Dans l'esprit des consommateurs les sites Internet sont plus performants que le commerce traditionnel pour offrir de bons prix, 62 % des personnes interrogées le pensent selon une étude Ifop pour L4 Epsilon en octobre 2009. Mais ça se gâte quand on évoque les livraisons et le service après vente. Les retards de livraison sont mal vécus : 20 % des clients refuseront de passer une nouvelle commande sur le site qui leur a fait défaut. Le consommateur n'apprécie pas non plus de ne pas avoir le choix du mode de livraison (points relais, domicile, bureau, ...). Une fois la commande passée, le client demande un maximum d'informations sur le suivi de sa commande et visiblement il reste des efforts à faire : 46 % des sondés considèrent que le service après vente est de meilleure qualité dans le commerce traditionnel. Comment faire évoluer le e-commerce ? Probablement qu'il faudra faciliter la mixité des genres : la force de frappe du web, avec la proximité du commerce classique. Passer une commande en ligne, la retirer à un point magasin, c'est déjà le cas pour certains hypermarchés. Des bornes en magasin pour commander des articles non disponibles en stock, et se les faire livrer plus tard... Pour faire évoluer l'offre de service du e-commerce, il faudra surement s'attacher à mieux comprendre les attentes des 25-35 ans qui achètent en moyenne 14 articles sur le net par an (contre une moyenne nationale de 9.4 et de seulement 6 achats en ligne pour les plus de 65 ans).

Source Etude Ifop Epsilon sur e-marketing

La question du coût du transport et de son impact sur l'environnement n'est pas neutre pour le commerce en ligne. Sur aboneobio nous avons fait le choix d'encourager le client à remplir 4 gros cartons dans l'année pour les produits basiques du quotidien, plutôt que de se faire expédier de multiples petits colis. En effet, les frais de port offerts tronquent la manière d'acheter : on dépense de petites sommes mais on perd la conscience du transport.

Sur www.aboneobio.com nous avons fait un choix radicalement différent : inviter les consommateurs à se poser et à raisonner à l'échelle d'une famille et sur un an pour mettre au panier ce qui sera répartis ensuite dans 4 colis. C'est un acte fort pour soutenir une consommation durable et responsable que nous partageons avec nos clients, et nous les remercions d'aller dans ce sens justement en leur offrant des avantages financiers directs : réductions de 3 à 10 % sur la totalité du panier de l'année, frais de port offerts sur les 4 expéditions programmées, et paiement en plusieurs fois sans frais (1 prélèvement par trimestre ou 1 prélèvement tous les mois, au choix).

Comment percevez vous cette notion de transport liée à une commande en ligne ?
Cherchez vous systématiquement le port offert pour passer commande ?
Comment percevez vous l'offre d'aboneobio qui vous fait gagner une réduction et vous propose un paiement en plusieurs fois, mais avec la contrainte de raisonner ces achats principaux sur l'année en ayant seulement 4 expéditions ? Merci de partager votre ressenti, votre expérience, vos attentes ...

Lire d'autres articles sur aboneobio.com, sur l'activité e-commerce, sur le marché des boutiques en ligne, sur les conseils pour les e-commerçants, les outils de fidélisation comme la newsletter, le e-mailing, les articles sur les médias sociaux, ...

++ Quelques pistes pour développer sa boutique en ligne, de retour du salon e-commerce 2009
++ Le web dans tous ses états, livre blanc à lire avant de lancer son projet web
++ L'empreinte carbone de l'industrie du net a dépassé celui de l'aérien
++ Mentions légales obligatoires sur un site alors vérifiez avant d'acheter
++ les médias sociaux ont la cote mais prennent du temps !
++ Les 6 règles du e-commerce rentable en 2008
++ Newsletter : à l'écoute du consommateur pour mieux transformer
++ Le e-mailing vu par les consommateurs
++ Abonnez vous au flux RSS d'Abonéobio le blog du bio