maman Travaille a lancé la 1ère journée des femmes actives..et des parents sur l'initiative de Marlène Schiappa, auteure notamment du guide Maman Travaille. Retour sur cette journée du 09 février 2012 qui a permis de rassembler des témoignages pertinents sur des exemples de politiques qui fonctionnent, échanges autour de ce fameux plafond de mère qui empêche l'ascension, (d'ailleurs ce terme plafond de mère inventé par Maman Travaille a été repris dans les médias depuis) le piège des activités professionnelles alternatives, pourquoi et comment dégenrer les politiques de parentalité...D'ailleurs des pères étaient aussi parmi les participants (Benjamin de Till the Cat, père au foyer, et Mercredi C papa, association de pères). Beaucoup de richesses dans les échanges ! De l'énergie, du pragmatisme, de la sincérité, de belles rencontres ...bref un cocktail qui permet de se ressourcer et d'aller de l'avant !. Je partage ici des regards croisés, des chiffres qui m'ont marqué, des pistes de réflexion lancées par les intervenants, des citations coup de coeur...

conciliation parentalité et carrière

Le congé de maternité / paternité : je pars en MBA !
A l'échelle d'une vie de femme, il existe plusieurs temps et celui avec les enfants ne durent pas. Alors si on prenait le temps et si chaque femme pouvait considérer son congé de maternité comme un temps de respiration, un temps de formation, car elle y apprend de nouvelles compétences. Plus elle a d'enfants, plus elle est obligé de jongler en permanence entre différentes tâches et plus elle est efficace. Elle développe des aptitudes aujourd'hui recherchées, très modernes dans une culture de zapping permanent. Avec la maternité, les femmes développent des outils d'innovation, alors que les hommes se cantonnent davantage à la routine. Alors n'ayons plus d'annoncer une grossesse à notre hiérarchie ! (4 femmes sur 10 se disent stressées par cette annonce).

Oser !
Aude de Thuin est de ces femmes qui vous donne l'envie ! A l'initiative du Women's Forum, elle est l'auteure de "Femmes si vous osiez, le monde s'en porterait mieux" (j'ai acheté le livre !), et lance le 1er French Forum Osons la France, le 26 mars 2012. Elle nous invite à puiser au fond de soi pour travailler à ce fameux manque de confiance, qui fait défaut aux femmes. Elle nous invite aussi à développer notre ambition, car oui les filles, nous manquons d'ambition ! Dans le cadre de la recherche d'un nouveau job, si une femme à moins de 80 % des compétences demandées pour un poste, elle ne postulera pas. Si un homme a 50 % des compétences requises, il y va !. Cherchez l'erreur ...Pas de fausse modestie, il faut y aller et créer son chemin. Chez Carrefour, 58 % des salariés sont des femmes, mais seulement 11 % des dirigeants sont des femmes (5 femmes cadres dirigeantes chez Carrefour France), alors que 70 % des clients sont des femmes). Il faut augmenter la visibilité des femmes qui osent, qui prennent des responsabilités...Autre exemple apporté par Isabelle Germain : seulement 20 % de femmes citées dans les sources d'infos, et quand on parle des femmes dans la presse c'est soit pour évoquer une femme mise en lumière par un homme, soit pour parler d'une femme victime, soit pour prendre le témoignage anonyme d'une femme. Une enquête réalisée tous les 5 ans indique que rien ne bouge. A part lors de la journée de la femme, où les articles dédiés se font nombreux, le reste de l'année, on reproduit les mêmes clichés. (A lire plutôt les nouvelles news qui donnent la même parole aux hommes et aux femmes).

Pour réussir avoir un bon mari !
Les femmes refusent de sacrifier une sphère au détriment d'une autre. Elles ont à la fois cette complexité en elles et cette capacité à combiner ces sphères. Pas le choix, il faut être organisée, déléguer, ...certes, mais avec un mari qui soutient et partagent les taches ménagères et l'éducation des enfants, ça facilite les choses. D'ailleurs, pourquoi considérer que les taches ménagères faites par les femmes n'ont aucune valeur marchande ? Selon une estimation, les taches ménagères liées à l'éducation représenteraient 30 à 40 % du PIB. Partout dans le monde, les jeunes générations masculines sont en recherche d'identité. Elles ne veulent plus sacrifier vie perso à la vie pro. Elles veulent réfléchir à la manière d'être, selon le témoignage de Christine Castelain Meunier, sociologue au CNRS, et spécialiste sur les questions "le féminin - le masculin". Que les pères se rassurent, selon une étude américaine, ceux qui s'occupent des enfants très tôt ont une longévité plus grande ! Pour les hommes s'est plus compliqué de s'impliquer dans la sphère familiale. En France la culture du présentéisme est très, trop forte. Et pourtant, le coût du présentéisme serait plus élevé que celui de l'absentisme, selon une étude anglosaxonne.

Créer une entreprise en ayant des enfants ?
Qu'on se le dise, les enfants permettent d'équilibrer les journées, leurs sollicitations nous obligent à couper le soir et le week end. Très utile pour celles qui entreprennent !

Participer aux réseaux et échanges informels
La femme recherche l'efficacité. Pour gagner du temps, elle concentre sa journée et se limite à son temps de travail. Sauf qu'en repartant plus tôt le soir, elle passe à coté des échanges informels au bureau, là ou se font et se défont, dans son dos, les carrières des femmes. Les moments d'échanges informels prennent du temps mais sont aussi des moments précieux pour le business. (A noter, dans certaines entreprises, se mettent en place le jeudi des pères : à 18h les pères quittent l'entreprise, permettant ainsi aux femmes de rester et de refaire la carrière des hommes !) Les réseaux féminins permettent de retrouver, de parler, de se ré-assurer. Mais pour ouvrir le plafond de verre, les femmes doivent être présentes dans les réseaux mixtes pour faire tomber les stéréotypes, sortir les femmes des métiers dits féminins (12 secteurs professionnels rassemblent la moitié des femmes actives). Les entreprises du CAC 40 se cotoient dans des réseaux exclusivement réservés aux hommes. C'est d'ailleurs par réaction / provocation que Emmanuelle Gagliardi a lancé L/On Top et Interdit aux hommes. (Contrairement au titre, les hommes sont invités à rejoindre le réseau). Echanger est important, libérer la parole est essentielle. Chez les femmes, d'ailleurs beaucoup plus enclin à libérer la parole que les hommes, elle évite le burn out (les hommes eux passent passent à l'acte : suicides).

Agir pour plus de mode de garde des enfants
Une remarque sur les dispositifs d'accompagnement : savez vous qu'il existe une loi qui oblige les collectivités à construire un nombre de places de parking en fonction des hébergements, mais qu'il n'existe pas de loi obligeant à construire des places de crèches en fonction du nombre d'habitants ! Résultats, en France, seulement 10% des enfants ont une place en crèche, contre 90 % au Québec. Il est vrai que dans ce pays, le contexte tendu sur la main d'oeuvre qualifié permet aux salariés de choisir de travailler dans des entreprises qui apportent de vraies solutions pour une meilleure conciliation travail famille, le tout dans appuyé par une implication forte du ministère (Ainés et famille, joli nom !) via une norme dédiée depuis 2011. Pourtant, en France, le coût d'un berceau n'est que de 230 euros par mois, après déduction fiscale. Alors pourquoi n'y a t il pas plus de crèches d'entreprises ? (même si ce n'est pas la panacée : cf le témoignage de "mère bordel") Au passage, les hommes ne sont que 1.2 % à travailler dans les crèches !...

Faire signer la Charte de la Parentalité par votre entreprise Quand on est conciliant, les salariés le rendent au quintuple, selon Jérôme Ballarin, délégué général de l' Observatoire de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (ORSE) qui accompagne la mise en place d'une Charte de la Parentalité d'Entreprise. Actuellement 300 entreprises se sont engagées à appliquer cette charte de la parentalité, dont des grands groupes. L'information est public alors chacun peut vérifier la bonne application des engagements : cf le coup de gueule de Maman Travaille concernant l'Oréal. L'observatoire accompagne également à la mise en place de commissions et suit les pratiques (flexibilité des horaires, pratiques managériales, ...), avec un baromètre dédié. A lire les publications de l'ORSE : « Patrons papas : paroles de dirigeants sur l'équilibre travail et vie privée » (Editions du Cherche Midi) et le guide du manager de proximité, qui permet de préparer la DRH a une demande de congé parental venant d'un homme, où de mieux appréhender l'annonce d'un congé de maternité. Un exemple d'application : permettre à un parent de famille monoparentale (18 % des familles françaises) de faire des journées plus courtes la semaine de garde des enfants et de compenser avec une présence plus importante la semaine sans enfant. La posture du dirigeant est essentielle à la mise en oeuvre de cette charte de la parentalité : l'exemplarité du dirigeant permet de libérer la parole des managers. La parentalité n'est plus un tabou et l'entreprise peut avancer.

Blandine Métayer je suis au top one man show

Lors de cette journée, j'ai découvert aussi le talent de deux comédiennes One man show, à suivre :



Un grand merci à tout l'équipe de Maman Travaille !

Aboneobio Maman Entrepreneure supplément Economie Courrier de l'Ouest

Le Courrier de L'Ouest propose un supplément Economie spécial Femmes Entrepreneurs : "Femmes elles sont la face cachée du patronat angevin" avec dix portraits de femmes chefs d'entreprises en Maine et Loire. En tant que fondatrice et gérante d'aboneobio.com j'ai eu la chance d'être interviewée par Olivier Hamard dans un article paru le 09 février 2012 : "Maman entrepreneur - Portrait. Laurence Moulin a créé sa société, aboneobio. En parallèle, elle milite pour la création d'entreprise au féminin". Dans cet article j'évoque notamment mon adhésion à l'association des Mompreneurs. Si 42 % des porteurs de projets ayant sollicité la Maison de la Création d'entreprises d'Angers étaient des femmes, comment expliquer que nous représentions au final que 30 % des chefs d'entreprises ?.

aboneobio courrier ouest article maman entrepreneur

A lire en page 3 du dossier spécial Economie du Courrier Ouest du 09 février 2012

La journée Maman Travaille

Etre maman et chef d'entreprise ce n'est pas simple tous les jours. Jongler entre différentes obligations, organiser son emploi du temps pour rester disponible pour ses enfants, assurer en stratégie marketing, gestion, prospection ...Bref la journée est longue ! Adhérente à l'association des Mompreneurs et à l'association Maman Travaille, j'apprécie ses réseaux de femmes qui permettent de partager et de s'enrichir entre mères actives (entrepreneuses mais aussi mères salariées, en free-lance, ou en recherche d'emploi. Et pour partager avec d'autres femmes, je serais présente sur Paris le 09 février à la 1ère journée de Maman Travaille. Au programme, rencontres, réseautage, et conférences à l'initiative de Marlène Marlène Schiappa - Bruguière, auteure du blog "Maman Travaille sur la conciliation entre travail et maternité et auteure de différents ouvrages, avec la participation de très nombreux intervenants :

journée maman travaille 2012

  • Blandine Métayer présentant un extrait de la pièce « Je suis Top ! »,
  • Cyril Cournoyer de l'Epine, journaliste, rédactrice-en-chef de Fémina.fr,
  • Laurence Cocandeau-Bellanger, Psychologue et maître de conférence, auteure de "Femme au travail, comment concillier vie professionnelle et vie familliale" (Armand Colin),
  • Brigitte Grésy, IGAS, rapporteur parité, auteure du "Petit traité contre le sexisme ordinaire" (Ed. Albin Michel),
  • Emmanuelle Gagliardi, fondatrice de L/On Top et Interdit aux hommes, auteure du "Guide des clubs et réseaux au féminin" (Ed. Cherche-Midi),
  • Nadia Daam, chroniqueuse aux Maternelles, co-auteure de "Mauvaises mères" (Ed. Jacob-Duvernet), préfacière de "Maman travaille, le guide", (Ed. First),
  • Yves Gunder, médecin du travail spécialiste du stress,
  • Sandra Le Grand, CEO Groupe Kialidéa et Vice Présidente de Croissance Plus, auteure de "Entreprendre un peu, beaucoup, passionément" (Ed.Télémaque),
  • Nora Esnault, fondatrice du Prix de l'Entrepreneuse,
  • Valérie Dagand, CEO Ara Ventures Developement, présidente de Cyber Elles, "Les femmes qui font le web",
  • Céline Fénie, présidente des Mompreneurs françaises,
  • Aude de Thuin, fondatrice du Womens Forum, « Femmes, si vous osiez... ».
  • Isabelle Germain, fondatrice des NOUVELLES News, webzine paritaire, auteure de "Si elles avaient le pouvoir "(Larousse)
  • François Fatoux, délégué général de l'Observatoire de la Responsabilité Sociétale en Entreprise
  • Olympe, alias Brigitte Laloupe, blogueuse et auteure de "Pourquoi les femmes gagnent-elles moins que les hommes?" (Pearson),
  • Christine Castelain-Meunier, sociologue au CNRS, spécialiste des questions de genre
  • Barbara Nativel, business coach, sociologue, fondatrice du réseau professionnel féminin "Nice to meet you"
  • Benjamin Buhot, blogueur et père au foyer,
  • Jérôme Ballarin, président de l'Observatoire de la Parentalité en entreprise,
  • Chèkéba Hachemi, présidente de l'association "Afghanistan Libre" Auteure de "L'insolante de Kaboul", ex-diplomate,
  • Anne-Cécile Sarfati, rédactrice-en-chef adjointe de ELLE, auteure de "Être femme au travail" (Ed. Odile Jacob),
  • Karen Demaison, fondatrice du cabinet de conseil Critères de choix,

Un plateau de qualité, pour une journée qui risque fort de marquer un grand moment !

Le commerce équitable de Papili : du Coton et des Hommes

Le coton est présent dans nos vêtements au quotidien et pourtant on ne connait pas toujours son histoire. Derrière cette matière première se cachent des hommes et des projets, et l'envie pour certains entrepreneurs d'aller plus loin, pour soutenir un commerce équitable avec l'Afrique, terre de culture du coton. Lucile Bernadac, est de ceux là : créatrice et gérante de Papili, première entreprise française de jouets et doudous éthiques en coton bio-équitable, basée à Clermont-Ferrand, elle vient de mettre en scène une exposition unique « Du Coton et des Hommes » pour valoriser le commerce équitable : de la culture du coton à la conception d’un jouet éthique. Les doudous PAPILI sont mis en scène sur les parois de la salle d'exposition. Plusieurs panneaux donnent des explications claires sur les origines du coton, sur les différentes filières de production ainsi que sur la production du coton jusqu'à la conception du jouet. Des photographies illustrent les explications. Une chambre d'enfant a été reproduite (lit vintage, bureau en carton recyclé,...). De plus, des pieds de coton sont installés dans la salle d'exposition dans le but d'apporter une touche naturelle à cet évènement. Cette exposition est une manière d'expliquer et de partager le projet PAPILI, de le faire connaître de façon ludique et pédagogique. Depuis 2006, cette jeune maman s'investit au Sénégal, dans la culture de coton bio équitable. Ses doudous pour enfants sont confectionnés grâce à une coopération France -Tunisie, avec une certification "commerce équitable" . Comme Abonéobio, Papili est Entrepreneurs d'Avenir

affiche exposition du coton et des hommes

A découvrir du 7 juillet au 3 septembre 2011 à l’Espace Victoire (Maison du Tourisme, Place de la Victoire à Clermont-Ferrand), ouvert du lundi au samedi, de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h

Le coton bio c'est plus respectueux de l'environnement, et mieux pour notre peau. A découvrir les cotons visages réutilisables en molleton de coton bio parmi les nouveautés de la boutique d'aboneobio.

Natbox des offres naturelles pour accueillir bébé

Vous connaissiez la traditionnelle boite rose remise aux futures mamans par la maternité, découvrez désormais la NATBOX ! Une initiative portée par seize acteurs installés en Anjou : des offres naturelles et locales en boite, pour accueillir bébé au naturel. Chacun sait que l'arrivée de bébé bouleverse la vie de la famille. C'est pour vous aider à mieux vivre cet évènement, qu'une quinzaine d’entreprises locales ont décidé de se réunir pour vous proposer leurs services : la Nat'box contient des offres exclusives, réservées à 300 jeunes mamans de l'Anjou : des soins pour bébé et maman, des ateliers de maternage, des bons plans pour fêter la naissance, des produits écologiques pour l'habitat et bien naitre, ....

natbox des offres naturelles maman bébé

Parce que certaines familles sont sensibles à la naturalité, parce que les sage-femmes libérales accompagnent les femmes enceintes en préservant la proximité et la simplicité de cet évènement naturel, ....des petits entrepreneurs locaux ont décidé de se mobiliser pour proposer une offre alternative aux boites distribuées dans les maternités.

Contenant des produits sains, des offres de services respectueux de l’homme, de la nature et de la santé, ....La Nat’Box permet d’accompagner ce bouleversement lié à la naissance. Etape clé dans la vie d’une famille, la venue d’un enfant entraine des remises en questions sur le mode de vie. On décore la chambre de bébé, on s’interroge sur ce qui est bon ou non pour la santé, … des matériaux écologiques, des articles de décoration pour aménager l’intérieur et des produits d’entretien écolos pour un habitat sain, des soins adaptés et naturels ou bio pour maman et bébé, des ateliers de maternage, des bons plans pour fêter l’arrivée de bébé

ma-natbox-produits-services-naturels

La Nat’box est lancée dans le cadre du salon Eco Attitude de la Foire Exposition d’Angers, du 23 au 26 avril 2011, à découvrir sur les stands des exposants participants, dont Abonéobio, Matériaux verts Angers, Nateralis, …

Un grand merci à tous nos partenaires et fournisseurs, je pense notamment à Anne Boureau qui a réalisé tout le graphisme du projet, et aux marques locales Coslys, Etamine du lys, les Douces Angevines, grâce auxquelles les mamans pourront découvrir des échantillons de cosmétiques bio ou produits d'entretien écologiques pour la maison
Pour ceux qui souhaitent relayer l'initiative, voici le communiqué de presse de la NATBOX

Et sur cette page vous trouverez toutes les coordonnées de 16 acteurs de ce projet : http://www.natbox.tel/

Ouest France présente le 1er mamcafé Mompreneurs chez Abonéobio

Le premier Mamcafé a de avenir dans le secteur angevin titre le quotidien Ouest France en page du Grand Angers ce lundi. A l'occasion de ce premier rendez vous chez abonéobio, quatorze mompreneurs ont partagé des infos et des conseils le temps d'un café. Un lieu de rencontre entre adhérentes de l'association française des Mampreneurs, un lieu d'information pour les nouvelles venues, un lieu de convivialité, de partage d'expériences, ...chacune pouvant s'enrichir des savoir-faire des autres mompreneurs, voire même d'intervenants extérieurs pour des sujets précis. Ces mamans qui entreprennent se rencontrent partout en France, lors de Mamcafés organisés à Paris, Lyon, Nantes, Toulouse, Grasse, Metz, Limoges, Rouen, Pau, Bordeaux, Grenoble, Chambery, Rennes, Montpellier, Lille, ...(voir les évènements à venir sur le groupe Facebook Mompreneurs) et une rencontre de toutes les adhérentes, lors du printemps des Mompreneurs qui aura lieu les 19 et 20 mai 201.

mompreneurs mamcafé angers

Merci à Ouest France pour cet article, à découvrir en page Beaucouzé ce lundi 25 octobre 2010, accessible aussi en ligne (accès payant)



Lire d'autres articles sur aboneobio sur le 1er mamcafé à Angers, sur les mompreneurs de l'ouest, sur l'association des Mampreneurs, les Mompreneurs françaises, sur ces mamans qui entreprennent, sur les femmes qui concilient créations d'entreprises et gestion de famille...

++ Les Mompreneurs d'Angers ont lancé leur 1er mamcafé
++ Les Mompreneurs à la TV sur M6 100 % mag
++ Le guide des Mompreneurs : Ma boîte et mes enfants d'abord par Valérie Froger
++ Une journée avec les Mampreneurs de France
++ Le temps fort du mampower des Mompreneurs le 18 juin
++ Les Mompreneurs dans Le Monde
++ Ces mères qui entreprennent, Les Mompreneurs sur Ouest France
++ Abonéobio dans le courrier de l'ouest : la mampreneur angevine
++ L'expo vente des Mompreneurs de l'Ouest à Nantes en vidéo
++ Exposition Vente des Mompreneurs de l'Ouest à Nantes 12 et 13 mars
++ Angersmag présente Laurence Abonéobio Mompreneur de l'Ouest
++ Laurence Abonéobio présente les Mompreneurs sur FemininBio
++ Laurence Abonéobio présente les Mompreneurs sur Radio Ethic

Etes vous une maman engagée ?

Une maman a toujours envie de protéger ceux qui lui sont chers. Soucieuse du bien être de ses enfants, de les aider à construire leur avenir, elle a tendance à s'investir, à protéger, à défendre, à s'engager. Mais au fait, aujourd'hui c'est quoi l'engagement d'une mère ? Vous considérez vous aussi comme une maman engagée ? Engagée pour la planète, une maman engagée pour concilier vie de famille et vie pro, une maman engagée contre la maladie, pour aider les autres, une maman engagée , pour sauvegarder son emploi. Comment comprend-on aujourd'hui l'engagement d'une mère ? Pour le savoir, un jeu concours sur le site de Bebobio : venez partager vos messages, signes de votre engagement : No fessée, no larme", "pesticides, OGM, mon petit ventre n'aime pas les gros mots", "bébé différent, bébé unique", "Mon body n'a pas privé des enfants d'aller à l'école" ...Un jeu concours qui vous donne la parole, parce que les mots ont un sens !

Déroulement du jeu concours de la maman engagée :

  • Du 25 octobre au 15 novembre 2010, proposez le message de maman engagée que vous aimeriez faire dire à votre enfant sur son T-shirt ou body bébé en 50 caractères maximum.
  • Le 15 novembre, un jury de personnalités de la blogosphère sélectionnera les meilleures propositions. (En tant que fondatrice d'aboneobio, j'ai l'honneur de faire partie de ce jury aux cotés de Rachel de Parentalité Naturelle et Nounou Nature, Camille de Ecologirl, Guillaume Mignard directeur agence Pampa presse, Benjamin de Till The cat, le blog d'un père au foyer.) Plus d'info sur le profil de chacun à lire sur le site de Maman Travaille
  • Du 15 au 30 novembre, les textes sélectionnés seront soumis au vote du public.
  • Le 1er décembre, remise des prix :

- 1er Prix : un coffret cadeau personnalisé en coton bio Bebobio d'une valeur de 60€ composé d'un dors-bien personnalisé, une couverture bébé, un body et un bavoir ou un don de 60€ à l'association de votre choix.

- 2eme Prix et 3eme Prix : un coffret cadeau personnalisé en coton bio Bebobio "En route" d'une valeur de 49.50€ composé d'une couverture bébé personnalisé, un t-shirt bébé personnalisé et un bonnet

bebobio coton bio bébé

Vos messages de mamans engagées seront proposés à la vente dans le cadre du partenariat Maman Travaille / Bebobio

et maintenant à vous de JOUER !

Les Mompreneurs d'Angers ont lancé leur 1er mamcafé

Les Mompreneurs sont des mamans qui ont créé leur entreprise en ayant la charge des enfants. Elles se rencontrent pour échanger, partager, se former, notamment lors de Mamcafés organisés un peu partout en France. Et voilà Angers qui s'ajoute désormais à la carte, avec ce 1er Mamcafé organisé le lundi 18 octobre chez aboneobio. Invitées via la page dédiée au groupe sur Facebook, 15 mompreneurs ont participé à ce mamcafé, venant de l'Anjou, mais aussi d'autres départements (l'une venant de Mayenne, l'autre de Pornic, de passage pour visiter le salon Maison Bois d'Angers), accompagnées aussi parfois de leurs enfants. Merci à chacune et rendez vous au prochain Mamcafé qui aura lieu toujours à Beaucouzé, chez Versoo, le lundi 22 novembre, nous parlerons de l'usage des réseaux sociaux.

1er mamcafé d'Angers avec 15 mompreneurs

De gauche à droite :

Lire d'autres articles sur aboneobio sur l'organisation des Mamcafés, sur le réseau des mompreneurs en France, sur ces femmes entrepreneuses, sur le printemps des Mompreneurs, sur le réseau des Mampreneurs, les Mompreneurs Françaises, sur les Mompreneurs de L'ouest, sur ces femmes qui entreprennent en même temps qu'elles sont mamans .....

++ Les Mompreneurs à la TV sur M6 100 % mag
++ Le guide des Mompreneurs : Ma boîte et mes enfants d'abord par Valérie Froger
++ Une journée avec les Mampreneurs de France
++ Le temps fort du mampower des Mompreneurs le 18 juin
++ Les Mompreneurs dans Le Monde
++ Ces mères qui entreprennent, Les Mompreneurs sur Ouest France
++ Abonéobio dans le courrier de l'ouest : la mampreneur angevine
++ L'expo vente des Mompreneurs de l'Ouest à Nantes en vidéo
++ Exposition Vente des Mompreneurs de l'Ouest à Nantes 12 et 13 mars
++ Angersmag présente Laurence Abonéobio Mompreneur de l'Ouest
++ Laurence Abonéobio présente les Mompreneurs sur FemininBio
++ Laurence Abonéobio présente les Mompreneurs sur Radio Ethic
++ Mompreneur, laurence est une entrepreneur...
++ Les Mompreneurs et leur chéquier de Noël
++ Les Mompreneurs engagées au salon Planète mode d'emploi
++ Mompreneurs Nantes : le premier Mamcafé
++ Laurence propose de vous abonéobio, article Ouest France

Les Mompreneurs à la TV sur M6 100 % mag

Ces mamans qui créent leur entreprise passionnent les médias en ce moment. Après les maternelles sur France 5, le journal de France 2, plusieurs passages sur des France 3, France Inter et bien d'autres encore, le sujet des Mompreneurs est passé sur M6 dans l'émission 100 % Mag ce mardi 05 octobre 2010. On y découvre notamment Céline Fenié, la fondatrice du réseau des Mampreneurs, les Mompreneurs françaises qui assume ses fonctions de dirigeante de Maman Shopping en même temps qu'elle s'occupe de ses 4 enfants en bas âge. Pour ceux qui pensaient que les femmes qui créent leur entreprise à la maison c'était tranquille je vous invite à regarder :). Dans le reportage on est plongé au coeur d'un Mamcafé, ce temps où les mompreneurs se retrouvent pour échanger et se former. Ces Mamcafés sont organisés partout en France et le 1er Mamcafé à Angers aura lieu chez Abonéobio le lundi 17 octobre à 14h. Inscriptions sur la page dédiée sur facebook ici.

mompreneurs 100 % mag M6 céline Fenié maman shopping

Et voilà comment se passe un mamcafé !

mompreneurs 100 % mag M6 céline Fenié mamcafé paris

Dans le reportage on reconnait entre autres Stéphanie Rivier de Mille et une feuille, Béatrice Michaux de Bebobio, ...

mompreneurs 100 % mag M6 mamcafé paris

Pour revoir la vidéo sous 8 jours sur M6 replay, c'est par  :

Alors à votre avis, quel sera la prochaine couverture médiatique des Mompreneurs ?

Lire d'autres articles sur aboneobio sur le mouvement des mampreneurs, les mompreneurs françaises, sur ces mamans qui créent leur entreprise, sur les femmes qui se lancent dans la création d'entreprise pour ne pas avoir à choisir entre boulot et marmots, ...

++ Le guide des Mompreneurs : Ma boîte et mes enfants d'abord par Valérie Froger
++ Une journée avec les Mampreneurs de France
++ Le temps fort du mampower des Mompreneurs le 18 juin
++ Les Mompreneurs dans Le Monde
++ Ces mères qui entreprennent, Les Mompreneurs sur Ouest France
++ Abonéobio dans le courrier de l'ouest : la mampreneur angevine
++ L'expo vente des Mompreneurs de l'Ouest à Nantes en vidéo
++ Exposition Vente des Mompreneurs de l'Ouest à Nantes 12 et 13 mars
++ Angersmag présente Laurence Abonéobio Mompreneur de l'Ouest
++ Laurence Abonéobio présente les Mompreneurs sur FemininBio
++ Laurence Abonéobio présente les Mompreneurs sur Radio Ethic
++ Mompreneur, laurence est une entrepreneur...
++ Les Mompreneurs et leur chéquier de Noël
++ Les Mompreneurs engagées au salon Planète mode d'emploi
++ Mompreneurs Nantes : le premier Mamcafé
++ Laurence propose de vous abonéobio, article Ouest France

- page 1 de 2

Annonces Abonéobio


Retrouvez Abonéobio
sur Google+