Dans les coulisses estivales des Entrepreneurs d’Avenir

24 juillet 2009
Auteur: admin

Après le Parlement des Entrepreneurs organisé le 04 juin à l’assemblée nationale, auquel a participé Abonéobio Entrepreneur d’avenir sélectionné parmi plus de 1000 candidatures, les Entrepreneurs d’Avenir ont participé à la commission de travail, proposée par le député Jean-Paul Charié le 19 juin dernier à l’Assemblée Nationale, ce qui a permis de positionner Entrepreneurs d’avenir comme la 19ème action locale d’un programme plus global intitulé « Avec le commerce, mieux vivre ensemble ».
n
n
n
nCette action « 10 territoires Entrepreneurs d’avenir » doit être précisée et définie dans le cadre d’un projet et de propositions qui seront remises fin septembre au député Jean-Paul Charié. C’est l’une des actions les plus importantes proposées lors du Parlement le 4 juin dernier, avec un potentiel multiple. A la rentrée beaucoup de travail de prévu notamment en collaboration avec les organisations partenaires, et en particulier Generali, le CJD et l’Afnor.
n
n

nRetrouvez sur le site les compte-rendus du Parlement des Entrepreneurs d’avenir
n
n
nPour information, j’avais participé à :

n

    n

  • La commission 3, « L’homme et la planète : comment s’engager et transformer les défis en opportunité de nouveaux marchés ? », avec notamment la participation de Elisabeth Laville, Madame développement durable,
  • n

  • Et la commission 6 « Cadres et dirigeants : Comment les former pour transformer la société ? » avec les dirigeants de Grandes Ecoles
  • n

n

nJ’ai notamment retenu de cette journée qu’être Entrepreneurs d’Avenir c’était aussi se donner du temps et ne pas chercher la rentabilité à court terme mais à moyen terme en gardant le développement durable bien au coeur de sa stratégie.
n
nC’est exactement ce qui se passe avec Abonéobio. Les choix opérés se font uniquement dans cette optique de préservation des valeurs, quitte à renoncer à des sources de revenus immédiats.
n
nUn exemple avec le seuil des frais de ports offerts : actuellement ce seuil est à 200 euros, si je le baisse alors j’encourage l’expédition répétée de petites commandes (peu de produits dans un carton qui pollue autant qu’un grand), alors même que le raisonnement global à l’échelle de sa famille et sur un an amène aisément à une commande d’un montant minimum de 200 euros, avec en plus la possibilité d’une part de payer en plusieurs fois sans frais, et d’autre part de profiter d’une expédition programmée (en abonnement) pour ajouter à sa prochaine expédition un complément si besoin (Dans ce cas le complément est mis dans le même carton et ainsi on limite les transports et la pollution)

nnn

Pour être un consom’acteur responsable, faut juste se mettre à raisonner autrement !n

nnn

Lire d’autres articles sur Abonéobio Entrepreneur d’Avenir et sur le parlement des Entrepreneurs d’Avenir organisé le 04 juin à l’assemblée nationale :
n
n++ Aboneobio est Entrepreneur d’Avenir
n++ Entrepreneurs d’Avenir présente Abonéobio