Que l'on soit du soir ou du matin, le passage à la douche reste incontournable. Alors comment choisir son gel douche pour un geste quotidien qui n'est pas anodin ? Si les prix peuvent varier, c'est du coté des compositions qu'il faut s'arrêter. Pour éviter de se laver le corps avec du pétrole autant bien regarder les étiquettes ! L'offre de gel douche bio permet aujourd'hui de laver et d'hydrater sainement son corps tout en gardant le plaisir des textures et la douceur des parfums. Petit guide pour vous aider à bien choisir votre gel douche :

bien choisir son gel douche bio

De quoi se compose un gel douche ?

L'ingrédient principal d'un gel douche reste l'eau (souvent 80 %, voilà pourquoi un gel douche est composé de 10 % d'ingrédients bio), qui peut être remplacée par de l'eau florale chargée de principes actifs (ce qui augmente le pourcentage de bio dans la formulation). On y ajoute un ou plusieurs agents lavants (tensio actifs) qui vont venir se mélanger à d'autres composants (en moussant d'ailleurs plus ou moins), utiles pour nettoyer, mousser, émulsifier (et parfois décaper, ce qui n'est évidemment pas souhaitable !). Il existe plusieurs catégories de tensio actifs :

  • - les tensio actifs anioniques : détergents, moussants, décapants aussi !. Regardez sur vos étiquettes, le Sodium lauryl sulfate, irritant, est le plus répandu car il est bon marché. Si vous voyez "Sodium laureth sulfate" c'est sa forme ethoxylée (certes mieux toléré par la peau mais avec un processus de fabrication polluant)
  • - Les cationiques : réputation d'irritants. On les retrouve surtout dans les shampoings et après shampoings du fait qu'ils se fixent sur la kératine du cheveux et confèrent des propriétés antistatiques. (attention aux ammoniums quaternaires : quaternium, polyquaternium...
  • - les tensio actifs non ioniques : ils ont pour avantage d'être bien tolérés par la peau mais par contre ils moussent peu et le consommateur habitué à une mousse (chimique) abondante peut être déstabilisé (rappel la mousse ne lave pas !) Leur nom comprend "glucoside" (cocoglucoside, decylglucoside...) obtenus à partir de sucres renouvelables (amidon, saccharose, glucose, ...)
  • - Les amphotères à la fois moussants, détergents et même antistatiques. A privilégier le Cocamidopropyl betaine (dérivés de la bétaïne) bien toléré par la peau mais reste un ingrédient cher, d'où le fait d'être présent uniquement dans un gel douche bio de qualité (cf la gamme de gel douche et shampoing douche bio Coslys disponible dans la boutique d'aboneobio).


gel douche bio coslys huile olive pompe 1 litre

Dans les gels douche, d'autres ingrédients peuvent faire la différence : - les conservateurs - des parfums (naturels, bio, synthétiques, ...) - des colorants - des agents hydratants : huiles végétales (jojoba, coco, olive ...), aloe vera, glycérine, ...

Alors un gel douche ou un shampoing douche ? Tout dépend du volume de la chevelure et des habitudes de chacun. Disons qu'un vrai shampoing bio contient des ingrédients spécifiques pour de meilleurs résultats sur les cheveux. Le conseil d'aboneobio : alterner un shampoing avec un shampoing bio cheveux normaux et un shampoing traitant (shampoing cheveux gras ou shampoing cheveux secs) (classé 1er, meilleurs cosmétiques 2011-observatoire des cosmétiques), et un shampoing douche pour le sport, la piscine, le week end, ...(voir notre gamme : shampoing douche coslys, fruits rouges, marines (classé 2ème du classement des meilleurs cosmétiques 2011), ou céréales). A éviter le savon comme gel douche quotidien, car il attaque la barrière hydrolipidique de la peau (protectrice), qu'il soit en dur ou liquide, enrichi ou pas.

Et il est bon de rappeler qu'une douche par jour suffit normalement (sauf en cas de pratiques sportives ). Et pour préserver notre budget et réduire les emballages, ayons le réflexe d'acheter du gel douche en 5 litres pour partager en famille un seul cosmétique bio.