En Angleterre, des entreprises s'engagent pour proposer aux consommateurs des produits "verts" qui leur permettent de réduire leur empreinte écologique.

Selon le rapport « Climate change : everyone’s business » les consommateurs influenceraient, directement (par leur mode de vie) et indirectement (par leurs achats), 60% des émissions totales de gaz à effet de serre du pays.

Déjà 44% des consommateurs britanniques seraient prêt à changer leur comportement et à passer "au vert", et probablement plus si des mesures avantageuses accompagnent la commercialisation de ces produits : et chez nous, cela donne quoi ??