On peut véritablement parler d'un boom de la cosmétique bio !.

D'un coté les grands groupes (l'Oréal, Clarins, Yves Rocher, l'Occitane..) qui rachètent les savoir-faire (Sanoflore, Kibio, Terre d'Oc, Melvita, ...) et de l'autre des consommateurs toujours plus nombreux en quête de produits naturels, sains...plus en phase avec leurs attentes de "réalliance" (moi, les autres, la planète, ...)
Le marché explose : 250 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2007 avec une croissance proche de + 40 % par an, source Le Monde. Pourtant ces produits sont fabriqués à base de matières premières précieuses et pour certaines dont la ressource se raréfie, (sans parler des pillages !, cf le reportage d'envoyé spécial sur les senteurs de Madagascar et le travail de l'ONG l'homme et l'environnement qui travaille avec Bio'Mada, producteur partenaire d'Abonéobio.

Préserver les principes actifs d'un cosmétique à base de plantes nécessite un savoir faire et une vigilance de tous les instants. S'assurer de la qualité de la production, acheter dans le respect d'un commerce équitable les matières premières qui feront ensuite la richesse du produit fini, ....c'est aussi là que l'on attend les producteurs, les fabricants.

Abonéobio a fait le choix de sélectionner en amont quelques producteurs de cosmétiques bio, dont la démarche est respectueuse des valeurs qui nous sont chères et dont le partenariat s'inscrit d'emblée dans le cadre d'une relation équitable et donc durable.

Par exemple, savez vous que Les Douces Angevines ont leur propre jardin, inspiré du jardin médiéval de "bonne femme", qui fait croitre l'hortus (plantes potagères) et l'herbularius (plantes médicinales ou simples). Les Douces Angevines sont fidèles aux méthodes de l'agriculture biologique et biodynamique, et interviennent à minimum, à bon escient (usage du compost, plantes soignées par les plantes, heure et date des cueillettes, rythme des saisons, cycles lunaires, ...). Vous imaginiez tout cela dans un si petit flacon de la petite Herboriste ?



++ Yves Rocher sort une gamme bio pour octobre
++ L'occitane rentre au capital de Melvita
++ Monoprix rachète Naturalia
++ le marché de la cosmétique bio, en plein boom causes et conséquences
++ la petite herboriste des Douces Angevines chez Aboneobio