On connaissait les panneaux photovoltaïques à base de planches de silicium, on découvre aujourd'hui une nouvelle génération de panneaux solaires à base de feuilles de métal légères et recouvertes d'une sorte d'encre électrique composée de nanoparticules, et protégée par plus de 60 Brevets. On y retrouve un mélange de cuivre, d’indium, de gallium et de sélénium (Copper Indium Gallium Selenide ou CIGS) mais pas de silicium. Plus économique, cette nouvelle technologie green de feuilles solaires est née en Californie, au sein de la société NanoSolar. Ainsi les panneaux sont plus légers et moins chers. En outre, ils peuvent se glisser dans les murs, les revêtements muraux, ....Un green business prometteur. La société intéresse d'ailleurs EDF et vient de faire une levée de fond de 500 millions d'euros ! C'est dans cette silicone Valley Californienne désormais que le green Business prend racine avec des entreprises qui seront peut être les majeurs de demain, à limage de Microsoft, Apple, e-bay.

nanosolar

Source : JDD.fr



Lire d'autres articles sur abonéobio sur les panneaux solaires, la technologie des panneaux photovoltaïques, le green business en Californie, les énergies vertes, ....

++ Utiliser les abris de bus pour produire de l'énergie à San Francisco
++ Green Building Council, le musée écolo de San Francisco
++ Du nouveau à L'Ouest : un bus hybride circule à San Diego
++ La main verte des stars bio people
++ Equiplanète : Abonéobio depuis San Francisco
++ Partir en croisière écolo, le tourisme fluvial autrement
++ Un Volticulteur ? Un agriculteur qui se lance dans la production d'énergie verte
++ Produire de l’électricité solaire dans son appartement ? Et si vous participez à une coopérative solaire ?
++ Le parking de l'hyper produit de l'électricité !
++ Irena, nouvelle agence des énergies renouvelables dirigée par une femme française
++ Pourquoi Google investit dans l'énergie verte ?
++ Panneaux solaires, pas si propres derrière le miroir ?
++ Ikea investit dans l'énergie solaire