Aujourd'hui l'engouement pour les produits bio est réel et les consommateurs font la queue pour s'inscrire dans les Amap, Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne). Mais la dérive est tentante. Et certaines Amap fixent de nouvelles règles qui ne sont pas dans l'esprit précisément de soutenir l'agriculture et les agriculteurs. Normalement, le paiement du panier se fait à l'avance pour permettre aux producteurs de réaliser les investissements nécessaires (matériel mais aussi graines, semences, … ). Normalement, il s’agit d’une chaine courte de distribution entre producteurs et consommateurs qui sont alors partenaires d’une consommation durable. Ce n’est pas un groupement de consommateurs qui fixent de manière unilatérale les prix, sans quoi il n’est plus question de permettre à des producteurs de vivre dignement de leur production familiale, et il ne s’agit plus alors d’un commerce équitable !



Le consumérisme se pointe à la porte de certaines Amap, soyez vigilant pour en préserver le sens !

C'était le coup de gueule de cette fin de semaine du développement durable !...

Lire d'autres articles sur Abonéobio sur les Amap, les locavores, ...et les nouvelles tendances en matière de consommation

++ Le Déclic de la Pratique Bio d'Abonéobio
++ Abonnons nous au bio !
++ Devenez Lohas, prenez soin de l'environnement et faites en sorte qu'il soit sain et durable !
++ Vous mangez local et de saison ? Vous êtes un locavore !
++ Les Amap vous connaissez ?
++ La consommation responsable de A à Z
++ Consommer moins pour vivre mieux
++ Du local dans mon panier
++ Consommer bio, le conseil ekolo geek du week end