Avec plus de 8 millions de chiens en France, peut on s'attendre à une vague "verte" dans la consommation des produits pour chiens et chats ?

A New York, au "Club métropolitain du chien", dans un quartier huppé de Manhattan, une conférence a été consacrée dernièrement à " L'animal domestique et l'écologie ".



Un ouvrage spécifique a été dévalisé en moins de 3 mois ! Les auteurs Jim Deskevich et Corbett Marshall, prévoit le lancement d'un site internet à la rentrée pour partager ses expériences. De leur coté, ils vivent à la campagne, à deux heures de New York, et confectionnent vêtements et accessoires naturels pour chiens, en du coton naturel produit aux Etats-Unis.

Le marché américain risque d'être juteux pour ces entrepreneurs qui prônent l'écologie pour les chiens américains : 63% des foyers américains possède un animal (soit 74 millions de chiens) et dépensent 41,2 milliards de dollars, (dont 1 milliard seulement est consacré aujourd'hui à des produits naturels) avec 16 milliards en nourriture, 10 milliards en soins vétérinaires, 10 milliards en médicaments et 3,9 milliards en divers jouets, vêtements et "dog-sitters".
Source AFP



Revenons en France. César, cairn terrier, est la mascotte d'Abonéobio. A 9 mois, sa croissance est quasiment terminée. Après le gros sac de croquettes fournis par l'éleveur, je commence à regarder de plus près le contenu de son alimentation. Finalement nous avons peu d'informations sur ce qui compose ses croquettes, sauf les alertes du vétérinaire qui m'explique les conséquences sur les problèmes de santé fréquents aussi chez les chiens et chats (allergies, démangeaisons, problèmes urinaires, ...) Selon ses recommandations, il faut privilégier les gammes prémiums, type H....

En faisant mes courses à la caba-biocoop du coin, j'ai remarqué un sac de croquettes bio pour chiens, Yarrah. A priori, ces croquettes ne contiennent pas de produits lactés, de colorants, d'aromatisants chimiques et sont conservés avec des minéraux et des vitamines naturels. De plus, les matières premières biologiques sont exemptes de résidus d'herbicides, de pesticides, d'antibiotiques, d'hormones d'organismes génétiquement modifiés (OGM), avec des matières premières biologiques sont contrôlées sur tout le parcours, du paysan au produit fini, cf logo de skal-Eco qui correspond à l'organisme certificateur aux Pays Bas ...sauf que ce paquet vient de Hollande !



Pour les soins de mon chien César, en hiver j'ai opté pour le shampoing bio au jojoba et de mai à octobre je préfère le shampoing bio préventif aux écorces d'oranges. le poil de César est vraiment soyeux. Eduqué à passer au bac à douche tout petit, il accepte avec plaisir ce moment de complicité. la mousse reste onctueuse et ne pique pas les yeux. Le parfum est très discret et les poils se démèlent facilement avec un coup de brosse régulier.



Pour éviter les puces, les tiques, (mais aussi les moustiques à l'origine de la maladie de la leishmaniose en recrudescence avec 6000 à 7000 nouveaux cas par an et un périmètre de la maladie qui s'élargit), pensez à utiliser des préventifs. Les pipettes Anibiolys d'Abonéobio protège jusqu'à 2 mois avec une formulation 100 % d'origine naturelle. Vous pouvez compléter avec un spray préventif insectes bio

,

Coté jouets, je me souviens de mon fox terrier qui s'était mis à jouer avec un bois de bois jeté dans la rue qui était en fait un reste d'un meuble traité. Son museau s'est mis à enfler et devenir aussi large que son crane, et nous avons filé aux urgences un dimanche soir, très peu rassurés. Depuis je ne laisse pas César mordiller n'importe quoi et je me méfie des jeux en phtalates, toxiques pour les bébés mais surement aussi pour les chiens.

Et pour terminer, on ne peut pas parler d'écologie avec un chien sans évoquer la question des crottes et jets d'urine. Les Echevins font l'expérience d'une commune sans crotte de chiens avec l'apposition de panneaux et amendes (jusqu'à 245 euros !) pour rappel à l'ordre



Chez nous on se contentera des Toutounets, avec distribution de sacs et poubelles adéquats. Spontanément, césar a toujours fait ses besoins sur de l'herbe et jamais sur les allées, ou goudrons, ce qui nous facilite la tâche. Apprendre les caniveaux à la campagne n'est pas évident d'autant qu'il n'y a pas non plus le service de nettoyage correspondant.

Clin d'oeil à Baltik qui ne laisse rien trainer et ramasse les bouteilles et canettes jetées dans la nature. L'éducation canine ça a du bon !



++ la vie avec mes patrons, le Toutoublog
++ la phytothérapie pour les chiens et chats, billet d'écono-écolo
++ César a 3 mois
++ A bicyclette
++ César découvre la mer

Et chez vous, quelles sont vos astuces, trouvailles, expériences pour le bien être de votre chien ?