crédit photo Ouest France

Toilettes sèches, les gobelets en amidon de maïs, compensation carbone (150 € versés à l'association Carbone) pour compenser les trajets de ceux qui ne sont pas venus en covoiturage, documents en papier recyclé, jus de pommes et vin biologique, ...bref la fibre durable s'est ancrée chez les organisateurs (Club de L'Intrépide).



Jusqu'à l'établissement d'une charte du coureur durable remis aux coureurs lors de l'inscription :
  • la courtoisie envers ses adversaires,
  • le co-voiturage,
  • ne pas se doper, liste des produits interdits
  • aider à garder les enfants des femmes qui veulent courir


A lire sur Maville.com

Cette course labelisée "sport et développement durable" avait lieu à proximité directe des locaux d'Abonéobio. Tiens faudrait que je propose aux organisateurs le shampoing bio et le gel douche bio pour l'arrivée de ces coureurs ! Et puis un coup de déo bio avant le départ...histoire de rester en bonne compagnie !