Abonéobio : Le blog du bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Dimanche 25 septembre 2016

Mot-clé - quotidien

Fil des billets - Fil des commentaires

Poison notre risque au quotidien, pesticides, bisphénol A, phtalates, ...

Chaque jour nous côtoyons des produits dangereux sans y prendre garde : des pesticides (ingérés en mangeant des fruits et légumes traités), des teintures (traitements sur les vêtements que nous portons en contact avec la peau), plastifiants (dans les jouets que les enfants mâchouillent, ...). De nouvelles règlementations sont là pour nous protéger mais des failles existent, surtout liées à l'importation en provenance de pays asiatiques. Si il existe des risques, il existe aussi des solutions pour éviter d'être confrontés à ces problèmes de santé et de nocivité pour l'environnement. Arte Théma nous propose une soirée spéciale "Poison : notre risque quotidien"

poisons dans nos vêtements nos aliments

Ce mardi 27 juillet à 20h35, soirée spéciale sur Arte "Poison : notre risque quotidien", avec la diffusion de 3 documentaires :

  • Du poison dans nos vêtements 20h35, documentaire de Inge Altermeier et Reinhard Hornung : des produits dangereux se trouvent dans nos vêtements du quotidien. On a retrouvé du diméthylfumarate (fongicide pourtant interdit dans l’UE) dans des chaussures, causant des réactions cutanées spectaculaires et des paralysies musculaires. L'importation de produits venant de Chine échappent aux contrôles. Et ceux qui travaillent dans les usines de fabrication souffrent de diverses maladies graves à cause de l'emploi de chrome, chlore, dichlorométhane, pigments....(voir l'article d'abonéobio : Jean le salaire de la mort en Turquie ). Revoir le reportage du poison dans nous vêtements


  • L’emballage qui tue 21h20, documentaire de Inge Altermeier et Reinhard Hornung : les substances toxiques sont décelés dans nos aliments et l'emballage est aussi responsable. Par exemple faire chauffer un plat dans une barquette contenant du Bisphénol A présente le risque d'une contamination (voir l'article sur aboneobio : Bisphénol A chaque jour dans le biberon de bébé. Le bisphénol A (BPA) sert à fabriquer ou tapisser certains récipients contenant nos aliments (boîtes de conserves, barquettes, biberons, bouteilles…), et peut provoquer des maladies cardiaques ou affaiblir le système immunitaire. Mais il y a aussi les phtalates utilisés pour plastifier les matériaux servant au conditionnement. Les phtalates (que l'on retrouve aussi dans les cosmétiques non bio, les crèmes appliquées chaque jour sur la peau) peuvent entraîner la stérilité chez les hommes (lire l'article aboneobio : Les phtalates dans les crèmes, mâles en péril....). Revoir le documentaire l'emballage qui tue


  • Polluer moins, vivre mieux 21h50, documentaire de Kathrin Latsch : Pourtant il est possible de faire autrement, créer un cycle vertueux qui permettent un recyclage en boucle, c'est le concept du cradle to cradle inventé par le chercheur Michael Braungart. L’idée est simple : tous les produits fabriqués doivent être totalement recyclables ou biodégradables afin de pouvoir être réutilisés, enfouis, compostés ou incinérés sans risques. Ainsi on peut avoir des teintures aussi saines que du jus de betteraves. Lorsqu’ils arrivent en fin de vie, les vêtements colorés avec ces pigments peuvent être transformés en compost et servir d’engrais. (Voir l'article d'aboneobio : Cradle to cradle : déchets = nourriture). Revoir le reportage Polluer moins, vivre mieux




Si vous n'avez pas pu voir en direct, vous pouvez revoir ces reportages en ligne pendant une semaine sur http://videos.arte.tv/

Les enjeux sont importants et certains faits sont connus depuis plusieurs années (aspartame neurotoxique interdit dans certains pays comme les USA est pourtant présents dans des médicaments pour faciliter le goût alors qu'il existe des alternatives naturelles comme la stévia !). Il est temps désormais que le consommateur fasse pression et que ces substances dangereuses soient dénoncées et refusées, au titre d'un principe de précaution pourtant affiché mais oublié au passage !. Ensemble, achetons Lohas, moins mais mieux !

Lire d'autres articles sur abonéobio le blog du bio sur le poison dans nos maisons, dans nos vêtements, les enjeux de l'alimentation bio sur notre santé, sur les pesticides contenus dans nos assiettes et l'impact sur notre santé, sur les PCB caché dans nos sols et dans l'eau, ...

++ Assiette tous risques : mal manger nuit à sa santé
++ Jean le salaire de la mort en Turquie
++ En 25 ans les cancers ont doublé ! Du bio dans l'assiette et sur la peau
++ Severn, la voix de nos enfants, film de Jean Paul Jaud
++ Traces de résidus chimiques dans les tee-shirts pour enfants
++ Acheter Lohas, moins et mieux
++ Les dessous de la lingerie, pas très écolo !
++ Les pesticides prochain scandale sanitaire ?
++ Le parcours d'un pull en cachemire, vous avez dit développement durable ?
++ Alerte dans nos assiettes, reportage sur la malbouffe
++ Pourquoi choisir du coton biologique ?
++ Choisir un pressing écologique pour ses vêtements ?
++ Manger bio pour lutter contre le cancer du sein
++ Nos enfants nous accuseront
++ cancer du sein et pesticides, protéger les femmes enceintes et les bébés
++ désodorisants intérieurs : danger !
++ la pollution nous ronge au quotidien
++ Eau et cancer : quelle eau boire ?
++ L'alimentation anti-cancer selon David Servan-Schreiber ++ le danger des additifs
++ Bisphénol A chaque jour dans le biberon de bébé
++ Alerte dans nos assiettes, reportage sur la malbouffe
++ Nos fruits sont contaminés par les pesticides, les résidus sont dans nos assiettes
++ Trop de pesticides dans le raisin
++ cancer du sein et pesticides, protéger les femmes enceintes et les bébés
++ PCB : sommes nous contaminés ?
++ Votre assiette contient 21 pesticides
++ du poison dans nos maisons
++ Pesticides danger pour le cerveau des enfants
++ Des cosmétiques bio pour bébé
++ Les phtalates dans les crèmes, mâles en péril...
++ Echantillons de cosmétiques pour bébé à la maternité : cadeaux empoisonnés !
++ Protéger les femmes enceintes, un logo sur les cosmétiques pour alerter
++ Ces poisons qui nous entourent, complément d'enquête ce soir

Quand les hommes se mettent à pousser le chariot des courses

A la maison c'est Monsieur ou Madame qui fait les courses ? A priori les mentalités évoluent. Désormais les hommes représenteraient 30% des principaux responsables des achats en Belgique, soit une croissance de plus de 50 % en 9 ans !. Le PRA c'est celui qui au sein de la famille décide du choix des marques, personnage cible des agences marketing. Prendre en compte les attentes au masculin devient déterminant aussi bien pour le design des produits, que pour l'aménagement des corners et enseignes et pour la mise en place des campagnes de publicité.

PRA

En fait si les hommes s'impliquent plus aujourd'hui dans les achats du quotidien ils le font différemment des femmes : adeptes des courses le week end, ils achètent moins fréquemment mais dépensent plus. Ils achètent aussi dans les stations essence, par internet (et oui les hommes sont aussi nombreux à acheter sur aboneobio les produits bio pour toute la famille) ...Ils restent leader de la décision dans les achats de matériel de bricolage, TV et HIFI, textile homme (et bières !). Ils laissent le soin aux femmes de choisir les produits d'entretien ou d'hygiène, l'alimentation, la décoration intérieure, les vêtements des enfants, ...

Source : étude de l'agence Mediaedge:CIA, sur le marché Belge.

Alors Messieurs, vous vous retrouvez dans ce profil ? Les Français seraient ils différents des Belges ? ...Moins de bières dans les chariots du week end ?, plus de friandises à la station essence ? En tout cas je peux témoigner que sur Abonéobio j'ai un public d'hommes très investis dans les achats des produits du quotidien, notamment les produits d'entretien et les produits d'hygiène corporelle :)

Lire d'autres articles sur Abonéobio sur les nouvelles tendance en matière de consommation

++ Enquete Ethicity pour consommer responsable les Français consomment moins mais mieux
++ Aller faire ses courses en covoiturage dans les grandes enseignes ?
++ 9 Français sur 10 prêts à baisser immédiatement leur consommation !
++ S'habiller slow wear : des vêtements sobres, bio et pour durer
++ Devenez Lohas, prenez soin de l'environnement et faites en sorte qu'il soit sain et durable !
++ Consommer moins pour vivre mieux ++ Etes vous écobidouilleur ? Axon post présente Abonéobio

Enquete Ethicity pour consommer responsable les Français consomment moins mais mieux

Le comportement des Français évoluent en matière de consommation responsable. La tendance est nettement à une réduction de la consommation et un recentrage sur les produits essentiels. Pour 90% des français, la crise représente une occasion de revoir nos modes de vie et de consommation ! Et c'est tant mieux ! Pour 1/3 des Français, consommer de manière responsable c’est consommer moins en général et pour 46% moins de produits superflus. Près de 70% des Français interrogés considèrent que la manière dont ils consomment peut avoir un impact plutôt positif sur l’environnement. 20% estiment qu’au travers leur choix d’achat, ils agissent au service de leur conviction. Ils sont 66% à déclarer faire des achats responsables, dont 20% qui disent le faire régulièrement.

acheter-produits-respectueux-environnement

Quels sont les leviers permettant d'accroitre ce changement de comportement ?

  • Proposer des offres plus attractives aussi bien sur le prix que sur le contenu : 70% de la population considèrent que les produits et services de la consommation responsable ne sont globalement pas attractifs.
  • Apporter plus d’informations (51% de la population ne sait toujours pas où acheter des produits ou services responsables) de clarté (notamment sur les labels) et de transparence, levier essentiel du déclenchement d’achat des Français qui doutent des promesses sociales ou écologiques des marques et des entreprises.
  • Favoriser les produits locaux : pour près de 30% de la population, un produit permettant de consommer responsable doit être en priorité un produit fabriqué localement. Par ailleurs, l’origine des matières premières et le lieu de fabrication sont au coeur des attentes d’informations sur les étiquettes (65,4% des réponses). Ces affirmations traduisent un besoin de proximité et de recentrage sur son environnement immédiat
  • Développer de nouveaux modes d’échange et passer de l’approche produit à l’approche service : 28,5 % des femmes se disent prêtes à échanger un produit pour un autre en matière de mode et d’habillement, 40% des 25 – 34 ans prêts à acheter et utiliser à plusieurs des outils de bricolage et de jardinage…

Source : Enquête Ethicity « Les Français et la consommation durable», menée auprès d’un panel de 4500 français, en collaboration avec Aegis Media Expert et en partenariat avec l’ADEME à l’occasion de la Semaine du Développement Durable

Quand je lis cette étude je me dis que c'est exactement l'angle d'Abonéobio !
On verra si l'avenir confirme le pari audacieux de ce premier site www.aboneobio.com qui osait parler d'abonnement bio aux produits du quotidien, avec volontairement peu de produits en boutique, une offre à 80 % locale, une transparence totale sur les produits et les producteurs, un service unique en France pour s'abonner au bio pour les produits essentiels au quotidien, un port offert seulement à partir de 200 euros pour en finir avec la pollution des petits cartons, ..bref une cohérence globale qui va à l'encontre des pratiques actuelles.

Lire d'autres articles sur Abonéobio sur la consommation responsable, le fait de consommer moins mais mieux, les dernières tendances en matière de consommation, ...

++ Le Chèque d'Abonnement Bio d'Abonéobio
++ Le Déclic de la Pratique Bio d'Abonéobio
++ Abonnons nous au bio !
++ La consommation responsable de A à Z
++ Consommer moins pour vivre mieux
++ Abonéobio chez GoodPlanet, les courses par abonnement
++ Abonéobio allège la liste et le poids de mes courses, sur mescoursespourlaplanete
++ Ete 2009 la consommation responsable ne prend pas de vacances
++ Devenez Lohas, prenez soin de l'environnement et faites en sorte qu'il soit sain et durable !

Et si votre entreprise proposait une conciergerie durable

Parmi les petits plus proposés par une entreprise pour attirer et fidéliser ses salariés, les services qui facilitent le quotidien sont toujours appréciés : et oui même au bureau qu’on estime que 20 à 37% du temps passé est consacré à l’organisation de la vie personnelle. Les crèches en entreprises, de lavages de voitures, ....mais aussi les services de conciergerie se développent. Pour aller plus loin, on peut même profiter aujourd'hui des services d'une conciergerie durable pour faciliter le quotidien des salariés tout en encourageant le respect du développement durable. Cette idée est née à Marseille. La fondatrice de la première conciergerie durable, Martine Payeur, voyait ses amis chercher des réponses et ils l'interrogeaient sans cesse pour avoir des infos sur les pratiques durables. Du coup elle s'est dit qu'ils ne devaient pas être les seuls à en avoir besoin.

La seule conciergerie d'entreprises dédiée aux services écologiques et durables a donc été créée en 2008, à Marseille.

conciergerie-durable.jpg


Quelque soit la taille ou le budget dédié, chaque entreprise peut trouver une solution :

  • soit par le concept de la conciergerie durable mutualisée dans un immeuble de bureaux ou dans une zone d’activité comptant plusieurs PME.,
  • soit avec la présence d'un concierge mobile, effectuant des passages dans la semaine, selon des jours fixes avec une durée standard (l’espace nécessaire à la présence de votre concierge sera ajusté à l’endroit dédié grâce à une loge adaptable, montable et démontable à chaque passage
  • soit par la mise en place d'une conciergerie d’entreprise écologique virtuelle, grâce à une carte avec e-mail et numéro de téléphone dédiés ou par le biais d’un site Internet.


La conciergerie durable peut vous accompagner sur de nombreux services au quotidien, qui par leur fréquence ont un impact sur l’environnement et sur le développement, durable du tissu local :

  • Mise à disposition de café ou thé équitables et bio pour vos employés,
  • Et donc bien souvent de gobelets biodégradables
  • Achat de fournitures écologiques de bureau,
  • Nettoyage écologique de vos locaux, récupération et valorisation du papier...
  • Récupération des piles et supports informatiques
  • Recours à des taxis verts pour vos clients, invités ou collaborateurs, mise à disposition de vélos électriques
  • Organisation de séminaires et de buffets bio …(Traiteur bio, commande de vaisselle biodégradable, boissons bio, installation de poubelles de tri et récupération des déchets...)
  • Pressing sain pour les draps, serviettes…
  • Achat de literie saine et écologique
  • Achat de jouets sains et écologiques
  • Mise en place d’une cantine bio
  • Organisation d'ateliers de portage...


++ Conciergerie-durable.com
Si vous souhaitez mettre en place une conciergerie durable dans votre entreprise, contactez Martine Payeur de la part d'Abonéobio
06 98 65 77 30
infos@concierge-durable.com

Lire d'autres articles sur Abonéobio, le blog du bio sur les offres faites aux entreprises pour les accompagner à promouvoir le développement durable au quotidien :

++ Le Chèque d'Abonnement Bio d'Abonéobio
++ Le Déclic de la Pratique Bio d'Abonéobio
++ Un potager au coeur de l'entreprise
++ Passeport Cadeau Inter comités d'entreprises
++ Bien être ....au travail
++ 2009 ou l'éloge de la consommation raisonnée

Annonces Abonéobio


Retrouvez Abonéobio
sur Google+