Abonéobio : Le blog du bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Samedi 03 décembre 2016

Mot-clé - réseaux sociaux

Fil des billets - Fil des commentaires

7 conseils pour réussir sa digital détox.

nomophobie_aboneobio_2016__2_.jpgTrop d’emails dans nos boîtes mails, professionnelles et personnelles, trop de notifications sur notre portable, ce doudou des temps modernes dont nous avons de plus en plus de mal à nous séparer. Dès 2008, les anglais ont nommé cette peur: la nomophobie (no-mobile-phone phonie). Et cela touchait, en 2008, près de 53 % des utilisateurs de téléphones mobiles (76 % chez les jeunes de 18 à 24 ans) au Royaume-Uni.

Parallèlement, la perfection, le bonheur vus et lus sur les principaux réseaux sociaux (facebook, instagram notamment) ainsi que la quantité d’information échangée en temps réel (facebook, twitter) est également source d’anxiété, voire de dépression. D’où la nécessité de s’en séparer de temps en temps avec une réponse pseudo médicale : la détox digitale !
Certains en parle avec bonheur, mais ceux qui la subissent ne sont pas aussi ravis. Voici quelques éléments, testés et approuvés, pour préparer et réussir sa cure sans portable.

Lire la suite...

Vidéo sur les bonnes pratiques des médias sociaux

Facebook, twitter, you tube...la gloire en deux jours ça vous tente ? Sur les réseaux sociaux aussi les bonnes pratiques ça existe et il vaut mieux les connaitre avant de publier ! Poster un tweet, publier un statut, accepter un ami, ...des actes qui paraissent anodins et pourtant ils peuvent parfois entrainer de lourdes conséquences si l'information véhiculée est fausse.

Merci à Patrice pour la publication de cette vidéo. Elle fait partie du guide des bonnes pratiques expliquées par La direction de la communication de La Poste à ses salariés, présents à titre personnel et / ou professionnel sur les réseaux sociaux.

Abonéobio a sa page sur Google +

Les médias sociaux séduisent de plus en plus. Facebook rassemble plus de 800 millions de membres, Twitter 200 millions, et le dernier né Google + affiche déjà plus de 50 millions depuis son lancement en juillet 2011. Les Entreprises ne peuvent plus désormais ignorer l'impact de ces réseaux sociaux. Après les pages Facebook, voici désormais les pages entreprises sur Google plus. Dans le moteur de recherche on voit désormais apparaitre un onglet "page" et en cliquant dessus, chacun a la possibilité de partager la page sur google+ et d'ajouter un "+1" pour montrer son intérêt. Je vous invite à découvrir la page Abonéobio Google + et à cliquer sur le "+ 1" si vous appréciez le contenu du blog du bio ! Cela permettra de favoriser le référencement naturel d'aboneobio, et donc de ressortir l'affichage des pages d'aboneobio lors de requêtes dans le moteur de recherche.

aboneobio page google +

Si vous voulez aussi créer une Page Google + suivez ce lien : plus.google.com/pages/create mais pour l'instant l'accès en est encore limité.

Rejoignez la communauté d'aboneobio sur les réseaux sociaux et participez à l'aventure de cette entreprise qui promeut la consommation responsable, durable, les produits bio et sains...


Merci à tous pour votre soutien !

Les média sociaux opportunités de développement du business

Beaucoup d'entreprises se posent encore la question d'une présence ou pas sur les réseaux sociaux : pour quoi faire ? est ce un risque, une menace ou une opportunité ? A priori les entreprises qui ont fait le choix d'y aller, ne le regrettent pas : 43% des entrepreneurs français interrogés reconnaissent s’être développés et avoir gagné de nouveaux clients grâce à leur présence sur les médias sociaux (+10 points par rapport à 2010 !) Et aujourd'hui pour les 3/4 des entreprises françaises* s'abstenir d'être sur les réseaux sociaux est une erreur !. Il s'agit donc bien de s'approprier ces nouveaux outils, tels que les blogs, les plateformes web spécialisés métiers ou professionnels (Viadeo, ...) ou encore les espaces communautaires ouverts comme Facebook, Google +, Twitter, ...pour les intégrer dans son approche de mix marketing, souvent en les mixant avec des médias classiques.

réseaux sociaux média sociaux média social

Dommage que les budgets alloués soient encore timides (seulement 35 % des entreprises accordent 20 % (ou +) de leur budget marketing aux réseaux sociaux), car avoir une bonne stratégie et des compétences dans son équipe permet :

  • d'anticiper,
  • de gagner des parts de marchés
  • de réagir vite en cas de situation de crise,
  • soit face à des problèmes de management : exemple des salariés des la Redoute qui ont lancé leur site pour faire entendre leur voix : onredoutelaredoute,
  • soit pour rattraper un SAV défaillant qui a déçu un consommateur influent sur la toile (lire l'article : ce que votre entreprise risque à ignorer les médias sociaux),
  • de recruter,
  • de collaborer,
  • d' accroitre sa notoriété...

Et c'est valable aussi pour une entreprise qui travaille en BtoB ! Dans ce cas, certes les acheteurs sont des entreprises mais ceux qui passent commande sont des hommes, et aujourd'hui les achats passent par le poids de la recommandation. L'influence est primordiale, cf mon article "les clients adeptes du web sont influencés par les avis".
La présence sur les réseaux sociaux permet de travailler sa pertinence sur la toile et entraine une meilleure visibilité pour les prospects, et donc un gain de temps et d'assurance.

Depuis le lancement de la boutique de cosmétiques bio et de produits d'entretien bio pour la maison, abonéobio est présent sur les réseaux sociaux. Le trafic généré est important et de plus en plus d'acheteurs proviennent par ce biais. Les recommandations des amis sont précieux et le partage des avis positifs de ma boutique sur les réseaux sociaux permet de séduire de nouveaux prospects. Certes, cette présence réclame beaucoup de temps (cf mon article "les médias sociaux ont la côte mais prennent du temps") et exige aussi des compétences car les évolutions sont rapides et nombreuses. Mais les deux critères les plus importants restent la qualité et la réactivité. J'encourage les entreprises à faire le pas, à se lancer dans la grande aventure des réseaux sociaux.

  • Cette étude a été réalisée par Regus réalisée auprès de 17.000 directeurs et chefs d’entreprise de 80 pays, résultats publiés sur le blog viadeo


Illustration : numérama

Les clients adeptes du web sont influencés par les avis

Les consommateurs préparent leurs achats sur le web et c'est devenu quasi systématique. Le fait d'être connecté en permanence permet aussi de prendre la "température" avant d'acheter : 88% des internautes se disent influencés par les recommandations de leurs pairs !. C'est l'ère du social shopping : les avis de nos amis nous aident à nous décider, dans un sens comme dans l'autre. La recommandation joue un rôle essentielle : 56% d’internautes ont émis au moins un avis sur un produit ou service et 66 % les consultent avant d'acheter. Intéressant de noter aussi dans ce 7ème baromètre sur les comportements d’achats des internautes de la Fevad / Médiamétrie, le poids des réseaux sociaux (il faut dire que les internautes sont membres de 2 réseaux sociaux en moyenne) dont Facebook : déjà 16 % des membres sont inscrits à une page fan entreprise ou marque (cf la page d'aboneobio sur Facebook). Ils y cherchent de l'information sur l'actualité de la marque (49 %), ou sur les promos (47 %).



Désormais 9 internautes sur 10 consultent les sites internet avant d'acheter, soit pour en savoir plus sur les fiches produits (les 2/3) soit pour lire les avis des usagers (6 sur 10) avec un rôle important joué par les réseaux sociaux, soit pour comparer les prix (1 sur 2). Cette consultation du web se fait désormais en direct, même sur les lieux de ventes (35 % des usagers connectés au web par leurs téléphones mobiles). Cette requête est utile au consommateur pour comparer le prix (36 %), pour faire de la géolocalisation (29 %), pour montrer au vendeur le produit recherché (26 %), ou pour directement finaliser un achat ( 24 % des mobinautes). En 2011 28 millions de Français achèteront en ligne pour une dépense estimée à plus de 35 milliards d’euros.

Les achats sont surtout concentrés sur les voyages (1 internaute sur 2). Ensuite les internautes achètent en ligne des services comme de la billetterie, des abonnements, des développements de photos, ..(52 %), des produits culturels : CD, DVD, livres... (42 %), de l’habillement : homme, femme, enfant, chaussures….(43 %), des produits high tech : électronique grand public, informatique, consoles …(38 %), du Petit et Gros Electroménager (16 %), des pièces détachées (10 %), de l’équipement automobile (9 %) et des articles et du matériel de sport (10 %).

A noter que le e-commerce séduit largement puisque 97 % des acheteurs s'estiment satisfaits de leurs achats en ligne. Une tendance consommation qui semble durable !

Voici le Top 15 des sites d’achats

  • 1 Voyagessncf.com 40%
  • 2 Amazon.fr 37%
  • 3 Fnac.com 33%
  • 4 Cdiscount.com 30%
  • 5 LaRedoute.fr 25%
  • 6 3Suisses.fr 22%
  • 7 Vente-privée.com 18%
  • 8 Ebay.fr 16%
  • 9 PriceMinister.com 14%
  • 10 Yves Rocher.fr 12%
  • 11 Airfrance.fr 11%
  • 12 Rueducommerce.fr 10%
  • 13 Auchan.fr 9%
  • 14 Orange.fr 9%
  • 15 Kiabi.com 9%

Crédit photo adstream

Retour sur le Web2Day Nantes 2011

Depuis 3 ans Atlantic 2.0 organise une journée dédiée au web et à l'innovation : le Web2Day ! L'association Nantaise des acteurs du web et de l'innovation numérique réunit aujourd'hui plus de 170 membres (dont aboneobio) avec 300 recrutements en 2011. Pendant cet évènement se succèdent des conférences, des ateliers, des pitchs où sont présentés des projets en 5 minutes, et des business dating où chacun vient expliquer en quelques secondes ce qu'il cherche comme type de partenariats. L'assistance évolue d'une édition à l'autre. En 2009 c'était une ambiance très jeune (cf mon article web2day 2009). L'année dernière je n'ai pas pu y assister car l'évènement avait lieu en même temps que le 1er printemps des Mompreneurs de France, du coup cette année j'étais un peu surprise de voir autant d'hommes de 50 ans, ambiance "costume cravatte", accompagnés par de jeunes stagiaires, surement un moyen de rester dans la course que de se former aux outils du web et des réseaux sociaux. Très peu de femmes présentes (en dehors de journalistes, organisateurs ou stagiaires). Où étaient les cyber commerçantes ? Il est vrai que les sujets abordés n'étaient pas forcément en lien direct avec le quotidien mais c'est aussi dans ce type d'échange que germent des projets nouveaux. J'ai notamment apprécié la conférence sur l'Open Data.

web2day atlantic 2.0 Nantes

Savez vous ce que signifie l'Open Data ? Les collectivités ouvrent leurs données publiques, pour les rendre accessibles aux citoyens, aux communautés...Les entreprises peuvent aussi s'approprier cette "matière première" pour monter des projet à des fins commerciales. Après l'ouverture des données et la réappropriation, vient le temps du "croud Sourcing", où les citoyens deviennent créateurs de données. Le marché représente 2 milliards d'euros en France et 27 milliards d'euros en Europe. Après Berlin (leader), Rennes (1ère ville de France), Paris, Montpellier, Bordeaux, Nantes se lance dans l'aventure avec une ouverture des données par étape, sachant qu'il s'agit davantage d'une problématique de compétences (pour compiler autant de données !) que de budget (compter environ 100 000 euros pour une mise en ligne). Lors de la table ronde, le projet Locomote.to qui fourni aux usagers de Paris et Rennes le service en temps réel d'un "assistant" pour gérer son trajet de manière optimisée, ou encore le projet local Simpletan. A Nantes, l'association LiberTic sert justement à remonter les projets d'Entreprises auprès des collectivités, comme Nantes Métropole. De mon coté, j'escompte l'ouverture de données sur l'Environnement (qualité de l'eau, de l'air, recyclage des déchets, ...)



Lors de la matinée, j'ai suivi la séance des pitches avec 3 projets liés au tourisme :

  • SortYflY : service d'aide à la comparaison et au partage d'offres de voyage
  • Guliveo : accompagner l'envol des indépendants du tourisme sur Internet
  • beMyBoat : service de location, vente de bateaux par Internet et futur guide du routard du bateau


Une autre séance avait lieu l'après midi, mais je n'ai pas suivi car c'était aussi le déjeuner des Mompreneurs de Nantes et les cyber entrepreneuses. Le lauréat de ce concours de Pitches est Walldress ! Un projet qui plait aux filles ^^ (il s'agit d'un réseau social de mode !). Et le prix coup de coeur décerné à Brin.gr fondé par Simon Robic, blogueur incontournable sur l'Ouest, avec un concept de valorisation de contenus sur twitter !

Autre thématique, avec la neutralité du net : le net est dit neutre si il est transparent, si il n'interfère pas avec ce qu'il y a dessus, si il n'empêche rien, si il n'altère rien. Puis une conférence "décalée" avec Julien Dorra venu nous parler des "Art Games week end" : le temps d'un week end, tous ensemble réunis dans une même pièce à travailler en même temps, dans une démarche à la fois multidisciplinaire et en mode de travail alternatif horizontal (à l'opposé du mode "tunnel" : je donne des directives et vous exécutez), avec un maximum de contraintes pour rendre les gens les plus créatifs. A charge pour l'organisateur de prévoir une grosse équipe pour offrir confort, nourriture, et attention aux participants pour qu'ils puissent se concentrer sur leurs créations. Voilà la vraie manière de faire du networking : travailler et créer ensemble, même entre parfaits étrangers, les liens tissés n'en seront que plus forts !

Après quelques échanges en apparté toujours aussi intéressants (notamment avec l'équipe de l'agence Nantaise Intuiti web marketing), la participation aux tables rondes business dating (merci à Vincent de l'agence Le Cairn 4it pour la dynamique ) et ce fut déjà la soirée SoChik2day à la Cantine Numérique. Un vrai succès dans une ambiance conviviale et des locaux exceptionnels.

Merci à Adrien, Ludovic, Magalie et toute l'équipe d'Atlantic 2.0 pour l'organisation sans faille de cette journée Web2Day, encore une belle réussite !

Des aides pour les créateurs du web 2.0

Le gouvernement a annoncé une bonne nouvelle pour les acteurs du web 2.0 : un programme 2.0 avec un dispositif d'aides pour favoriser le lancement de petites entreprises positionnées sur un marché porteur du web. Une centaine de lauréats, start up, pourront bénéficier d'aides financières.

web 2.0 en logos
Qu'elles soient positionnées sur des outils web 2.0 (réseaux, réseaux sociaux, ..) ou sur les services mobiles sans contact, les petites entreprises pourront bénéficier d'une subvention à hauteur de 20 000 euros et faire partie de projets pilotes, selon l'engagement du Ministre de l’Industrie Eric Besson

Source : Création entreprises et pour la photo annuaire du geek

On attend désormais d'en savoir plus sur les conditions d'attribution de cette aide, en espérant qu'une partie aille aussi aux acteurs du green business sur la toile !.

Lire d'autres articles sur blog d'aboneobio sur les activités et les acteurs du web 2.0, sur les aides accordées aux petites entreprises qui innovent sur la toile, sur l'impact des réseaux sociaux,...

++ Aboneobio est lauréat de l'appel à projet innovation numérique !
++ Les Français cherchent leur info sur les réseaux sociaux
++ Créatrices d'entreprises participez au prix Entrepreneuse 2010
++ Web 2.0 nouveaux usages et services, Abonéobio témoigne
++ Web2Day les acteurs innovants du web réunis par Atlantic 2.0
++ Le réseau social des Entrepreneurs d'Avenir
++ Etes vous un cyberdépendant aux réseaux sociaux ?
++ Erasmus existent aussi les Jeunes Entrepreneurs
++ Les résultats des pages blanches affichent les réseaux sociaux
++ Google buzz, le réseau social de Google
++ Sur le web les internautes sont membres de 2 réseaux sociaux en moyenne
++ Controler ses données chez Google avec Dashboard
++ Facebook a l'énergie d'un TGV
++ Les réseaux sociaux engagés fleurissent sur la toile
Twitter, l'essentiel
les médias sociaux ont la cote mais prennent du temps !
++ L'empreinte carbone de l'industrie du net a dépassé celui de l'aérien
++ Twitter le temps d'un cours d'anglais
++ pourquoi Google investit dans les énergies vertes
++ Le blog d'Abonéobio, un an de blogueuse dédié au bio
++ Web 2.0 nouveaux usages et services, Abonéobio témoigne
++ Vous pouvez le dire en français, vocabulaire pour geek
++ Le web dans tous ses états, livre blanc à lire avant de lancer son projet web
++ Abonnez vous au flux RSS d'Abonéobio le blog du bio

Le top 10 des articles les plus lus sur aboneobio en 2010

Vous les avez manqués, c'est l'occasion de se rattraper. Voici le top 10 des articles d'abonéobio qui ont eu le plus de succès en 2010. Parmi plus de 1760 articles (et l'année n'est pas terminée) ces posts ont généré le plus de lectures. A voir si l'ajout des boutons partager sur Facebook et Twitter installés récemment sur le blog permettra ou non de changer ce classement.

aboneobio-blog-du-bio.jpg

Dans ce top 10 des articles les plus lus sur aboneobio, il est un post qui se détache clairement. L'article a été rédigé suite au passage du documentaire sur les emballages toxiques sur Arte. La journaliste y révèle une information qui me fait bondir !

  • 1) Le Nutella contient du DEHP le phtalate le plus dangereux ! : en moins de 6 mois, l'article a étélus 47000 fois, avec 39000 consultations uniques. Les compteurs facebook twitter installés récemment indique qu'il a déjà été partagé plus de 12000 fois sur Facebook et retweeté plus de 100 fois. Le 29 juillet après sa publication, l'article a été vu 4632 fois dans une journée. Si vous deviez lire un seul article en 2010, c'est celui là !
  • 2) L'alimentation anti-cancer selon David Servan-Schreiber : plus de 2 ans après sa publication cet article continue d'intéresser les lecteurs : 9 434 pages vues et 7 119 visiteurs uniques. Le cancer préoccupe de plus en plus et savoir qu'on peut aussi agir par son alimentation, à la fois en prévention et en soulagement est un sujet essentiel pour se sentir acteur de sa santé.
  • 3) La cure de sève de bouleau bio et fraiche, j'ai testé : 8 885 pages lues et 7 464 visiteurs uniques, article d'avril 2009. Ce n'est pas un article rémunéré ou ayant fait l'objet d'une remise d'un coffret, c'est de ma propre initiative, puisqu'il s'agit d'une entreprise installée en Anjou. C'est aussi l'occasion de montrer combien les marques ne sont pas assez soucieuse du buzz que peuvent faire les blogs si leur produit est bon. Je n'ai eu aucun retour de leur part suite à la publication de l'article qui a quand même généré plus de 7500 visiteurs uniques potentiellement intéressés :)
  • 4) La stévia édulcorant naturel est autorisé en France : 7 204 lectures et 5 678 visiteurs uniques, article de septembre 2009. Il s'agissait là donner un coup de pouce pour accroitre la visibilité de Guayapi Tropical qui oeuvre pour défendre l'autorisation de la Stévia, bien avant que le lobbing de l'agroalimentaire s'en empare (notamment pour sucrer les boissons gazeuses)
  • 7) Le fast food bio version Marc Veyrat : lus 4 612 fois dont 3 832 uniques, article qui date de décembre 2008 : le thème du fast food bio a bien été repris depuis mais Marc Veyrat restera le précurseur. Voilà 2 ans que l'article a été publié mais le succès est toujours au rendez vous.
  • 8) Eau et cancer : quelle eau boire ?: un article de fond dont la rédaction m'a pris 3 jours ! (rédigé pendant l'été 2009), lus 3 665, dont 3 177 lectures uniques. Je vous invite vraiment à prendre le temps de lire cet article qui pose la question du choix de l'eau dans notre consommation quotidienne, et les fausses bonnes idées tombent !
  • 10) Greenpeace dénonce l'huile de palme chez Nestlé : la pause Kit kat des orang-utans: article publié en mars 2010, lus 3 297 dont 2 831uniques. Une campagne de buzz qui a permis de faire avancer la prise de conscience sur la présence de l'huile de palme dans quasiment tous nos produits alimentaires et pas seulement alimentaires d'ailleurs ! Nefaste pour la santé, l'huile de palme issu de la déforestation est une catastrophe écologique majeure. Nos pouvons tous agir par nos achats ! Boycotte des marques qui ne tiennent pas compte des enjeux !


Lire d'autres articles sur Abonéobio sur le top 10 des articles les plus lus, sur l'actualité et le flux RSS du blog du bio, sur les statistiques de fréquentation du blog, sur le partage d'articles sur des réseaux sociaux (twitter, Facebook...) ..

++ Le blog d'Abonéobio, un an de blogueuse dédié au bio
++ Les Français cherchent leur info sur les réseaux sociaux
++ Etes vous un cyberdépendant aux réseaux sociaux ?
++ Sur le web les internautes sont membres de 2 réseaux sociaux en moyenne
++ Abonéobio toujours dans le top 10 blog environnement octobre 2010
++ Facebook a l'énergie d'un TGV
++ Les réseaux sociaux engagés fleurissent sur la toile
Twitter, l'essentiel
les médias sociaux ont la cote mais prennent du temps !
++ Abonéobio dans le top 10 classement wikio environnement de mars 08 à avril 2010
++ L'empreinte carbone de l'industrie du net a dépassé celui de l'aérien
++ Votez pour Abonéobio candidat au Golden Blog Awards
Twitter le temps d'un cours d'anglais
Les résultats des pages blanches affichent les réseaux sociaux
++ Web 2.0 nouveaux usages et services, Abonéobio témoigne
++ Abonnez vous au flux RSS d'Abonéobio le blog du bio

Les Français cherchent leur info sur les réseaux sociaux

Avant il suffisait de taper une requête dans google ou autres moteurs pour obtenir une info, désormais la recherche se fait plus volontiers sur les réseaux sociaux, tels que Facebook. Aux USA, les Américains ont passé plus de temps en Août sur Facebook que sur Google (41,8 millions de minutes contre 39,6 millions pour Google). Les usagers du net utilisent régulièrement les réseaux sociaux (40 % des personnes interrogées par Scanblog), 56 % d'entre eux s'y expriment, et près de 75 % fréquentent Facebook. Twitter a aussi la cote, en hausse de huit points par rapport à la même étude il y a 6 mois.

facebook  twitter réseaux sociaux à la cote

52 % des internautes se sont connectés plus de 12 heures par semaine, 91 % ont le réflexe internet pour préparer leurs achats, et 80 % ont acheté sur internet au cours des 6 derniers mois. A noter que 23 % se connectent désormais via leur smartphone.

Etude Scanblog en ligne auprès d'un échantillon de 1010 personnes en France (16 ans et plus ), méthodes des quotas (âge, sexe, CSP du chef de famille, zone géographique, taille d'agglo), étude réalisée du 1er au 7 octobre 2010

En savoir plus sur le blog de scanblog.com

Retrouvez aboneobio sur les réseaux sociaux :
++ facebook.com/aboneobio
++ twitter.com/aboneobio
++ Entrepreneur d'Avenir / aboneobio
++planete-attitude.fr/laurence_Moulin_abonne_au_bio
++ viadeo.com/Laurence.Moulin

Et pour voir les autres, je vous invite à consulter ma liste de liens sur le blog d'aboneobio

Lire d'autres articles sur le blog d'aboneobio, sur les réseaux sociaux, sur facebook, twitter, la tendance des français accros des réseaux sociaux, sur aboneobio présent dans les réseaux sociaux, sur l'énergie consommée par ces média sociaux, ...

++ Le réseau social des Entrepreneurs d'Avenir
++ Etes vous un cyberdépendant aux réseaux sociaux ?
++ Les résultats des pages blanches affichent les réseaux sociaux
++ Google buzz, le réseau social de Google
++ Sur le web les internautes sont membres de 2 réseaux sociaux en moyenne
++ Controler ses données chez Google avec Dashboard
++ Facebook a l'énergie d'un TGV
++ Les réseaux sociaux engagés fleurissent sur la toile
Twitter, l'essentiel
les médias sociaux ont la cote mais prennent du temps !
++ L'empreinte carbone de l'industrie du net a dépassé celui de l'aérien
++ Twitter le temps d'un cours d'anglais
++ pourquoi Google investit dans les énergies vertes
++ Le blog d'Abonéobio, un an de blogueuse dédié au bio
++ Web 2.0 nouveaux usages et services, Abonéobio témoigne
++ Vous pouvez le dire en français, vocabulaire pour geek
++ Le web dans tous ses états, livre blanc à lire avant de lancer son projet web
++ Abonnez vous au flux RSS d'Abonéobio le blog du bio

Le réseau social des Entrepreneurs d'Avenir

Les entrepreneurs engagés qui veulent porter des idées et actions nouvelles ont désormais leur réseau social de l'entrepreneuriat responsable : www.entrepreneursdavenir.com. Une plateforme interactive permettant aux Entrepreneurs d'Avenir de disposer d'une vitrine pour promouvoir un nouveau modèle pour l’entreprise et la société, communiquer sur les bonnes pratiques en matière de responsabilité sociétale, diffuser de nouvelles valeurs entrepreneuriales, échanger des actualités au sein du réseau, partager des documents, créer des discussions,...Aquitaine (Bordeaux et Pau), Auvergne (Clermont-Ferrand), Ile-de- France (Paris), Midi-Pyrénées (Toulouse), PACA (Aix - Marseille), PACA (Nice), Pays de la Loire (Nantes), Rhône-Alpes (Lyon), partout en France des laboratoires d'engagements sociaux et environnementaux se mettent en place. Ce sont des pôles de compétitivité de valeurs, des interlocuteurs légitimes pour les pouvoirs publics locaux ou nationaux.


Depuis le 1er parlement des Entrepreneurs d'Avenir à l'Assemblée Nationale le 4 juin 2009, la dynamique s'est répandue en régions avec la création de communautés et de groupes de travail (thématiques, territoriaux, filières, réseaux, labels & normes) qui mobilisent un grand nombre d'acteurs et forces vives du territoire, dont les collectivités locales, les grandes écoles, les grands groupes, les chambres consulaires, ..Les partenaires historiques sont toujours présents : le groupe Generali, l’AFNOR, Ashoka, le Centre des Jeunes Dirigeants d’entreprise (CJD), Femmes 3000, Lucie, Génération responsable, Max Havelaar, Mouvement des Entrepreneurs sociaux, Réseau Entreprendre. Et c'est désormais près de 400 dirigeants de toutes tailles et de toutes activités qui composent ce réseau des Entrepreneurs d’Avenir, dont Abonéobio.

entrepreneurs d'avenir réseau social sur le web

Les Entrepreneurs d'Avenir en résumé :

  • 85% d’entreprises
  • 5% des structures ont plus de 500 salariés
  • 15% d’entrepreneurs sociaux
  • 24% des Entrepreneurs d’avenir sont des femmes
  • Les territoires les plus représentés aujourd’hui sont les régions : Ile-de-France, Provence Alpes Côte d’Azur, Rhône-Alpes, Pays-de-la-Loire, Nord-Pas de Calais, Aquitaine, Midi-Pyrénées, Poitou-Charentes.
  • une charte qui énonce les valeurs fondamentales et progressives auxquelles tout entrepreneur peut se référer

Voir la fiche d'aboneobio / Entrepreneurs d'Avenir

Ces entrepreneurs conscients de la nécessité d’entreprendre autrement pourront de nouveau partager lors du prochain parlement des Entrepreneurs d'Avenir qui aura lieu les 12 et 13 mai 2011, à l'école Audenciade Nantes

Pourquoi une compagnie d'assurances (Generali France) soutient les Entrepreneurs d'Avenir ?

Depuis une dizaine d’années, Generali poursuit une politique de partenariats sociétaux qui nourrissent sa signature « Génération responsable ». Generali soutient ainsi différentes initiatives qui ont pour objet de fédérer les bonnes pratiques à l’échelle individuelle ou collective. Generali a ainsi contribué à rassembler des communautés qui partagent un même désir d’agir pour un présent et un futur meilleurs : les entrepreneurs d’avenir qui conjuguent dynamisme économique et responsabilité sociétale, plus de 250 associations déjà présentes sur le site www.generation-en-action.com et les bénévoles qui ont décidé de les rejoindre, les étudiants qui réfléchissent à de nouvelles méthodes pour réduire l’empreinte écologique. Generali France est aujourd’hui le 2ème groupe généraliste d’assurance dans l’Hexagone.

Lire d'autres articles sur abonéobio sur le réseau social des Entrepreneurs d'Avenir, sur les actions menées par des entrepreneurs engagés, sur abonéobio Entrepreneurs d'Avenir, sur le parlement des Entrepreneurs d'Avenir, sur la RSE responsabilité sociétale des entreprises, sur la formation entreprendre dans le développement durable de l'école Audencia, sur l'économie sociale et solidaire, sur les réseaux sociaux ...

++ Abonéobio est Entrepreneur d'Avenir
Audencia Nantes une vidéo buzz qui donne envie de les rejoindre
Les Entrepreneurs d'Avenir demandent des engagements sur la RSE aux candidats des régionales
++ Economie sociale et solidaire ? Explication au café citoyen
++ Abonéobio candidat aux Trophées de la Responsabilité Globale
++ Les TPE plus sensibilisées au développement durable que les PME
++ Les réseaux sociaux engagés fleurissent sur la toile
++ Les Achats durables dans l'entreprise encore trop mitigés
++ Etes vous un cyberdépendant aux réseaux sociaux ?
++ Responsabilité Sociétale des Entreprises, Abonéobio participe à la journée RSE du 15 octobre à Angers

- page 1 de 3

Annonces Abonéobio


Retrouvez Abonéobio
sur Google+