Abonéobio : Le blog du bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Lundi 03 août 2015

Mot-clé - packaging

Fil des billets - Fil des commentaires

CLP : Comprendre le nouvel étiquetage de nos produits ménagers

Dans la jungle des labels

CLP_visuel2.JPGLes consommateurs sont déjà contraints de connaître de nombreux labels et leurs logos, notamment pour les produits ménagers. Certains sont la matérialisation d’une déclaration de cotisations obligatoires pour le tri des emballages comme le logo point vert, d’autres sont des prix décernés par un nombre restreint de consommateurs qui ont eu le privilège de tester le produit : élu produit de l’année , ou saveur de l'année et d’autres sont le reflet d’une loi imposer aux fabricants comme le logo triman.. A partir du 1er juin 2015, neuf nouveaux pictogrammes prévus par la nouvelle norme d’étiquetage imposée par l’Union Européenne, le règlement (CE) n° 1272/2008, dit règlement CLP. vont apparaitre sur nos emballages.

Qu’est ce que le CLP?

clp_logo.gifLe “CLP” est un acronyme pour Classification, Labelling, Packaging; soit la “classification, l’étiquetage et l’emballage” de tous produits contenant des substances ou des mélanges chimiques, en d’autres termes se sont les précautions d’emploi qui se trouvent sur le verso des étiquettes d’emballages de produits ménagers types, lessive liquide, liquide vaisselle, etc.... Pensé pour harmoniser et faciliter la compréhension des emballages, cette nouvelle réglementation européenne va, de prime abord, compliquer la lecture de nos étiquettes. En effet, les 4 pictogrammes que nous connaissions seront remplacés par 9 autres indiquant les dangers. De nouveaux mots et de nouvelles phrases standards vont également être inscrits en toute lettre au niveau des précautions d’emploi, tel que «DANGER» ou «ATTENTION».

Comprendre les pictogrammes affiche_clp.jpg Il y a pour le moment peu d'information destiné au grand public, malgré ce site de l'INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité), pensé comme un quizz pour mieux sensibiliser aux nouveaux pictogrammes. http://www.9pictos.com/



Ce qui va changer au 1er juin 2015

A partir de juin 2015, les fabricants devront appliquer ce nouveau règlement européen. Certains flacons de produits ménagers vont donc progressivement être remplacés par ceux portant les nouveaux pictogrammes, prévus par le CLP. Et, même les produits écologiques seront touchés par ce nouvel étiquetage.



CLP_visuel_EdL3.JPG'L’apparition des nouveaux logos peut être source de confusion pour les consommateurs qui n’auront pas, ou mal, été informés de la nouvelle réglementation sur les produits ménagers, nous précise Céline Herbaux, chef de produits chez Etamine du Lys . Leurs produits habituels vont porter des logos un peu affolants concernant le risque. Pour les produits ménagers bio, le consommateur attend de la sécurité. Nos formules, quand bien même écologiques et formulées à parti de base végétales, pour être efficaces doivent répondre aux mêmes règles universelles de la chimie : des produits acides pour les anticalcaires, et basiques pour les dégraissants. Par exemple, avec le CLP, tout produit qui n’est pas au pH des yeux (7,4) est considéré comme potentiellement irritant oculaire et se verra étiqueté d’un picto contenant un point d’exclamation encadré de rouge ”.

Si l’on devait faire des parallèles dans d’autres domaines tel que l’alimentaire ou les cosmétiques, où la réglementation n’est pas la même, le Coca-Cola, avec son pH de 2,5 (très acide), serait un puissant corrosif oculaire. Les gels douches, ou même le vinaigre, seraient classés irritants oculaires. En effet, le pH “neutre” d’un gel douche est uniquement neutre pour la peau, puisqu’elle est elle-même acide.

Pour Céline Herbaux “il faut que les consommateurs comprennent que dans la majorité des cas, les formules de leurs produits préférés n’ont pas changées, seuls l’étiquetage est différent . Par ailleurs, la réglementation CPL ne s’intéresse aux produits que sous leur forme pure, or, la plupart des produits pour la maison s’utilisent de manière diluée : que ce soit la lessive ou le liquide vaisselle dans l’eau de lavage, les nettoyants pour les sols, etc. En respectant le mode d’emploi et les précautions d’usage, les produits nouvellement étiquetés ne présentent aucun danger.”

Comprenant que tous les rayons ne pourront être remplacés en un mois, un délai de deux ans (jusqu’au 1er juin 2017) est laissé aux producteurs et aux distributeurs pour écouler leur stock de produits avec l’ancien étiquetage. Il sera possible de voir vos flacons habituels côtoyer les nouveaux, avec des indications de danger alors qu’il s’agit du même produit “à l’intérieur”.

A l'heure où cet article est publié, aucune des enseignes de distributions bio contactées n'a pu, ou souhaité, répondre à nos questions. En effet, nous souhaitions comprendre ce qui serait mis en place dans les magasins bio, en termes d'information ou de sensibilisation, pour accompagner les consommateurs autour du changement impliqué par la nouvelle réglementation.



Cela étant, il n’y a peu d’inquiétude à avoir concernant les produits écologiques certifiés par Ecocert ainsi que les produits qui sont utilisés de manière habituelle, puisque seul l’étiquetage doit changer :ni la formule ou les conditions d’utilisation. Les produits Etamine du Lys vendus sur abonéobio.com sont fabriqués depuis 20 ans à partir de bases lavantes végétales, des matières renouvelables dont la biodégradabilité est avérée et supérieure aux bases utilisées par les marques conventionnelles qui emploie la la pétrochimie. Cependant, n’oublions pas que mêmes les végétaux dans leurs état naturel, comme les pollens, le citron ou les fruits à coque peuvent être irritants ou allergisants… mais en ce qui concerne les allergies, nous en reparlerons dans un prochain article!

Parfums éco conçus développés par 8 partenaires industriels

L'éco conception des produits cosmétiques est un sujet d'actualité. Huit industriels regroupés dans le Mouvement Infini viennent de lancer un kit de 3 parfums bio éco-conçus, (Elle, Lui, Moi), certifiés bio par Ecocert et réunis dans ce coffret Emoi Infini. Il s'agit d'une expérience partagée pour démontrer qu’aujourd’hui les industriels peuvent proposer des solutions d’éco-conception parfaitement esthétiques et adaptées au marché de la parfumerie-cosmétique, très exigeant en termes de qualité réelle et perçue. Ces solutions ne sont donc plus uniquement réservées au marché du bio ou du naturel, mais peuvent concerner toutes les marques de la beauté. L’éco-conception aujourd’hui ne s’affiche plus, elle est discrète, parfaitement intégrée.

parfums bio certifiés écocert éco conçus Après Naya, une crème 100% éco-conçue, présentée dans le pot en Verre Infini, le seul verre à 100% recyclé à partir du calcin de verre ménager, voilà donc une nouvelle étape sur le marché de l'éco-conception dans l'univers de la beauté et de la parfumerie. Avec ce coffret Emoi Infini, tout a été éco-pensé puis éco-conçu : une recherche de teinte non-chimique, un carton allégé, un coffret sans colle, un verre et un PET 100% recyclés, des parfums naturels, un spray avec base dévissable, le tout pouvant être trié, voire recyclé, à l'infini.

parfums bio verre infini

"Un parfum, c'est avant tout une fragrance, un objet, un univers, une envie... une émotion. Elle, Moi, Lui, une gamme de 3 parfums complémentaires féminin, enfant, masculin. Un créateur de lien entre les matières, les métiers, mais aussi les individus, les générations, et qui ajoute au fonctionnel une dimension émotionnelle unique. Il prône un véritable état d'esprit : les autres Et MOI. On échange, on empreinte, on troque selon ses humeurs, ses désirs. Partager, c'est ça le vrai développement durable."

Passer de l'éco-conception intégrale à l'éco-conception intégrée...

Quels sont les entreprises à l'initiative de cette démarche collective d'éco conception de parfums ?

  • SGD, leader mondial du flaconnage verre pour le secteur de la Parfumerie-Cosmétique, a inventé le Verre Infini, premier verre au monde 100% recyclé et recyclable pour les industries de la Beauté. Fabriqué uniquement à partir de calcin ménager recyclé, il permet d'épargner les ressources naturelles
  • Strand Cosmetics Europe, formulateur et fabricant à façon de produits de soin et de maquillage novateurs, engagée dans une démarche environnementale d'éco responsabilité
  • MANE, premier groupe familial français en Parfums et Arômes, se positionne aujourd’hui comme l’alternative incontournable aux leaders du marché de la parfumerie, technologie et créativité avec un engagement militant pour la défense de l'environnement, des droits de l'homme et la protection des conditions de travail. Dispose d'une collection extensive de plus de 300 ingrédients 100% naturels, certifiés Ecocert, Bio et Fair Trade, permettant la création de ces parfums Emoi
  • Extrême Paris, agence de design leader de la cosmétique qui a réalisé le coffret de parfums éco-conçus Emoi Infini. L'agence a poussé sa réflexion sur le concept, la recherche du nom, le volume, l'identité graphique, l'étude colorielle et le territoire de communication pour allier émotion et développement durable.
  • VPI innove et propose des solutions des bouchons et couvercles injectés à partir de R’PET (PET 100% recyclé issu de la collecte de bouteilles) alliant transparence et brillance. VPI s’engage ainsi dans une stratégie « éco-active » visant à offrir des solutions d’emballages écoconçues, esthétiques, opérationnelles et économiques
  • Wauters, imprimeur cartonnier certifié Imprim’vert
  • M-real Consumer Packaging est le plus important producteur européen de carton, pour boîtes pliantes, fabriqué à partir de fibres vierges. Il est un pionnier des cartons allégés qui apportent des bénéfices en termes de coûts, d’efficacité et d’environnement. Emoi Infini a son écrin : Carta Elega (280g/m²) , un carton GC1, allégé et durable. Léger, il offre l’efficacité, l’optimisation des coûts et d’excellentes propriétés de surface.
  • Rexam Personal Care : leader de solutions d'emballage, en s’associant au projet Emoi Infini, Rexam Personal Care offre une solution éco responsable avec la pompe fragrance XD11 vissable et dévissable, avec une buse innovante qui permet une restitution des formules aqueuses ou alcooliques.


Les flacons sont réussis, sobres, translucides. Les parfums sont agréables. J'aime bien le "Moi" qui m'évoque le "bonbon", l'enfance, le sucré."Elle" est plus fleuri et "Lui" citronné. Belle réussite, on attend avec impatience le prochain défi d'éco conception dans la cosmétique bio de ce groupe d'industriels à la pointe de l'innovation :)

Lire d'autres articles sur aboneobio sur l'innovation en matière de cosmétiques bio, sur les produits bio éco-conçus, sur les packaging respectueux du développement durable, sur la recherche et le développement de nouveaux produits par les industriels du marché de la cosmétique bio..

++ Le verre infini dans le packaging éco conçu des cosmétiques
++ Naya crème bio éco-conçue par un groupe d'industriels français
++ De retour du salon Beyond Beauty 2010
++ Créez vos cosmétiques avec la Cosmetic Academy Tahiti
Génération Participation ou l'engouement pour la personnalisation des produits
Les cosmetiques bio a la Cosmetic Academy saison 2
++ Corinne Coulange fondatrice de Beauty Executive, consultante en cosmétique
++ Cradle to cradle : déchets = nourriture
++ Eko-think, éco-conseil, éco-design
++ Cosmétiques Made in France

Le verre infini dans le packaging éco conçu des cosmétiques

La génération Participation est en train de s'installer durablement. La co-création dans la cosmétique inspire. Après le succès de la Cosmetic Academy où chacun est invité à formuler, composer, créé son cosmétique, voilà désormais le concours design jeunes talents pour innover dans l'éco packaging des cosmétiques bio. A l'initiative de la société SGD, il s'agit de créer un pot en verre infini pour une crème bio de la marque Kibio : il faut imaginer un contenant en verre infini de 40 à 50 ml, avec un étui sans cale ni notice (impression de la notice au verso). Le pot sera réalisé en verre moulé, par procédé de pressé-soufflé ou pressé pur. Le poids de verre du contenant doit se situer dans une fourchette de 90g à 120g. La société SGD avait déjà fait un test intéressant avec la sortie de crème bio Naya éco-conçue par un groupe d'industriels français



Pour postuler à ce concours qui encourage le développement durable à travers l'éco conception d'emballage, il faut s'inscrire ici : http://verreinfini.com/concours Peut être grâce à votre innovation pourrez vous gagner une enveloppe de 5000 euros :).

Lire d'autres articles sur aboneobio sur l'éco conception de packaging dans la cosmétique bio, sur l'emballage éco conçu, sur les concours pour stimuler la co création, inviter la génération participation à co créer avec les marques, ...

++ Créez vos cosmétiques avec la Cosmetic Academy Tahiti
++ Naya crème bio éco-conçue par un groupe d'industriels français
Génération Participation ou l'engouement pour la personnalisation des produits
Les cosmetiques bio a la Cosmetic Academy saison 2
++ La cosmetic Academy 2008, 20 produits, 3 lauréats
++ Créez ses cosmétiques et participez à la Cosmetic Academy 2008 !
++ Concours Caly cosmétiques home made : les produits en barre
++ Corinne Coulange fondatrice de Beauty Executive, consultante en cosmétique
++ Cradle to cradle : déchets = nourriture
++ Eko-think, éco-conseil, éco-design

Consommation : on réduit le packaging mais pas le prix

Dans la série faire payer plus pour moins de produits, on trouve désormais dans les rayons des supermarchés des plaquettes de beurre à 247 g ou des paquets de riz de 492 g, mais aussi de la farine, du café, des fromages, de l'eau, des huiles...La faute à l'arrêté français pris en octobre 2008 sur la libération des volumes et des poids. De quoi perturber les consommateurs habitués aux formats standards. Plus que jamais, il faut regarder le prix au litre ou au kilo pour comparer sans se faire avoir. Attention aussi aux formats familiaux ou pseudos économiques en alimentaire qui se retrouvent au final plus cher que le packaging classique, selon l'étude de 60 millions de consommateurs de mars 2009. La situation va s'aggraver puisqu'à l'automne 2012 l'ensemble des articles de grande consommation pourront bénéficier de cette liberté, aujourd'hui accordée qu'à une centaine de produits.

SIGE_DESSIN_apx_470__w_ouestfrance_.jpg
Crédit illustrations : Ouest France

Lire d'autres articles sur Abonéobio, le blog du bio, sur les astuces des grandes surfaces pour accroitre les ventes et le chiffre d'affaires, au détriment parfois du consommateur :

++ Plus de sacs en caisse : intérêt écologique ou financier
++ Surveillez bien vos tickets de caisse
++ Les marges s'envolent dans la grande distribution, plus rien pour les producteurs
++ Faire payer plus pour moins de produits !
++ Pouvoir de chantage, l'envers du décor de la grande distribution
++ Aller faire ses courses en covoiturage dans les grandes enseignes ?
++ Faites vos courses avec votre sac
++ Carrefour vend de l'énergie en grande surface !

Annonces Abonéobio


Retrouvez Abonéobio
sur Google+