Les huiles essentielles ne sont pas des produits anodins. Elles doivent être choisies et dosées avec le plus grand soin. On les appelle huiles mais ce ne sont pas de corps gras. Elles sont constituées de molécules odorantes volatiles produites par différentes parties des plantes (feuilles, fleurs, racines, fruits, ...). Choisir une bonne huile essentielle demande d'en savoir un peu plus le terroir et sur la qualité de la production. Soumises aux aléas des conditions climatiques, de la culture ou la cueillette, les huiles essentielles dépendent de la qualité du terroir, du travail du récoltant et du distillateur. Comme pour les vins, on parle de grands crus d'huiles essentielles.Composée de plusieurs centaines de molécules (cétones, esters, phénols, monoterpénols, coumarines, ....), qui ont chacune leurs propres caractéristiques et travaillent en synergie (elles se potentialisent mutuellement pour renforcer telle propriété), une huile essentielle peut être d'une grande puissance. Ce n'est pas un médicament et elle doit toujours être employée avec prudence.



Simon Lemesle de Bio'Mada, producteur des huiles essentielles d'Abonéobio et spécialisé sur les huiles essentielles bio de Madagascar, nous explique comment les choisir dans le numéro de septembre Octobre de Nature et Progrès.

Face aux rayonnages des huiles essentielles, comment choisir ?

  • Remarque préalable : ne pas confondre les véritables huiles essentielles avec des produits douteux tels que essence parfumée, arôme, extrait, concentrés d'arôme, ou même raviveur de pot pourri !
  • Choisir évidemment des huiles essentielles bio (même si certaines essences ne peuvent pas l'être car issues de la flore sauvage).
  • Voir quel est l'organisme certificateur ou se renseigner sur le cahier des charges du label : Par exemple les huiles essentielles d'Abonéobio sont sous mention Nature et Progrès.
  • Ensuite, il faut aller au delà du flacon, se poser la question de l'espèce botanique (de la partie extraite pour la distillation) , avoir des infos sur sa chromatographie (elle détermine les molécules qu'elle contient), voire son chémotype (c'est à dire la molécule présente en plus grande quantité) qui permet de faire la différence au sein d'une même espère botanique (Par exemple il existe le thym à thymol et le thym à géraniol).


Par exemple, si on veut acheter du Ravintsara, il faut savoir que l'huile essentielle n'aura pas la même qualité et les mêmes propriétés selon sa provenance : si elle obtenue avec des feuilles de camphrier de Madagascar l'huile essentielle contiendra majoritairement de l'eucalyptol, alors que si la plante vient d'ailleurs elle sera surtout chargée en camphre et linalol.

Ces informations ne peuvent pas être indiquées sur le produit (pas assez de place). Il faut se renseigner auprès du distributeur sur le savoir faire du producteur. Sur Abonéobio les huiles essentielles (comme les autres produits) disposent d'une fiche descriptive détaillée. Voir par exemple la fiche HE Ravintsara

Comment utiliser les huiles essentielles ?

  • L'huile essentielle doit être diluée dans une huile végétale, comme l'huile de Calophyllum, huile d'argan, huile de jojoba, ...avant l'application sur une partie du corps ou du visage. Une goutte c'est l'équivalent de 0.05 ml. Pour une dilution à 1 % cela veut dire que l'on met 2 gouttes dans 10 ml. Pour le visage on recommande une dilution de 1 à 3 % (soit de 2 à 6 gouttes dans 10 ml). Quelques huiles essentielles peuvent s'appliquer directement, comme le géranium boubon, à raison d'une à 2 gouttes sur une petite lésion ou un bouton. Par contre éviter l'application sur les muqueuses.
  • Dans le bain, à condition de diluer l'huile essentielle préalablement dans une base neutre moussante pour le bain, ou dans du lait (attention l'huile essentielle n'est pas soluble dans l'eau ! Elle pourrait vous brûler la peau)
  • En interne, 1 à 2 gouttes sur du miel ou une huile végétale mais pendant une courte période, demandez toujours un avis médical avant !
  • En diffusion, en choisissant un diffuseur qui ne dénature pas l'huile essentielle par la chaleur (on peut mettre quelques gouttes sur un mouchoir..).
  • En olfaction : on respire directement au dessus de flacon !
  • Toutes les huiles essentielles peuvent être irritantes pour les yeux. En cas de contact, il faut immédiatement rincer l'oeil avec de l'huile végétale, puis avec de l'eau.


Qui doit faire encore plus attention aux huiles essentielles ?

  • Par mesure de précaution, il vaut mieux éviter l'usage des huiles essentielles chez les femmes enceintes, allaitantes et les nourrissons et les jeunes enfants (moins de 5 ans), les personnes âgées ou fragiles. Pour des enfants entre 3 et 5 ans on peut employer des huiles essentielles à faible concentration (2 %).
  • Le recours aux huiles essentielles à des fins médicales doit toujours se faire sous le contrôle d'un professionnel de santé. En effet, les huiles essentielles passent le derme : leurs principes actifs agissent en profondeur sur les structures cutanées, les capillaires sanguins et les tissus de soutien (cf page 51 de l'ouvrage de Sylvie Hampikian : créez vos cosmétiques bio maison).


Et les allergies aux huiles essentielles ? La règlementation européenne impose l'étiquetage des allergènes. Une huile essentielle peut ainsi peut ainsi être qualifiée d'allergisante. Pour éviter tout risque d'allergie, il suffit de faire un test pour évaluer votre tolérance : on applique dans le pli du coude une goutte d'huile essentielle (= 0.05 ml) mélangée dans quelques gouttes d'huile végétale. Si cela vous brûle ou vous démange, c'est que vous ne supportez pas cette HE !
Certaines huiles essentielles sont irritantes pour la peau, notamment les essences de zestes d'agrumes. Elles doivent être diluées à 1 % maximum et jamais utilisées pures. Outre les essences d'agrumes, certaines autres huiles essentielles peuvent être photo-sensibilisantes (carotte, sauge sclarée, ...), c'est à dire qu'il ne faut pas s'exposer au soleil dans les 24h qui suivent l'application.

++ Recommandation de l'AFSSAPS relatives aux critères de qualité des huiles essentielles

Lire d'autres articles sur Abonéobio sur bien choisir ses cosmétiques bio, sur les huiles essentielles bio, sur les précautions d'utilisations des huiles essentielles, sur les huiles essentielles bio produites à Madagascar par Bio'mada spécialiste des huiles essentielles bio de Madagascar, ...

++ Bien choisir son gel hydroalcoolique pour se laver les mains
++ Choisissez bien votre stick à lèvres !
++ Bien choisir son dentifrice pour des dents saines
++ Huiles essentielles : quelles précautions ?
++ Des huiles essentielles de Bio Mada à la réalisation de crèche et bibliothèque à Madagascar
++ Stage huiles essentielles Hélichryses de Madagascar avec Bio'Mada
++ Bio'mada sur Envoyé Spécial, avec l'ONG l'Homme et l'Environnement producteur à Madagascar
++ Bio'Mada et la réserve de Vohimana présentée par Yann Arthus Bertrand, Vu du ciel, France 2
++ Peaux jeunes, combattre l'acné des ados avec des soins bio
++ Le jojoba bio, une cire végétale exceptionnelle qui régule le sébum
++ L'huile d'argan, ou huile d'argane, l'or vert du Maroc, précieux à plus d'un titre
++ Huile de calophyllum bio, un trésor en hiver
++ Beyond Beauty, les trouvailles de laurence aboneobio
++ Cosmétiques bio, le bonheur est il dans le pot ? Droit de réponse à Cosmebio suite au reportage Envoyé Spécial
++ L'été et ses moustiques, comment s'en débarrasser et soulager les piqures ?
++ Les huiles essentielles pour la peau