Abonéobio : Le blog du bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Dimanche 04 décembre 2016

Manger moins de viande pour sauver la planète

Notre Terre devra nourrir neuf milliards de personnes en 2050. Aujourd'hui nous gaspillons dans les pays riches pendant que d'autres meurent de faim. Le rapport "Agrimonde" pose la question de la subsistance alimentaire des hommes dans 40 ans. Nous devons cesser le gaspillage (jusqu'à 30 % de pertes dans les pays riches où l'on jette facilement en confondant date optimale et date de péremption !), et manger moins de viande au nord.



La planète au régime pour réguler l'offre alimentaire et réduire l'impact sur l'environnement, voilà ce que propose le rapport Agrimonde présenté ce 12 janvier 2011. Il nous faudra partager les kilocalories disponibles car si chaque habitant de cette planète mange comme nous (notamment autant de viande : la production de ruminants a augmenté de 40 % entre 1970 et 1995), alors la pression sur les ressources naturelles ne sera pas tenable, selon l'INRA. Pour produire nos aliments nous consommons des ressources : un kilo de pommes de terres nécessite 100 litres d'eau alors qu'il faut plus 13 000 litres pour un kilo de viande de bœuf !, sans compter les engrais et pesticides qui s'ajoutent . Près d'un tiers des terres sont cultivées pour nourrir le bétail, pas l'homme. Pour nous mettre au régime sans trop de douleur (réduire de 25 % la disponibilité en calories), on pourrait bénéficier d'un coup de pouce naturel, avec une hausse des plus de 60 ans dans les pays riches (ils seront 20 % en 2050 contre 10 % actuellement) et les séniors mangent moins !.

agrimonde 2050 nourrir la planète

Dans tous les cas, il nous faut engager dès à présent une vraie rupture avec les pratiques actuelles pour mettre plus de calories végétales dans l'assiette (selon le Cirad). Ce qui permettra aussi d'apporter des réponses en matière de santé publique à la hausse du surpoids (plus de 1.3 milliards de personnes en 2003) et de l'obésité ( 400 millions d'obèses).

Lire d'autres articles sur aboneobio sur mieux consommer, manger moins mais mieux, sur la consommation de viande et la pression sur la planète, sur l'alimentation bio, sur le régime anti cancer, les enjeux de l'alimentation pour nos enfants, la consommation durable...

++ Manger moins de viande, mieux pour la santé, mieux pour la planète
Du potager à la cantine bio
L'alimentation anti-cancer selon David Servan-Schreiber
++ Nos enfants avalent 128 résidus chimiques par jour !
++ Plus de français aiment consommer bio et local, bon et sain
++ Les pesticides prochain scandale sanitaire ?
++ Le guide du locavore pour mieux consommer local
++ Le Nutella contient du DEHP le phtalate le plus dangereux !
++ Menus toxiques avalés chaque jour
++ En 25 ans les cancers ont doublé ! Du bio dans l'assiette et sur la peau
++ Pesticides danger pour le cerveau des enfants
++ Assiette tous risques : mal manger nuit à sa santé
++ Alerte dans nos assiettes, reportage sur la malbouffe
++ Eau et cancer : quelle eau boire ?
++ Nos fruits sont contaminés par les pesticides, les résidus sont dans nos assiettes
++ Votre assiette contient 21 pesticides
++ Manger bio pour lutter contre le cancer du sein
++ D'Anjou et d'ailleurs : consommer autrement à Angers
++ Abonnons nous au bio !

Lundi sans viande, Meat free Monday...

Au menu de ce lundi des légumineuses pour beaucoup d'Anglais, d'Américains et d'Australien. Depuis que Paul Mc Cartney, célèbre membres des Beatles, écolo et végétarien, sensible à la hausse de notre empreinte carbone, a lancé le mouvement Meat free Monday . Il s'agit de réduire notre consommation viande de 15 % et de faire une journée sans viande le lundi !

Meat_free_monday

On peut tout à fait remplacer la viande par des légumineuses : riches en protéines et en fibres, en calcium, en fer, en phosphore, en magnésium, et oligo éléments (zinc, cuivre..), tout en étant moins caloriques et plus économiques !



++ Voir le site de Meat Free Monday



Quelles sont vos recettes fétiches pour cuisiner les légumineuses ?

Personnellement j'aime bien les associer avec des légumes.

Lire d'autres articles sur aboneobio.com sur la réduction de notre consommation de viande, mieux pour notre santé et pour la planète, et sur les bio people, les célébrités engagées qui font la promotion de gestes écolos pour notre planète :

++ Manger moins de viande, mieux pour la santé, mieux pour la planète
++ La main verte des stars bio people
++ Les légumes bio poussent dans le jardin de la Maison Blanche Obama
++ Correns, le "premier village bio de France" accueille les bio-people

Manger moins de viande, mieux pour la santé, mieux pour la planète

La planète est malade et nous pouvons la soigner. Certes il y a les gestes écologiques que l'on commence à bien intégrer comme limiter sa consommation d'eau et d'électricité, trier ses déchets, privilégier l'alimentation bio ...et manger moins de viande ! Non ce n'est pas une blague ! Aujourd'hui 30 % des terres arables sont cultivées pour nourrir non pas l'homme mais le bétail. Maïs et soja y poussent à coup d'arrosages d'engrais et de pesticides, que l'on retrouve ensuite dans les nappes phréatiques. Une fois qu'elles ont mangé, ces bêtes émettent des gaz qui contribuent aussi largement au réchauffement climatique. Une vache peut produire jusqu'à 500 litres de méthane par jour, sachant que ce méthane a un impact sur le réchauffement planétaire 32 fois supérieur au dioxyde de carbone !

lucky-cow

Imaginez si tous les américains, très grands amateurs de viande, réduisaient leur consommation de 20 % alors l'effet sur le réchauffement climatique seraient réel, équivalent au changement de tout le parc automobile du continent par des voitures hybrides (selon une étude publiée dans le New york Times)


De plus la viande n'est pas bonne pour la santé : selon le Fonds Mondial de recherche contre le cancer, il faudrait limiter notre consommation de viande à seulement 500 grammes par semaine ! Les indiens se contentent bien de 14 grammes par jour et sont moins touchés par les cancers, maladies cardio-vasculaires et Alzheimer.

On peut très bien changer ses habitudes et remplacer progressivement la viande par des légumes secs, des protéines végétales, des champignons, des algues, ....D'une manière générale en passant au bio on constate que l'alimentation est plus riche en nutriments et de ce fait plus nourrissante : il en faut moins pour être "rassasié". Bref, il s'agit au maximum de manger local, de saison, avec moins de viande et si possible bio : )

Lire d'autres articles sur aboneobio sur les produits bio, l'alimentation anti cancer, les producteurs bio, l'impact négatif des pesticides ...

++ Oui au bio dans ma cantine !
++ Herbe, le raid movie paysan
++ La disparition des abeilles c'est la fin d'un mystere
++ Les légumes bio poussent dans le jardin de la Maison Blanche Obama
++ Alerte dans nos assiettes, reportage sur la malbouffe
++ Une semaine sans pesticides en 2009
++ Consommer bio, le conseil ekolo geek du week end
++ L'alimentation anti-cancer selon David Servan-Schreiber
++ Les marges s'envolent dans la grande distribution, plus rien pour les producteurs
++ Le fast food bio version Marc Veyrat

Annonces Abonéobio


Retrouvez Abonéobio
sur Google+