Le saviez vous ? Nous n'avons pas le droit en France de commercialiser des variétés qui ne sont inscrites au catalogue officiel des semences mis en place par le GNIS (groupement national interprofessionnels des semences : en résumé un groupe crée par les gros semenciers français) et qui a été validé par l'administration française (tampon du Ministère de l'Agriculture).

Le problème est précisément que nous n'avons plus de vraies semences, permettant de récolter l'année suivante. Tout ce qui est commercialisé correspond à des semences Hybrides F1, c'est à dire des variétés dégénératives qui ne permettent pas de ressemer l'année suivante : la graine récupérée, si elle est semée, dès la première année se dégénère. Il faut donc repasser à la caisse ! Dépendance totale : 10 des grandes multinationales possèdent 85 % du marché de la semence mondiale (blé et riz compris) ! La planète ne nourrira plus son homme ...Les hommes se suscitent en Inde car ils sont pris au piège, ruinés.

Alors Kokopelli c'est quoi ? C'est une association qui défend la graine de vie, la semences bio reproductible. Elle travaille avec 27 producteurs de semences bio en France et propose 970 variétés de tomates différentes mais Kokopelli est attaquée, elle est hors la loi car ses semences ne sont pas inscrites au catalogue officiel des grands semenciers (et pour cause !!). Kokopelli est déjà condamné à 88 000 euros d'amendes Sauvons nos vrais fruits et légumes, sauvons nos graines de vie, sauvons Kokopelli !

++ Kokopelli, le petit pois face à la mesure
++ Le monde selon Monsanto
++ OGM, les français se réveillent
++ Acheter de saison : la tomate