Les soldes arrivent la semaine prochaine, et les commerçants se demandent si la chasse aux bonnes affaires aura bien lieu en période de crise. D'autant que la part dédiée aux achats de vêtements dans le budget des ménages seraient en chute libre depuis les années 60. Selon L'Insee, en 2006 chaque français dépensait 616 euros en vêtements par an et 135 euros en chaussures, ce qui fait quand même plus de 3000 euros pour une famille moyenne. Le poste d'achats de textiles ne représente plus que 4,7 % du budget famille en 2006 contre 11.8 % en 1960.

linge de famille au balcon

D'une part l'offre à bas prix s'est diversifiée avec les délocalisations et d'autre part la mode amène des collections sans cesse renouvelées et l'on hésite à investir pour une saison unique sur des articles souvent aussi de moindre qualité. La crise économique, sociale et écologique amènera peut être cet été un changement de pratiques au moment de la frénésie des soldes et pourquoi pas l'affirmation d'une nouvelle tendance dans l'achat de pièces simples, confortables et durables, éthique et bio ? ....en quelque sorte s'habiller slow wear avec des vêtements sobres, bio et pour durer

Merci à Ens_a_se Flickr pour la photo !

Lire sur Abonéobio d'autres articles sur la consommation des ménages, sur les changements de comportements dans les achats du quotidien, pour plus d'économies, d'écologies et de practicité....

++ S'habiller slow wear : des vêtements sobres, bio et pour durer
++ 2009 ou l'éloge de la consommation raisonnée
++ Le Déclic de la Pratique Bio d'Abonéobio
++ Devenez Lohas, prenez soin de l'environnement et faites en sorte qu'il soit sain et durable !
++ Abonnons nous au bio !
++ Consommer moins pour vivre mieux
++ Payer plus cher pour un produit écolo ? Les européens disent oui à 80 % au shopping responsable
++ Bio toute l'année ? Je m'abonne, ...
++ Le Chèque d'Abonnement Bio d'Abonéobio