Abonéobio : Le blog du bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Vendredi 24 octobre 2014

Mot-clé - recyclage

Fil des billets - Fil des commentaires

Une veste Timberland faite à partir de marc de café

On connaissait les polaires faites de bouteilles de plastiques recyclées aujourd'hui on découvre une nouvelle fibre textile à partir de marc de café. Développée par Singtex, cette fibre S-Café est composé de marc de café (récupéré par les ouvriers de l'usine) mélangé à du PET recyclé (issu de bouteilles). Ensuite cette fibre recyclée est mélangée à d'autres fibres synthétiques comme le Tencel, le nylon, le polyester. Timberland a créé une veste à base de cette fibre S-Café mixée à du polyester et à du polyuréthane : chacune de leur veste comporte environ 42 grammes de marc de café, soit l'équivalent de 6 tasses de café. Le mélange obtenu est intéressant pour ses propriétés : la matière est "respirante" (contrôle de odeurs : en clair l'odeur est "emprisonnée" dans la fibre et s'évacue au lavage ou au soleil), waterproof, anti uv (UVA UVB) , avec un séchage rapide. Starbucks fait partie des entreprises qui participent à la collecte de marc de café.

veste timberland waterproof à base de marc de café

Intégrer une valorisation des déchets dans la fabrication de textiles et de produits du quotidien permet de réduire notre empreinte carbone, de limiter le prélèvement dans les ressources naturelles non durables (pétrole !), mais aussi de développer la créativité, l'innovation ... Le défi écologique doit être aussi un défi économique. Pour l'instant le coût de la veste reste élevée, compter 160 euros.

Une cité de la consommation responsable dans chaque ville ?

Marseille innove en lançant sa cité de la consommation responsable : regrouper en un lieu unique les acteurs de la consommation durable, stimuler la coopération entre eux et favoriser le développement de cette forme de consommation par une meilleure visibilité. Chaque ville de France devrait suivre ce bel exemple et avoir une Cité de la Consommation Responsable ! Et oui, consommer était jusqu'à présent juste un acte sans réflexion poussée. Aujourd'hui les consommateurs veulent en savoir plus sur les conditions sociales et environnementales de fabrication, transport, vente et recyclage en fin de vie, des produits qu'ils achètent. C'est la force du vouloir d'achat ! Si demain, nous décidons de boycotter une marque qui nous cache une information importante pour la santé de nos enfants (exemple avec Le Nutella contient du PEHP le phtalate le plus dangereux), l'impact sera immédiat dans les rayons et le fabricant devra revoir sa formulation. Dans le textile et la chaussure, la dénonciation des conditions de travail des salariés des usines a permis aussi de faire évoluer les pratiques (cf l'article sur le Jean le salaire de la mort en Turquie, sur le high tech il reste encore à faire, exemple avec les conditions de fabrication de l'Iphone d'Apple).



Si chaque ville créé une cité de la consommation durable, elle permettra de valoriser des initiatives précurseurs et pourtant essentielles à nos changements de pratique. Nous devons évoluer, acheter autrement, consommer moins mais mieux, se préoccuper de l'impact environnemental et social de ce que nous consommons. Les ressources s'épuisent, le recyclage doit s'imposer. Acheter un produit c'est aussi se poser la question de l'origine (matières premières, conditions de fabrication, ...) et de l'après (impact sur la planète, recyclage, ....). C'est des garanties sur l'ensemble du processus qu'on achète avec un produit responsable.


Aujourd'hui des entreprises comme Abonéobio, Versoo, ...participent à leur manière à une forme de pédagogie sur l'importance du changement de pratiques de consommation. Sauf que ces sociétés n'ont pas de budget à dédier à une communication de ce type et ce n'est pas non plus leur finalité. Est ce au secteur privé de porter seul l'initiative du changement ? Les collectivités qui participent à la collecte et aux traitements des déchets n'ont elles pas à être force de proposition pour initier des projets où l'on parle de consommation durable ?

A Nantes, il existe bien une Cantine Numérique, lieu de coworking portée par Atlantic 2.0 qui rassemble tous les acteurs de l'ouest du web et de l'innovation numérique, soutenue par les collectivités (Ville de Nantes et région). Ne pourrait il pas y avoir sur Angers (capitale du développement durable, ville où est né le 1er cahier des charges bio) une Cité de la Consommation Responsable comme sur Marseille ?

Peut être même qu'un réseau pourrait se créer en France avec ces lieux de cité de la consommation durable regroupant une offre commerciale qui a du sens :

  • proposer des produits bio, sains et respectueux de l'environnement (réduire la pollution, les déchets, la toxicité, préserver les ressources naturelles, encourager le recyclage (recyclerie , ...)
  • locaux (créer de la richesse sur le territoire là où les produits sont consommés pour maintenir des emplois durable),
  • des produits issus du commerce équitable (nord sud mais aussi nord nord) ou solidaire..,
  • favoriser les liens avec les consommateurs,
  • organiser les flux (approvisionnement, expéditions, ...) pour plus de compétitivité et d'innovation
  • encourager les croisements : projets collaboratifs, développement de gammes, co-création avec les consommateurs, ...),
  • où l'on se charge de la sensibilisation, de l'information pédagogique auprès des consommateurs ,
  • un lieu où les entreprises peuvent venir faire leurs emplettes (articles de bureau, mobilier, matériaux de construction, produits ménagers bio, textiles (tenues d'entreprises), traiteur, cadeaux entreprises, séjours, loisirs, finances....),
  • où les enfants peuvent apprendre à consommer autrement par des ateliers, ...



Vous aimeriez que votre ville propose ce type de Cité de la Consommation responsable ? Vous la verriez comment ? Avec quels services ?

Acheter un vélo recyclé

Au printemps les vélos des familles sortent des garages, c'est le temps de la révision, voir du changement de modèle pour les petits bouts qui ont déjà grandis. Se pose la question d'un achat. Et si on pensait aux vélos recyclés ? Au Canada plusieurs entreprises d'insertion sont spécialisées dans le recyclage de vélos usagés, tels que SOS Vélo qui propose à la vente des Ecovélos composé à 70 % de pièces recyclés. Ce marché de l'occasion donne du travail à des adultes défavorisés soit par leur situation précaire, leur faible niveau de scolarité, ou l'absence d'expériences. Et le consommateur qui achète ce vélo recyclé fait un geste pour l'environnement en lui donnant une seconde vie. A Québec c'est le vélo vert, à Narbonne, une convention vient d'être signée pour un atelier de recyclage de vélos destiné à la vente (30 euros le vélo) mais uniquement pour un public ciblé. Chez Emmaus n'importe quel consommateur peut acheter un article d'occasion, pourquoi ne pas proposer la même chose sur le secteur du vélo (en dehors de trocathlon bien connu) ? En France y a t il d'autres exemples d'ateliers d'insertions spécialisées sur le recyclage de vélos qui proposent au consommateur lambda la possibilité d'acheter un vélo recyclé ?

vélos recyclés

Si vous avez des bonnes adresses en France pour acheter un vélo d'occasion, venez les partager, laissez nous votre commentaire

Des bouteilles en verre Coca Cola recyclées en bijoux

Donner une seconde vie aux bouteilles de Coca Cola en recyclant le verre pour créer des bijoux, voilà le défi du bijoutier Gontié. Des pièces uniques constitués de perles de verre issues de bouteille recyclée, et façonnées à la main selon la tradition des grand maîtres verriers. Près de 10 000 bouteilles (2 tonnes de verre) seront ainsi réutilisées en bijoux chics et écolos. A noter que ces bijoux sont garantis sans nickel et sans plomb. Des bagues, colliers, bracelets, boucles d'oreilles et accessoires, estampillés coca cola. On peut même gagner une parure complète.


bijoux en perle de verre recyclée coca cola

Voir le catalogue.

Même si il s'agit plus d'une opportunité pour communiquer sur la préciosité d'un matériau (la bouteille en verre de coca cola) que d'un raisonnement cradle to cradle (donner une seconde vie à la matière, avec un raisonnement pensé dès la création du produit), et même si peu de bijoux seront vendus au regard d'une nombre de bouteilles jetées, la créativité dans le recyclage peut susciter un intérêt chez le citoyen consommateur.

Prix de l'Entrepreneure Responsable décerné à Valérie Delesalle de Versoo

Une entrepreneuse angevine à l'honneur : Valérie Delesalle cofondatrice de Versoo a reçu le prix Entrepreneure Responsable organisé par le réseau European Professional Women’s Network (EPWN). Déjà lauréate du prix Européen de l'Entreprise Innovante et du Trophée Régional Entreprise Innovante, la société Versoo installée à Beaucouzé, près d'Angers promet un bel avenir au recyclage des gobelets de nos machines à café ! Il faut dire qu'aujourd'hui moins de 1 % sont recyclés sur 4 milliards de gobelets consommés. Versoo propose un service de collecte, avec une machine brevetée et un circuit pour récupérer les gobelets dans les entreprises et les recycler pour d'autres fonctions comme des pièces de lestage pour les machines à laver. Avec ce nouveau prix et l'accompagnement personnalisé du réseau European Professional Women’s Network ( en marketing, stratégie, finance, développement personnel, ressources humaines, ventes, relations publiques..) estimé à plus de 10000 euros, Valérie va pouvoir développer sa société Versoo plus rapidement !



Merci à Maviepro pour l'emprunt de la photo, voir l'article original : Valérie Delesalle remporte le Prix Entrepreneure Responsable



Pour en savoir plus sur le concept de Versoo je vous invite à lire l'article dédié sur le blog d'aboneobio : Recycler vos gobelets le geste responsable de Versoo



Voilà une belle entreprise installée en Anjou, qui met le développement durable à l'honneur sur notre territoire ! Bravo à Versoo !!!

CRADLE to CRADLE le livre traduit en Français

Et si on inventait une nouvelle façon de concevoir nos produits ? Des produits pensés pour vivre plusieurs vies, une sorte de compostage appliqué à tous les objets : à l'issue de la première vie du produit celui ci devient une sorte de nutriments pour en fabriquer un second. Soit un nutriment qui retourne à la terre, soit un nutriment technique dans un process industriel afin d'être recyclé à l'infini. Voilà ce que préconise le concept CRADLE to CRADLE C2C (qui signifie de berceau à berceau, s'opposant ainsi au"Cradle to Grave" qui signifie de "berceau à tombeau" où les déchets sont sont jetés, brulés, bref perdus à jamais). Il s'agit avec CRADLE to CRADLE de redéfinir la manière dont nous fabriquons les choses. Une certification a été mise en place. Elle comprend une vingtaine de critères, avec comme première condition d'utiliser des matières non toxiques, qui pourront être réintroduites sans accroitre la pression sur l'environnement, voire le nourrir. Déjà plus de 109 produits tous domaines de production confondus ont obtenu ce label "Cradle to Cradle C2C".

cradle to cradle C2C livre français

Pour en savoir plus je vous invite à lire le livre de William McDonough et Michael Braungart, Cradle to Cradle, créer et recycler à l'infini, collection Manifestô aux éditions alternatives, traduction du 1er ouvrage paru en 2002 mais toujours d'actualités. En librairie dès le 24 février 2011.

Je partage avec vous un extrait (page 150) assez représentatif de notre façon de penser qu'il nous faut modifier pour innover et préserver notre planète. Nous avons tous des baskets pour faire du jogging, pourtant nous n'avons surement pas vu la situation de la même manière ! :

Prenons l’exemple du legs involontaire d’une paire de chaussures de course standard, un bien que bon nombre d’entre nous possèdent. Tandis que vous marchez ou courez, une activité censée vous maintenir en bonne santé et améliorer votre bien-être, chaque martèlement de chaussure relâche sur le sol des petites particules qui contiennent des produits chimiques tératogènes et cancérigènes, ainsi que des substances pouvant réduire la fertilité et inhiber les qualités d’oxydation des cellules. La prochaine pluie balaiera ces particules sur les plantes et sur le sol de part et d’autre de la route où vous déambulez. Si les semelles de vos chaussures de sport comportent une bulle spéciale remplie de gaz amortisseurs – dont il a été récemment démontré que certains d’entre eux participaient au réchauffement global –, vous pouvez même très bien collaborer au changement climatique. Des chaussures de course peuvent tout à fait être réélaborées afin que leurs semelles servent de nutriments biologiques. Pour qu’elles nourrissent le métabolisme organique au lieu de l’empoisonner chaque fois qu’elles heurtent le sol. Le dessus des chaussures entrant dans la catégorie des nutriments techniques, il serait conçu de façon à ce qu’on puisse le désassembler et le remettre facilement en circulation dans son cycle, et en toute sécurité (le fabricant récupérant alors les matériaux techniques). Le fait de bénéficier de nutriments techniques grâce aux chaussures d’athlètes célèbres – et en faisant de la publicité à ce propos – donnerait un avantage concurrentiel certain à un fabricant de vêtements de sport.


Intéressant comme approche, créative et laissant place aussi à une réflexion de fond sur le cycle de vie du produit, l'impact direct et indirect sur l'environnement, la santé, ..sur la consommation de matières premières à réduire, sur l'approvisionnement local au maximum, sur le recyclage à optimiser, et l'importance de limiter notre empreinte écologique.

Ce livre est plein de bonnes initiatives, d'énergies positives, ...reste à voir comment notre culture consumériste sera capable d'intégrer ces changements ?

Plastique toxique documentaire Pièces à conviction France 3

Le plastique règne en maitre sur Terre mais aussi dans les Océans, des kilomètres de plastiques à la dérive. Dans notre quotidien il est devenu indispensable jusque dans notre alimentation : emballages à base de plastifiants dont les phtalates, biberons qui laissent passer du bisphénol A désormais interdits depuis juin 2010, ...et c'est notre santé qui trinque : perturbateur hormonal (baisse de la fertilité, malformations génitales, pubertés précoces, ...) obésité mais aussi développement de cancers, ...Selon des études américaines et canadiennes, on retrouve du plastique dans les urines de 90 % de la population ! En France on ne dit rien...A voir le documentaire d'Elise Lucet avec les résultats des tests de laboratoire soumis par l'équipe de "Pièces à Conviction".

plastique toxique Quelques 1800 déchets plastiques par kilomètre carré d'océan selon l'ONU. Mer, montagne, désert, le déchet plastique est partout sur notre planète !
Au sommaire de ce spécial plastique sur France 3 Pièces à conviction : Le plastique : menace sur la santé, La face cachée du recyclage et La planète malade du plastique.

Clin d'oeil à la chanson de Tryo "l'air du plastique"
Extrait : {{"On le connaît l’air du plastique, c’est la rengaine du quotidien Celui qu’on mâche, qu’on mastique, celui qui vous scie dans les mains Des milliards de sacs lâchés comme des ballons dans le vent Ça vous enterre des paniers, c’est là au moins pour cent ans, cent ans, cent ans

Un siècle d’ère de plastique, ça vous donne envie de chanter La musique technologique, d’un plasticien de l’humanité La mélodie un peu gênante d’un baobab défiguré, Drôles de feuilles sur ses branches, que la folie du vent fait claquer, claquer"}}

Lire d'autres articles sur aboneobio sur les enjeux et méfaits du plastique pour notre santé et pollution pour l'environnement, sur les plastifiants type phtalates que l'on retrouve dans les emballages alimentaires, ou dans les cosmétiques appliqués au quotidien sur la peau, sur les dangers du bisphénol A, sur le recyclage du plastique, sur les bioplastiques...

++ La malédiction du plastique
++ Le Nutella contient du DEHP le phtalate le plus dangereux !
++ Nos enfants avalent 128 résidus chimiques par jour !
++ Menus toxiques avalés chaque jour
++ Assiette tous risques : mal manger nuit à sa santé
++ L'alimentation anti-cancer selon David Servan-Schreiber
++ Poison notre risque au quotidien, pesticides, bisphénol A, phtalates, ...
++ Nos enfants nous accuseront
++ cancer du sein et pesticides, protéger les femmes enceintes et les bébés
++ PCB : sommes nous contaminés ?
++ Bisphénol A chaque jour dans le biberon de bébé
++ Les phtalates dans les crèmes, mâles en péril...
++ Cradle to cradle : déchets = nourriture
++ Le recyclage, un geste essentiel comme réduire et réemployer, mode d'emploi en images
++ les bio plastiques polluent
++ Donnes moi ta poubelle, je te dirais qui tu es...
++ Eau et cancer : quelle eau boire ?
++ 390 kg de déchets par an par personne, et si on réduisait ?
++ Recycler les emballages en PET, c'est gagnant
++ Plus de sacs en caisse : intérêt écologique ou financier
++ Des plantes pour dépolluer les sols industriels

Parfums éco conçus développés par 8 partenaires industriels

L'éco conception des produits cosmétiques est un sujet d'actualité. Huit industriels regroupés dans le Mouvement Infini viennent de lancer un kit de 3 parfums bio éco-conçus, (Elle, Lui, Moi), certifiés bio par Ecocert et réunis dans ce coffret Emoi Infini. Il s'agit d'une expérience partagée pour démontrer qu’aujourd’hui les industriels peuvent proposer des solutions d’éco-conception parfaitement esthétiques et adaptées au marché de la parfumerie-cosmétique, très exigeant en termes de qualité réelle et perçue. Ces solutions ne sont donc plus uniquement réservées au marché du bio ou du naturel, mais peuvent concerner toutes les marques de la beauté. L’éco-conception aujourd’hui ne s’affiche plus, elle est discrète, parfaitement intégrée.

parfums bio certifiés écocert éco conçus Après Naya, une crème 100% éco-conçue, présentée dans le pot en Verre Infini, le seul verre à 100% recyclé à partir du calcin de verre ménager, voilà donc une nouvelle étape sur le marché de l'éco-conception dans l'univers de la beauté et de la parfumerie. Avec ce coffret Emoi Infini, tout a été éco-pensé puis éco-conçu : une recherche de teinte non-chimique, un carton allégé, un coffret sans colle, un verre et un PET 100% recyclés, des parfums naturels, un spray avec base dévissable, le tout pouvant être trié, voire recyclé, à l'infini.

parfums bio verre infini

"Un parfum, c'est avant tout une fragrance, un objet, un univers, une envie... une émotion. Elle, Moi, Lui, une gamme de 3 parfums complémentaires féminin, enfant, masculin. Un créateur de lien entre les matières, les métiers, mais aussi les individus, les générations, et qui ajoute au fonctionnel une dimension émotionnelle unique. Il prône un véritable état d'esprit : les autres Et MOI. On échange, on empreinte, on troque selon ses humeurs, ses désirs. Partager, c'est ça le vrai développement durable."

Passer de l'éco-conception intégrale à l'éco-conception intégrée...

Quels sont les entreprises à l'initiative de cette démarche collective d'éco conception de parfums ?

  • SGD, leader mondial du flaconnage verre pour le secteur de la Parfumerie-Cosmétique, a inventé le Verre Infini, premier verre au monde 100% recyclé et recyclable pour les industries de la Beauté. Fabriqué uniquement à partir de calcin ménager recyclé, il permet d'épargner les ressources naturelles
  • Strand Cosmetics Europe, formulateur et fabricant à façon de produits de soin et de maquillage novateurs, engagée dans une démarche environnementale d'éco responsabilité
  • MANE, premier groupe familial français en Parfums et Arômes, se positionne aujourd’hui comme l’alternative incontournable aux leaders du marché de la parfumerie, technologie et créativité avec un engagement militant pour la défense de l'environnement, des droits de l'homme et la protection des conditions de travail. Dispose d'une collection extensive de plus de 300 ingrédients 100% naturels, certifiés Ecocert, Bio et Fair Trade, permettant la création de ces parfums Emoi
  • Extrême Paris, agence de design leader de la cosmétique qui a réalisé le coffret de parfums éco-conçus Emoi Infini. L'agence a poussé sa réflexion sur le concept, la recherche du nom, le volume, l'identité graphique, l'étude colorielle et le territoire de communication pour allier émotion et développement durable.
  • VPI innove et propose des solutions des bouchons et couvercles injectés à partir de R’PET (PET 100% recyclé issu de la collecte de bouteilles) alliant transparence et brillance. VPI s’engage ainsi dans une stratégie « éco-active » visant à offrir des solutions d’emballages écoconçues, esthétiques, opérationnelles et économiques
  • Wauters, imprimeur cartonnier certifié Imprim’vert
  • M-real Consumer Packaging est le plus important producteur européen de carton, pour boîtes pliantes, fabriqué à partir de fibres vierges. Il est un pionnier des cartons allégés qui apportent des bénéfices en termes de coûts, d’efficacité et d’environnement. Emoi Infini a son écrin : Carta Elega (280g/m²) , un carton GC1, allégé et durable. Léger, il offre l’efficacité, l’optimisation des coûts et d’excellentes propriétés de surface.
  • Rexam Personal Care : leader de solutions d'emballage, en s’associant au projet Emoi Infini, Rexam Personal Care offre une solution éco responsable avec la pompe fragrance XD11 vissable et dévissable, avec une buse innovante qui permet une restitution des formules aqueuses ou alcooliques.


Les flacons sont réussis, sobres, translucides. Les parfums sont agréables. J'aime bien le "Moi" qui m'évoque le "bonbon", l'enfance, le sucré."Elle" est plus fleuri et "Lui" citronné. Belle réussite, on attend avec impatience le prochain défi d'éco conception dans la cosmétique bio de ce groupe d'industriels à la pointe de l'innovation :)

Lire d'autres articles sur aboneobio sur l'innovation en matière de cosmétiques bio, sur les produits bio éco-conçus, sur les packaging respectueux du développement durable, sur la recherche et le développement de nouveaux produits par les industriels du marché de la cosmétique bio..

++ Le verre infini dans le packaging éco conçu des cosmétiques
++ Naya crème bio éco-conçue par un groupe d'industriels français
++ De retour du salon Beyond Beauty 2010
++ Créez vos cosmétiques avec la Cosmetic Academy Tahiti
Génération Participation ou l'engouement pour la personnalisation des produits
Les cosmetiques bio a la Cosmetic Academy saison 2
++ Corinne Coulange fondatrice de Beauty Executive, consultante en cosmétique
++ Cradle to cradle : déchets = nourriture
++ Eko-think, éco-conseil, éco-design
++ Cosmétiques Made in France

Meubles en carton et plantes au bureau avec My Nature Box

A Angers on aime les entrepreneurs qui se lancent dans le bio, l'écolo, le recyclage, le développement durable. Aujourd'hui je vous présente My Nature Box, une nouvelle petite société qui propose des solutions éco-responsables aux entreprises : meubles, stands, présentoirs, le tout en carton résistant, et pour mettre une touche de nature et assainir l'intérieur des espaces de travail, des plantes dépolluantes, des engrais écologiques et des éléments végétaux stabilisés (Tableaux végétaux, arbuste, plantes...). Installée au cœur du pôle végétal Angevin (l'un des plus grands d'Europe) My Nature Box permet d'accompagner les entreprises sur des évènements (salons d'expositions, portes ouvertes...) tout en réduisant leur impact sur l'environnement, via la fourniture de stands éco-responsables et durables.

my nature box stands en carton éco-conception

Laurence aboneobio a rencontré Erick Duté, cofondateur de My Nature Box pour en savoir plus sur cette aventure :

Pourquoi avoir créé My Nature Box ?

L'idée nous est venue lorsque dans un salon, mon épouse et moi même, nous nous sommes aperçus qu'une majeure partie des entreprises qui exposaient utilisaient pour la conception de leur stand des matières lourdes et peu respectueuses de l'environnement. MY NATURE BOX est une petite entreprise familiale dans laquelle, avec mon épouse, nous essayons de donner le meilleur de nous même... Autant dans le choix des produits que nous sélectionnons, mais aussi dans la qualité du service que nous vous apporterons.




Comment sont conçus vos meubles en carton ?

Nous utilisons de la colle à base d'eau et nos plaques sont en carton 100% recyclé, d'un minimum de 2 cm d’épaisseur. Il s'agit d'un carton alvéolé (dit "nid d'abeille"). Grâce à ces alvéoles qui renforcent le carton, chacune de ces planches en carton fixées sur les étagères peut soutenir entre 30 et 60 Kgs sans affaiblir la structure". C'est pour nous très important de faire des meubles que nos clients n'auront pas à jeter après 4 mois d'utilisation. De plus, nous réparons les meubles en vous proposant les pièces détachées. Imaginons qu'à la suite d'un accident, une planche se soit cassée...Plutôt que de racheter un meuble complet, nous vous proposerons de remplacer uniquement la planche. Cela suffira à reconstruire le meuble dans son état d'origine.




My Nature Box propose aussi des plantes ?

Pour les plantes dépolluantes, nous avons établi des partenariats avec les meilleurs pépiniéristes locaux afin de vous proposer des plantes dépolluantes de grande qualité au meilleur prix. Nos plantes dépolluantes sont livrées en pot et peuvent ainsi être replantées à tout moment de l'année. Enfin, notre gamme d'éléments végétaux stabilisés vous permettra de décorer vos espaces de vie ou de travail sans aucun entretien. Pas besoin d'eau, pas de terre, pas besoin de lumière directe...Pas besoin d'avoir la main verte ! La stabilisation des plantes est un procédé innovant et écologique utilisant principalement de la glycérine. Par absorption, cette substance se substitue à la sève. La glycérine, proche du sucre est 100% biodégradable et permet de conserver le végétal dans son état d'origine.


Pour en savoir plus : http://www.mynaturebox.com/

Rester à nettoyer ses locaux aussi avec des produits d'entretien écologiques pour ne plus polluer l'intérieur !

Lire d'autres articles sur aboneobio sur My Nature Box, sur les meubles en carton, sur les plantes dépolluantes, sur les offres des entreprises innovantes en Anjou et en région pays de la Loire en matière de développement durable et de recyclage des matières premières, sur les solutions écologiques pour le bureau et les évènements ...

++ Recycler vos gobelets le geste responsable de Versoo
++ Eco-produit, la maison pour chat écologique en carton
++ Des plantes pour dépolluer les sols industriels
++ Un agenda éco citoyen en 2011 ?
++ Evénement responsable, ADERE un outil d'auto diagnostic environnemental
++ Après le ticket resto, le chèque d'abonnement bio
++ Comprendre le développement durable en vidéo
++ Cultiver des plantes pour mieux respirer
++ Versoo donne une seconde vie aux gobelets
++ Les TPE plus sensibilisées au développement durable que les PME
++ Abonéobio candidat aux Prix Entreprises et Environnement
++ La Villa Déchets à Nantes
++ Gestion du papier au bureau, peut mieux faire selon WWF
++ Cradle to cradle : déchets = nourriture
++ Responsabilité Sociétale des Entreprises, Abonéobio participe à la journée RSE du 15 octobre à Angers
++ Acheter Lohas, moins et mieux
++ Fabriquer un petit produit peut nécessiter beaucoup de ressources naturelles
++ Les gants jetables deviennent recyclables avec glovea
++ La Villa Déchets à Nantes
++ Bientôt nos sièges de voiture seront recyclés ?
++ Le chèque d'abonnement bio d'abonéobio

Recycler vos gobelets le geste responsable de Versoo

Parmi les pépites d'entreprises engagées pour le développement durable présentes en Anjou, la société Versoo qui innove avec un process pour recycler les gobelets de la machine à café et fontaines à eau. Savez vous qu'en France nous rejetons plus de 4 milliards de gobelets plastiques en polystyrène et polypropylène chaque année, rien qu'avec la consommation de café à la machine ou l'usage de fontaines à eau ? Même si il existe des gobelets recyclables, dans les faits seuls 1 % sont recyclés, 60% sont enfouis alors qu'il faut de 100 à 1000 ans pour qu'ils se dégradent ! Versoo propose une solution très intéressante : un collecteur spécifique (fabriqué en Anjou) optimise la concentration des gobelets (en évacuant les déchets et liquides automatiquement), une logistique étudiée qui limite l'impact CO2, un circuit de transformation court avec une filière de recyclage local, le soutien à l'emploi de personnes handicapées, ...La société Versoo est lauréat du Concours Régional des Entreprises Innovantes organisé par Jeune Chambre Economique des Pays de la Loire et a reçu le prix du meilleur projet en développement, dans la catégorie communautaire.

versoo angers xavier delesalle

Détail du recyclage des gobelets façon Versoo :

  • Le collecteur : Il permet de reprendre les gobelets après usage. Le consommateur introduit le gobelet dans un emplacement dédié, le mécanisme le vide de son contenu et le stock bien rangé avec les autres en optimisant au maximum le volume puisque le carton du collecteur contient en moyenne 2500 gobelets. Un voyant alerte le responsable pour l'informer que le carton est bientôt plein. Chaque carton plein est numéroté (pour la traçabilité et pouvoir dire ensuite à l'entreprise combien de gobelets ont été recyclés) puis le carton est stocké sur une palette à l'abri. Si le collecteur tombe en panne, il suffit de retirer une petite partie du collecteur, qui sera remplacé aussitôt par Versoo. Pas besoin d'envoyer un technicien. L'intégralité des pièces composant le composteur ont été réalisées à proximité, ce qui réduit l'impact carbone et valorise aussi les savoir faire de l'Anjou.
  • Le transport : la palette de cartons stockés est reprise par un transporteur, sans créer de déplacement spécifique inutile.
  • Le recyclage  : 100 % des gobelets sont recyclés grâce à l'emploi de personnes handicapées dont la mission est de trier, de peser, de compacter. Ensuite la matière est transformée en pièce de lestage intégrée au fond des machines à laver (c'est ce qu'on voit dans les mains de la cofondatrice de la société).

versoo recycle gobelets valérie Delesalle

Versoo a reçu aussi le prix spécial du Jury au challenge des Espoirs de l'économie locale 2010 (CCI Angers). La société compte parmi les Entrepreneurs d'Avenir (comme Abonéobio ! ) et avec de belles perspectives de développement (durable évidemment !). Versoo sera présent à Pollutec à Lyon du 29 novembre au 03 décembre 2010, sur le stand d'Angers Loire Développement.



Versoo est accompagnée dans sa stratégie de développement durable par l'entreprise Altamire.

Chez abonéobio on aime ce concept global dans l'esprit de valorisation du cycle de vie du produit, cradle to cradle qui propose un circuit complet, de la collecte au recyclage.

Lire d'autres articles sur aboneobio sur le recyclage des gobelets proposés par la société Versoo, sur le concept cradle to cradle, sur la consommation et le recyclage des bouteilles d'eau, sur les gestes responsables à mettre en place au bureau, sur le mieux consommer, sur les pratiques des lohas

++ Versoo donne une seconde vie aux gobelets
++ Les TPE plus sensibilisées au développement durable que les PME
++ Café et chocolat chaud à emporter, quid du recyclage des gobelets chez Starbucks
++ La Villa Déchets à Nantes
++ Marika Latzko et Bobo planète Femme formidable à Angers
++ Gestion du papier au bureau, peut mieux faire selon WWF
++ Après le ticket resto, le chèque d'abonnement bio
++ Cradle to cradle : déchets = nourriture
++ Acheter Lohas, moins et mieux
++ Fabriquer un petit produit peut nécessiter beaucoup de ressources naturelles
++ La Villa Déchets à Nantes
++ Bientôt nos sièges de voiture seront recyclés ?
++ Relancer le marché du recyclage et de la consigne : économique et écologique
++ Bouteilles ou cups et gobelets écolos made in USA
++ 390 kg de déchets par an par personne, et si on réduisait ?
++ Donnes moi ta poubelle, je te dirais qui tu es...
++ Le recyclage, un geste essentiel comme réduire et réemployer, mode d'emploi en images
++ Les étudiants américains reçoivent leur diplôme avec des toges écolos
++ La nature n’a pas besoin de votre vieux produit
++ Coca Cola se lance dans la sensibilisation au recyclage
++ La malédiction du plastique
++ Eau et cancer : quelle eau boire ?

- page 2 de 6 -

Annonces Abonéobio


Retrouvez Abonéobio
sur Google+