Abonéobio : Le blog du bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Dimanche 25 septembre 2016

Mot-clé - panneaux solaires

Fil des billets - Fil des commentaires

Une cabane solaire au fond du jardin

La cabane au fond du jardin, à la fois petite maison refuge et lieu de vie intégrée dans l'environnement, nous fait rêver. Ce concept de cabane solaire équipé de tuiles photovoltaïques, d’un chauffe-eau solaire et d’un récupérateur d’eau de pluie est désormais accessible à tous pour ajouter une pièce en plus dans le jardin, saine et écologique, soit pour en faire un bureau, une chambre d'amis, un atelier, une salle de jeux pour enfants, une cuisine extérieure, un espace de travail pour les auto entrepreneurs...Imaginée par Jérôme Niort, cette cabane solaire se décline à l'envi et devient même désormais chalet solaire pour ceux qui désirent un espace encore plus grand.

cabane solaire bureau pièce en plus dans le jardin Pour son fondateur, conseiller d'agriculteur pendant 10 ans, respectueux de la nature, et propriétaire d'une structure de 5 chambres d'hôtes, ce projet de cabane solaire n'est pas le fruit du hasard, mais la synthèse d'un parcours déjà très ancré dans le développement durable.
Quelles sont les caractéristiques de cette cabane solaire ?

  • Dimension : de 6.20 m X 3.20 m (19,84 m2 au sol)
  • Tuiles solaires intégrés au toit de la cabane solaire (installation photovoltaïque)
  • Des murs réalisés à l’usine pour optimiser les coûts de l'ossature bois
  • Une installation pour les toilettes et l’arrosage du jardin qui permet de valoriser l'eau de pluie récupérée
  • Un chauffe-eau solaire
  • Une construction conforme à la norme RT2012

A noter que l'installation de la cabane solaire ne nécessite pas de permis de construire (car superficie inférieure à 20 m2) mais une simple déclaration suffit et peut être installée en une journée seulement. La construction peut être clé en main et le prix varie selon les aménagements spécifiques demandée et le service attendu (comptez pour une cabane aménagée en bureau en 40 000 et 45 000 euros, auquel il est possible de déduire les crédits d'impôts développement durable). Il est possible aussi d'assurer soi même l'isolation, la plomberie, le chauffage et l'électricité pour réduire les coûts.

cabane solaire

Et pour l'entretien de votre cabane écolo, pensez à utiliser des produits d'entretien écologiques ! (par exemple le vrai savon noir vous rendra bien des services tout en étant respectueux de l'environnement et des matériaux)

Une cabane qui invite aussi à une autre forme de séjour, pour prendre le temps de rentrer de nouveau en contact avec la nature, l'environnement, à découvrir sur le site de vacances solaires (label déposé).

Lire d'autres articles sur aboneobio le blog du bio sur les cabanes à mettre dans son jardin, sur les pièces à vivre en plus, les maisons écologiques, les récupérations d'eau et les installations solaires, la maison écologique, la maison autonome ...

++ Vivre dans une maison durable au quotidien
++ Des panneaux solaires à base de feuilles de métal et d'encre électrique
++ Les éco artisans professionnels de la performance énergétique
++ La Villa Déchets à Nantes
++ Envie d'une escapade dans un hébergement bio écolo ?
++ Une maison écologique à Paris
++ Les produits d'entretien écologiques séduisent
++ Récupérer l'eau de pluie
++ A Angers le salon Maison Bois 2010
++ Vivre dans une maison durable au quotidien
++ Hotellerie : Eco box, une chambre écologique et saine
++ Pour les français l'innovation dans l'habitat rime avec écologie
++ Un Volticulteur ? Un agriculteur qui se lance dans la production d'énergie verte
++ Produire de l’électricité solaire dans son appartement ? Et si vous participez à une coopérative solaire ?
++ La renovation écologique de sa maison : le guide des Amis de la Terre
++ La Maison Ecologique
++ Isoler sa maison avec des matières premières bio, recyclées
++ L'habitat bio, écologique et économique
++ Une maison écologique à Paris
++ Raconte moi la maison autonome...
++ Le Trophée de la Femme de l'Environnement 2010 à une Architecte Durable
++ Le Guide de la Maison Ecologique par 60 Millions de consommateurs
++ La laine pour une isolation naturelle et écologique de votre maison ?
++ La pollution nous ronge au quotidien
++ Tendance : apprendre à être écolo le temps d'un séjour
++ La renovation écologique de sa maison : le guide des Amis de la Terre
++ L'air intérieur de la maison est pollué ? Un quizz pour le savoir
++ Profiter d'un prêt écologique à 0 % pour des travaux à la maison
++ L'écologie est dans les murs
++ La récup au service de la déco
++ Abonéobio partenaire de MaPlage.fr : Tourisme Durable en bord de mer
++ Le WWOOF une opportunité pour des vacances écolos gratuites à la campagne

Le Campus de formation AFPA de Nimes accueille son 1er village eco-energies

Se former aux métiers du bâtiment, gros œuvre et second œuvre dans le cadre et les conditions d’un éco-village, voilà ce que propose désormais le campus de formation AFPA de Nîmes. Parce que la formation peut être aussi responsable et citoyenne, l’AFPA (Association pour la formation professionnelle des Adultes), est le seul acteur du monde de la formation professionnelle en France à offrir à ses stagiaires l’opportunité de se former auprès des professionnels du secteur du bâtiment sur de nouvelles techniques d’éco-construction.

village éco énergies AFPA Nimes
écovillage nimes formation afpa

Co-financé par le Conseil régional Languedoc-Roussillon, le FEDER, l’ADEME et soutenu par des partenaires du secteur, ce dispositif pédagogique se veut innovant dans la mesure où les différents corps de métier du secteur travaillent de concert afin de comprendre et de mettre en oeuvre la réalisation de bâtiments respectant les normes environnementales HQE, RT 2005, norme BBC, THP

afpa nimes éco village
nimes afpa formation métiers éco énergies

Lire d'autres articles sur Abonéobio sur les éco villages sur la formation aux métiers de l'habitat bio écologique, sain, la maison bois, les panneaux solaires, ...

++ La Maison Bois tient son salon à Angers
++ Des panneaux solaires à base de feuilles de métal et d'encre électrique
++ Un village vert en construction en Ardèche
++ Apprendre dans un lycée respectueux du développement durable aux sables d'Olonne
++ Envie d'une escapade dans un hébergement bio écolo ?
++ Tendance : apprendre à être écolo le temps d'un séjour
++ L'habitat bio, écologique et économique
++ L'habitat sain tient salon à Angers
++ La renovation écologique de sa maison : le guide des Amis de la Terre
++ La Maison Ecologique
++ Devenir décroissant ça s'apprend....
++ Maison Rénovée certifiée, un label pour les travaux de rénovation de votre maison individuelle
++ La laine pour une isolation naturelle et écologique de votre maison ?
++ Profiter d'un prêt écologique à 0 % pour des travaux à la maison
++ Renzo Piano l'achitecte qui construit vert
++ Après la construction HQE, la démarche RQE -Recherche Qualité Environnementale
++ L'écologie est dans les murs
++ Maison verte cherche déco écolo
++ Peintures, colles enduits Home Made, peindre et décorer au naturel
++ Devenez Lohas, prenez soin de l'environnement et faites en sorte qu'il soit sain et durable !

Des panneaux solaires à base de feuilles de métal et d'encre électrique

On connaissait les panneaux photovoltaïques à base de planches de silicium, on découvre aujourd'hui une nouvelle génération de panneaux solaires à base de feuilles de métal légères et recouvertes d'une sorte d'encre électrique composée de nanoparticules, et protégée par plus de 60 Brevets. On y retrouve un mélange de cuivre, d’indium, de gallium et de sélénium (Copper Indium Gallium Selenide ou CIGS) mais pas de silicium. Plus économique, cette nouvelle technologie green de feuilles solaires est née en Californie, au sein de la société NanoSolar. Ainsi les panneaux sont plus légers et moins chers. En outre, ils peuvent se glisser dans les murs, les revêtements muraux, ....Un green business prometteur. La société intéresse d'ailleurs EDF et vient de faire une levée de fond de 500 millions d'euros ! C'est dans cette silicone Valley Californienne désormais que le green Business prend racine avec des entreprises qui seront peut être les majeurs de demain, à limage de Microsoft, Apple, e-bay.

nanosolar

Source : JDD.fr



Lire d'autres articles sur abonéobio sur les panneaux solaires, la technologie des panneaux photovoltaïques, le green business en Californie, les énergies vertes, ....

++ Utiliser les abris de bus pour produire de l'énergie à San Francisco
++ Green Building Council, le musée écolo de San Francisco
++ Du nouveau à L'Ouest : un bus hybride circule à San Diego
++ La main verte des stars bio people
++ Equiplanète : Abonéobio depuis San Francisco
++ Partir en croisière écolo, le tourisme fluvial autrement
++ Un Volticulteur ? Un agriculteur qui se lance dans la production d'énergie verte
++ Produire de l’électricité solaire dans son appartement ? Et si vous participez à une coopérative solaire ?
++ Le parking de l'hyper produit de l'électricité !
++ Irena, nouvelle agence des énergies renouvelables dirigée par une femme française
++ Pourquoi Google investit dans l'énergie verte ?
++ Panneaux solaires, pas si propres derrière le miroir ?
++ Ikea investit dans l'énergie solaire

Utiliser les abris de bus pour produire de l'énergie à San Francisco

Le soleil permet une énergie généreuse et gratuite, encore faut il installer des panneaux photovoltaïques pour la capter. Après les hangars des agriculteurs et les parkings couverts des Hypermarchés, (cf mon article sur les Volticulteurs et sur Le parking de l'hyper produit de l'électricité !), voici une nouvelle génération d'abris de bus solaires qui va produire du courant électrique permettant d'alimenter l'éclairage en led, les interphones et les routeurs pour couvrir un accès gracieux à internet en ville. San Francisco, la ville écolo qui réunit des célébrités bobos, a décidé d'installer 1000 abris de bus équipés sur le toit de capteurs solaires (placés dans la tôle ondulée rouge pour rappeler les collines !). Les solarbus sont désignés par Lundberg Design et conçus par Clear channel.

solarbus

A l'initiative d'un maire qui vit avec son temps (il suffit d'utiliser Twitter pour formuler sa requête à la mairie !), la ville fait la place belle au solaire. C'est vrai aussi que la consommation d'énergie a explosé comme dans toute la Californie, avec un entretien des centrales et des réseaux défectueux, et que la dépendance aux barrages posent de vrais soucis à cette ville qui a connu ses premières pannes très sérieuses. Les panneaux solaires s'imposent donc, jusque sur la Cathédrale Grace de San Francisco !.


Newsom For California

Lire d'autres articles sur Abonéobio sur les énergies renouvelables, les énergies vertes produites à partir de panneaux solaires photovoltaïques, les projets écolos à San Francisco, ...


++ Green Building Council, le musée écolo de San Francisco
++ Du nouveau à L'Ouest : un bus hybride circule à San Diego
++ La main verte des stars bio people
++ Equiplanète : Abonéobio depuis San Francisco
++ Un Volticulteur ? Un agriculteur qui se lance dans la production d'énergie verte
++ Produire de l’électricité solaire dans son appartement ? Et si vous participez à une coopérative solaire ?
++ Le parking de l'hyper produit de l'électricité !
++ Irena, nouvelle agence des énergies renouvelables dirigée par une femme française
++ Pourquoi Google investit dans l'énergie verte ?
++ Panneaux solaires, pas si propres derrière le miroir ?
++ Bientôt des compteurs intelligents pour une consommation d'énergie responsable ?
++ Ikea investit dans l'énergie solaire
++ Carrefour vend de l'énergie en grande surface !
++ Arrêt de bus relooké

Annonces Abonéobio


Retrouvez Abonéobio
sur Google+