Soyez devant vos écrans jeudi prochain pour le reportage d'Envoyé spécial sur le scandale des PCB !


Les PCB, qu'est-ce que c'est ?

  • Les polychlorobiphényles ou pyralènes sont des molécules complexes classées dans les Polluants Organiques Persistants (comme les dioxines), utilisées de façon massive dans l’industrie à partir des années 30.

  • Les PCB sont utilisés comme isolant électrique principalement dans les transformateurs.

  • Ils jouent un rôle de promoteurs dans les processus cancérigènes, entraînent des problèmes de fertilité, de croissance et une dégradation du système immunitaire. L’exposition de la population aux PCB se fait essentiellement par voie alimentaire (95 à 98 %).

  • Leur rejet dans l’environnement et leur concentration dans les sédiments posent un grave problème écologique : leur structure moléculaire les rend particulièrement persistants dans les écosystèmes. De plus, solubles dans les graisses, ils s’accumulent jusqu’à atteindre des concentrations très élevées en haut de la chaîne alimentaire. Au niveau de l’organisme humain, ils se retrouvent dans les « graisses de réserves » mais aussi au niveau des membranes cellulaires.

  • Deux chiffres alarmants : 1200 millions de tonnes de PCB ont été produites dans le monde et 400 millions de tonnes se trouvent dispersées dans la nature. (34 000 tonnes pour la France)




Le Rhône, un désastre écologique, un Tchernobyl à la Française, pourquoi ?


  • La première pollution a été répertoriée en 1985 dans des poissons du Rhône destinés à la consommation. Jusqu’en 1989, on découvre progressivement que des zones de plus en plus vastes sont contaminées. Malgré cela aucune mesure sérieuse n’a été prise.

  • Au premier semestre 2005, un pêcheur est à l’origine de nouvelles analyses qui démontrent encore une fois que la contamination est étendue et persistante.

  • En 2007, le poisson le plus contaminé contenait jusqu’à 40 fois la dose acceptable quotidiennement.

  • Des études en cours permettent d’affirmer que les eaux de Camargue sont contaminés et une étude de 2006 a prouvé la présence de PCB dans les populations d’Espadons de Méditerranée.

  • De même que le nuage de Tchernobyl, la pollution aux PCB ne connaît pas les frontières. Des fleuves du monde entier sont contaminés et des populations d’ours polaires, de phoques et de dauphins sont touchés (cette liste de localisations et d’espèces est loin d’être exhaustive…)



WWF France lance actuellement une grande étude d’imprégnation en collaboration avec l'ASEP, une association de 300 médecins afin d’évaluer le niveau de contamination de l’homme aux PCB. Sur le site de WWF stop aux PCB vous verrez une série de vidéos, dont par exemple le témoignage de Pascal Légitimus, comédien, et adepte du bio, qui se prête aux tests de vérification de la contamination. En effet, il faut savoir que le PCB qui s'est introduit dans notre corps depuis 25 ans et n'en part plus !.

Agissons pour nos enfants, soutenons la campagne lancée par WWF stop aux pcb

Soyons nombreux à relayer l'information, pour qu'un maximum de Français soient conscients des enjeux et à voter la petitition.

En espérant que le web soit aussi actif que pour le reportage, le Monde selon Monsanto et que les Français se réveillent comme pour les OGM.

Bon c'est noté Jeudi soir Envoyé spécial sur votre agenda ?