Abonéobio : Le blog du bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Jeudi 18 décembre 2014

Mot-clé - monsanto

Fil des billets - Fil des commentaires

Des OGM autorisés

Alors que les Français s'expriment massivement en disant qu'ils ne veulent pas d'OGM, l'Etat a autorisé la commercialisation et la culture d'OGM par un décret paru le 25 juillet 2011 au Journal Officiel : 38 variétés de cultures génétiquement modifiées (dont MON810 de Monsanto ) ont été inscrites au catalogue officiel des semences pendant l'été. Comment interpréter cette information dénoncée par Greenpeace et la Confédération paysanne, dans un contexte où les OGM étaient suspendues depuis 3 ans ?. Une clause de sauvegarde empêcherait leur utilisation en France (sauf pour le T25), mais alors, si on considère que les OGM sont dangereux pour la santé et l'environnement, si on décide d'en cesser la culture en France, pourquoi autoriser leur commercialisation à des entreprises françaises afin qu'elles les cultivent à l'étranger ? Le danger est le même ici ou ailleurs. Comment peut on tenir deux discours et laisser des entreprises françaises faire du business sur le dos de la santé des citoyens d'autres pays ?

OGM organismes génétiquement modifiés

C'est plutôt inquiétant quand on sait que la clause de sauvegarde de la France (décision prise en février 2008 pour suspendre la culture du maïs transgénique MON810) a été considérée par la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) comme illégale en raison d’un vice de procédure !

Pourtant, ailleurs aussi on constate que les OGM ne sont pas la voie à prendre : aux USA les agriculteurs utilisant des OGM se convertissent au bio et la Chine aurait interdit le riz OGM ! Nourriture de base pour 1.3 milliards de citoyens chinois qui refusent aussi les organismes génétiquement modifiés. .

La vigilance est de mise si on ne veut pas voir dans nos assiettes au printemps, des légumes à base d'OGM !

Aux USA les agriculteurs utilisant des OGM se convertissent au bio

La firme Monsanto promettait des miracles avec les OGM et son Rondup. Aujourd'hui c'est un désastre qui se développe aux USA, dans des Etats où les cultures OGM représentent 90 % des surfaces cultivées en coton, mais et soja. Des mauvaises herbes géantes se développent dans les champs en une seule année et rien à faire pour arrêter leur croissance, jusqu'à 2.4 mètres de hauteur, et 450000 graines fournies par un seul plant !. Les moissonneuses batteuses ne peuvent même pas moissonner les champs infestés. Ces plantes épuisent le sol et sont résistantes à tous les traitements chimiques, Monsanto, Rondup et compagnie. Ruinés par les traitements coûteux et inutiles (un agriculteur a dépensé près de 400 000 € en seulement trois mois sans succès, pour détruire ces nouvelles mauvaises herbes géantes, mutantes et envahissantes), les paysans américains se convertissent au bio !. Les Etats touchés par le développement de cette plante monstrueuse, l'Amaranthus Palmeri, sont les Etats qui ont cultivé en masse des OGM depuis 1997 : le Tennessee, la Georgie, l'Arkansas, la Caroline (Nord et Sud), le Kentucky, le Nouveau Mexique, le Mississipi, l'Alabama, le Missouri, ...et un jour l'Europe et la France si on continue ainsi à promouvoir les OGM

OGM mauvaises herbes

Pour mémo, le Rondup est démontré comme mortel pour les embryons humains, les cellules du cordon ombilical et placentaire, après l'étude du professeur Séralini de Caen.

L'Union Européenne devrait bien en prendre de la graine avant d'autoriser la moindre culture OGM en plein champ !.
Belle leçon aussi que nous donne Cuba, qui, avec l'embargo américain imposé, a finalement permis à Cuba de développer une autonomie alimentaire en misant sur le bio, là où les USA échouent en faisant le pari de l'OGM (voir l'article : Le bio pousse à Cuba pour une sécurité alimentaire durable

Source : article de F. William Engdahl

Lire d'autres articles sur aboneobio sur le danger du Rondup, sur les cultures OGM et l'impact sur l'environnement et la santé, sur la firme Monsanto, sur le refus des consommateurs français d'avoir des OGM dans leurs assiettes, sur la lutte contre les OGM, sur le bio dans l'alimentation, sur les agriculteurs et les paysans qui se réveillent et passent aux cultures bio

++ Le Roundup, herbicide dangereux pour la santé !
++ Monsanto donne un coup de pouce au bio ? Incroyable mais vrai
++ Severn, la voix de nos enfants, film de Jean Paul Jaud
++ Mais OGM c'est bon pour la santé ?
++ Des solutions locales pour un désordre global, film de Coline Serreau
++ Faire ses courses sans OGM
++ OGM mesurons d'abord les risques
++ Nos enfants nous accuseront
++ La panne du mais OGM Monsanto : famine en Afrique du Sud ?
++ Les OGM, les Bretons n'en veulent pas !
++ La carte de votre menu sans OGM par Greenpeace
++ On vous dit que les Français ne veulent pas d'OGM !
++ Des OGM même dans les produits bio !
++ Une étiquette sans OGM sur nos produits, souhaitée par 72 % des Français
++ Les OGM, un débat empoisonné
++ OGM, les Français se réveillent
++ Le label Bio Cohérence : du bio pur !
++ Les OGM pas prioritaires pour 80 % des Français !
++ La terre, l'agrobiologie, des solutions locales pour un désordre global
++ OGM, vous voulez rire ?
++ Le monde selon Monsanto, leader des OGM
Herbe, le raid movie paysan
Epargne solidaire : soutenir le projet d'un agriculteur bio via Terre de Liens
++ Coline Serreau et Colibris, réparer la Terre qui est morte !
++ Et si on aidait les agriculteurs bio ?
++ Biutiful Cauntri, le désastre de l'environnement en Italie
++ Planète Reporter : les algues vertes, le réveil du paysan

La panne du mais OGM Monsanto : famine en Afrique du Sud ?

Monsanto promettait des gains meilleurs, une rentabilité plus importante, une réponse pour nourrir la planète ...mais c'est un désastre qui touche les agriculteurs d' Afrique du Sud, : 82 000 hectares de champs plantés avec du maïs OGM sont “tombés en panne” et n’ont pas produit de grains ! Et voilà une perte sèche de plusieurs millions de dollars pour ces paysans de la région North West, Free State et Mpumalanga . Il semblerait que Monsanto ferait un geste commercial pour compenser (une partie seulement !) du manque à gagner. La firme a reconnu "la panne survenue lors du processus de fertilisation des semences en laboratoire, affectant trois espèces de maïs GM". Ensuite une guerre de chiffres s'installe entre Monsanto qui dit que seulement 1/3 des agriculteurs ayant planté cette semence sont touchés et Africa-centre for biosecurity à Johannesburg qui déclare que les exploitations ont perdu jusqu'à 80 % de la récolte. Du coup cette instance demande au gouvernement d'interdire la culture d’aliments OGM en Afrique du Sud, affirmant que "c’est la technologie de manipulation génétique pratiquée par Monsanto qui est en elle même responsable de cette “panne” des récoltes".

OGM_j-en-veux-pas

''Source : digitaljournal.com via LibertesInternets

Et demain ? Quand ces récoltes génétiquement modifiée ne permettront pas de nourrir les populations locales ? Quand les prix des semences Monsanto auront poussé aux suicides les paysans, quand les cultures vivrières nécessaires pour nourrir les populations à proximité auront disparu, quand les grains seront défaillants et la dépendance totale ?

La crise alimentaire nous guette...Et si nous retournions au potager !!!

Lire d'autres articles sur Abonéobio, le blog du bio, sur l'avis des français sur les OGM, l'impact sur notre santé et l'environnement de ces OGM et la firme Monsanto :

++ On vous dit que les Français ne veulent pas d'OGM !
++ Des OGM même dans les produits bio !
++ Kokopelli : les graines de vie
++ Le monde selon Monsanto, leader des OGM
++ Le Roundup, herbicide dangereux pour la santé !
++ La terre, l'agrobiologie, des solutions locales pour un désordre global

Annonces Abonéobio


Retrouvez Abonéobio
sur Google+