La majorité des désodorisants (aérosols, bougies, diffuseurs électriques, huiles essentielles) contiennent des substances chimiques néfastes pour la santé, titre la dépêche de l'AFP après la publication de l' étude de UFC-Que Choisir. L'association recommande en effet aux consommateurs de ne pas utiliser ces produits. Une étude qui vient s'ajouter au rapport déjà alarmant de Mme Blandin déposé au Sénat en janvier 2008. (Voir ici le détail du rapport). On parlait déjà des dangers des éthers de Glycol, ces solvants avec des dizaines de dérivés, (présents dans de larges gammes de produits de consommation courante, tels que peintures, vernis, produits d'entretien, produits phytosanitaires, produits cosmétiques, voire même des médicaments) mais aussi du formaldéhyde, produit hautement cancérigène, que chacun est amené à le respirer à domicile ou au travail (via la colle des moquettes ou les meubles fabriqués à partir de panneaux de bois aggloméré), voilà aujourd'hui les dangers cachés des désodorisants d'intérieur.


Crédit photo AFP

Pourquoi les désodorisants intérieurs testés par Que choisir sont ils dangereux ?
  • En fait, ces produits parmi les plus connus sur le marché polluent l'air ambiant. Ils apportent des allergènes. Sur 39 produits testés en laboratoire, Air Wick, Histoire des senteurs, Brise, L'Occitane, Encens du monde, Terre d'oc, Oust, Febreze, Ambi Pur, Phytaromasol, Florame, seuls 9 sont acceptables.

  • A proscrire complètement, les encens : ils sont tous polluants et font "respirer des molécules qu'on ne devrait jamais retrouver dans l'air de son domicile" (les cancérigènes formaldéhyde et benzène), indique l'association. Parfois même du plomb !.

  • Les huiles essentielles testées sont aussi sources de pollution en dégageant du formaldéhyde et benzène lors de leur combustion.

  • Il est important de rappeler que nous passons 80 % de notre temps dans des intérieurs (à la maison, au bureau, dans la voiture, ....). La pollution nous ronge au quotidien. Il apparait donc essentiel de se préoccuper de la pollution intérieure, générée par différentes sources et activités, qui affecte directement ou à plus long terme notre santé. Le risque est lié au cumul des sources de pollution. Optons pour le principe de précaution par nos choix dans nos achats. Certes les produits sains sont peut être un peu plus chers (et encore pas toujours) mais pensez aux dépenses de santé qui suivront pour traiter les allergies et autres problèmes parfois plus graves....

Comment faire ? Que Choisir ?

Aérer au maximum, utiliser des produits écologiques, Faire pousser des plantes dépolluantes, ...

Les allergènes (dont le limonene une molécule irritante) sont nombreux. Ils peuvent être soit d'origine naturelle ( issus des huiles essentielles) soit d'origine synthétique (issus d’un parfum de synthèse). On peut dire que le naturel est moins dangereux que le synthèse mais cela reste un allergène.

Pour toutes ces raisons, Abonéobio ne vous propose pas de désodorisant mais uniquement Air delys un destructeur d'odeurs qui ne contient pas d’allergènes.

++ Les polluants au quotidien à la maison
++ La pollution nous ronge au quotidien
++ Ethers de Glycol, danger !
++ Cancer du sein et pesticides, protéger les femmes enceintes et les enfants
++ Des poisons dans nos maisons
++ Cultiver des plantes pour mieux respirer
++ Les produits d'entretien écologiques séduisent