Redonner du sens à sa vie et à sa consommation, même et surtout pas temps de crise, voilà une nouvelle tendance qui s'affiche notamment chez les jeunes consommateurs. La décroissance n'est pas un gros mot. Elle séduit de plus en plus d'adeptes. Il s'agit d'un renoncement volontaire à l'économie de marché, au progrès qui incite à toujours plus, à la surenchère de la nouveauté, au développement qui laisse sur le carreau une partie de la population mondiale : 20 % des habitants de cette planète consomme 80 % des ressources.

Il faudra 3 planètes pour continuer à vivre ainsi d'ici 2030. Il est urgent de changer ses pratiques et certains s'y emploient déjà. La santé, l'emploi de produits chimiques à répétition qui affectent la vie des gens, sert parfois de déclencheur. C'est le cas chez les agriculteurs, viticulteurs, horticulteurs, ....

D'autres font le choix d'une vie professionnelle peut être moins ambitieuse mais permettant de leur laisser du temps pour du bénévolat, pour un l'investissement solidaire, soit au sein de sa famille, soit au sein d'une communauté locale ou d'intérêts partagés.

Tous ont en commun de recentrer leur dépenses sur l'essentiel et de s'alimenter sainement, le plus souvent local et bio. Optimiser le savoir faire local, limiter la consommation des ressources, recycler, réduire le transport et la pollution en relocalisant sa consommation, voilà qui devrait être un leitmotiv des prochains mois chez ceux qui ne sont désormais plus des exceptions !.


Crédit photo Ouest France

Voir l'article de Ouest France : ils ont choisi de consommer moins pour vivre mieux.


*Lire sur Abonéobio d'autres articles concernant les nouvelles tendances de consommation raisonnée, la consommation responsable, le vouloir d'achat, l'empreinte écologique de la consommation sur la planète :

++ 2009 ou l'éloge de la consommation raisonnée
++ Vous mangez local et de saison ? Vous êtes un locavore !
++ La consommation responsable de A à Z
++ La crise du credit écologique : on consomme 2 planètes ! WWF pointe les enjeux à 2030
++ Le vouloir d'achat
++ La terre, l'agrobiologie, des solutions locales pour un désordre global
++ 6 milliards d'Autres, exposition au Grand Palais par Yann Arthus Bertrand
++ Du local dans mon panier
++ La bio attitude très tendance aux spectacles