Comment le savoir ?
Contrôler sa consommation à chaque plein, surtout si vous faites toujours le même trajet et dans des conditions identiques.

Quels points surveiller ?
  • Un filtre à air encrassé qui n'assure plus un bon mélange air-essence.
  • La pression des pneus : des pneus mal gonflés sont d'abord un risque au moment des freinages et des manœuvres d’urgence, mais aussi un facteur qui peut augmenter la consommation de carburants. Un seul pneu dans lequel il manque deux livres de pression d’air ferait augmenter la consommation de 1 %.
  • L'usure des pneus qui induit aussi une réduction de la stabilité du véhicule
  • Un mauvais parallélisme des roues
  • Transporter des objet inutiles dans son coffre ou sur son toit (barres, coffres, ...) : le poids augmente la consommation
  • Circuler avec la climatisation (+ 20 % en ville), les vitres ouvertes, ou le toit ouvrant
  • Laisser son moteur tourner au ralenti : un moteur qui tournerait au ralenti consommerait entre 1,1 et 4 litres à l’heure. A priori à partir de 10 seconde il vaut mieux éteindre le moteur que de patienter au ralenti car il consommera plus de carburant que de le faire redémarrer.
  • Conduire nerveusement : donner des coups brusques, freiner brutalement, ne pas stabiliser sa vitesse impacte aussi la consommation notamment lors de chaque accélération.
  • Accroitre sa vitesse sur autoroute : en roulant à 120 km/h au lieu de 100 km/h, la consommation augmente de 20 %.


Nous avions déjà abordé le sujet des carburants verts à l'huile de palme carburants "verts", et le covoiturage,, (human car ), reste sûrement d'autres solutions à explorer pour bouger vert ? Ou sinon plus de voitures ? Aie !!!

Si vous avez d'autres conseils, faites nous en part ...