Retour en arrière, nous sommes en mars 2005, un jeudi devant Le petit écran. Envoyé spécial nous propose un reportage sur les dangers de la cosmétique : " Nous sommes des millions à utiliser chaque jour des cosmétiques. Les Français sont champions du monde : nous dépensons chaque année près de 200 euros par personne (source INSEE) en parfum, produits de soins et de beauté. Mais que savons-nous de nos crèmes, shampoings, laits, lotions....? Comment sont-ils fabriqués ? Certains ingrédients pourraient-ils être dangereux pour la santé ? La tendance est au naturel, les packagings sont de plus en plus verts, les slogans sont aux extraits de framboise, de vanille, ou de caviar.... Ce naturel tient-il toujours ses promesses ?".

Ce reportage m'a réellement secouée ! J'ai foncé dans ma salle de bains et j'ai relu une à une toutes les étiquettes des produits utilisés quotidiennement par la famille : du dentifrice au gel douche, de la crème au shampoing, du déo aux lingettes. Constat effroyable ! Tout était bon à jeter ! Je me souviens d'un sentiment fort de trahison. J'ai acheté ce que je croyais le meilleur pour mes filles et je venais de découvrir que je les avais toilettées aux parabens !!!

Pour celles (et ceux !) qui auraient raté la diffusion, Raffa vous propose une redif et profitez en aussi pour jeter un oeil sur ses sources très intéressantes !

Quant à moi, ce reportage m'a définitivement fermé les portes de la cosmétique classique et après avoir lu et testé bon nombre de produits, après avoir constaté que le cheminement était long et progressif et que finalement nous passions tous par les mêmes étapes, j'ai décidé de me lancer dans la création d'entreprise pour imaginer un concept qui apporte des solutions pratiques, confortables à celles et ceux qui voulaient changer leurs pratiques. Ainsi est né Abonéobio, le déclic de la pratique bio !

Comme quoi un vrai reportage peut changer un comportement ! Et vous, vous avez réagit comment en regardant ce reportage ?