Monsanto promettait des gains meilleurs, une rentabilité plus importante, une réponse pour nourrir la planète ...mais c'est un désastre qui touche les agriculteurs d' Afrique du Sud, : 82 000 hectares de champs plantés avec du maïs OGM sont “tombés en panne” et n’ont pas produit de grains ! Et voilà une perte sèche de plusieurs millions de dollars pour ces paysans de la région North West, Free State et Mpumalanga . Il semblerait que Monsanto ferait un geste commercial pour compenser (une partie seulement !) du manque à gagner. La firme a reconnu "la panne survenue lors du processus de fertilisation des semences en laboratoire, affectant trois espèces de maïs GM". Ensuite une guerre de chiffres s'installe entre Monsanto qui dit que seulement 1/3 des agriculteurs ayant planté cette semence sont touchés et Africa-centre for biosecurity à Johannesburg qui déclare que les exploitations ont perdu jusqu'à 80 % de la récolte. Du coup cette instance demande au gouvernement d'interdire la culture d’aliments OGM en Afrique du Sud, affirmant que "c’est la technologie de manipulation génétique pratiquée par Monsanto qui est en elle même responsable de cette “panne” des récoltes".

OGM_j-en-veux-pas

''Source : digitaljournal.com via LibertesInternets

Et demain ? Quand ces récoltes génétiquement modifiée ne permettront pas de nourrir les populations locales ? Quand les prix des semences Monsanto auront poussé aux suicides les paysans, quand les cultures vivrières nécessaires pour nourrir les populations à proximité auront disparu, quand les grains seront défaillants et la dépendance totale ?

La crise alimentaire nous guette...Et si nous retournions au potager !!!

Lire d'autres articles sur Abonéobio, le blog du bio, sur l'avis des français sur les OGM, l'impact sur notre santé et l'environnement de ces OGM et la firme Monsanto :

++ On vous dit que les Français ne veulent pas d'OGM !
++ Des OGM même dans les produits bio !
++ Kokopelli : les graines de vie
++ Le monde selon Monsanto, leader des OGM
++ Le Roundup, herbicide dangereux pour la santé !
++ La terre, l'agrobiologie, des solutions locales pour un désordre global