Lancer un magazine c'est faire le choix d'une ligne éditoriale. Shi-zen souhaite mettre en avant, de façon exclusive, des créateurs éthiques, des initiatives responsables, et des publicités pour des produits limitant leur empreinte écologique, adoptant un point de vue responsable mais léger et plein d’humour, loin du ton culpabilisant de la plupart des supports citoyens. Le lancement de ce nouveau magazine féminin Shi-zen est parti du constat que 92,6 % des personnes interrogées trouvent que les féminins ne prennent pas suffisamment en compte les problématiques du développement durable. Alors que la prise de conscience du citoyen est en forte progression sur les enjeux environnementaux, et que l'offre de produits « bio » ne cesse de s'élargir, peu de magazine féminin adopte une ligne éditoriale 100% éthique. Parfois une page, une rubrique pour mettre en avant des produits écofriendy ou une attitude nature friendly mais sans remettre en question la philosophie globale du magazine basée sur l'ultra-consumériste et relativement éloignée des problématiques du développement durable. Selon cette même enquête* 88 % des personnes interrogées seraient intéressées par un magazine féminin mensuel proposant uniquement des produits éthiques et donnant des conseils pour diminuer l’impact de leur mode de vie sur l’environnement. Voilà comment est né Shi-zen ! Au fait pourquoi ce titre ? Shi (she=elle) Zen (détendue, sereine) = nature !

shi-zen le magazine féminin éthique

Dans ce premier numéro, en vrac quelques sujets : un reportage sur Madagascar (et oui on parle aussi de tourisme responsable !), un article de fond sur les dégats de Coca Cola en Inde, un concept de crèche minibio à Marseille, un bel exemple de changement de vie partagé en couple, le métier d'éco conseillé, et un dossier sur ce qu'il y a vraiment dans les cosmétiques qui nous révèle qu'en moyenne une femme applique 80 composants chimiques sur son corps chaque jour !! Et la fiche du produit chouchou du mois L' huile d'argan ! Et là je suis encore d'accord :)

Facile à lire, pertinent, avec un ton juste, de belles images, ..je le trouve plutôt réussi !

Magazine de 100 pages imprimées à l’encre végétale sur papier recyclé, par un groupement de coopératives d’imprimeries labellisé « Imprim’vert », acteur de l’économie sociale et solidaire en France.

Vendu 3.70 euros en magasins bio, boutique de mode équitable, librairies, cafés, le magazine Shi-zen est également disponible en PDF sur le site internet. Et sur ce premier numéro c'est le lecteur qui fixe le prix d'achat du téléchargement.

Voir quelques données qui résultent de l'enquête lancée par société eko&co sur la base d'un questionnaire en ligne afin de sonder les attentes des lecteurs de la presse féminine. 2 630 personnes y ont répondu entre le 14 juillet et le 27 juillet 2009. Fin septembre, plus de 10 000 personnes avaient laissé leurs coordonnées pour être tenues informées de la sortie de Shi-zen. Parmi les répondants, 92,1 % étaient des femmes :

  • 70,2 % des personnes interrogées n’apprécient pas de trouver des publicités dans les magazines féminins.
  • 80 % d’entre elles trouvent qu’elles ne reflètent pas leurs centres d’intérêt,
  • 90 % ne croient pas aux promesses faites dans les publicités pour les produits de beauté.
  • 92,6 % des personnes interrogées trouvent que les féminins ne prennent pas suffisamment en compte les problématiques du développement durable
  • 90 % souhaiteraient qu’ils intègrent davantage cette notion dans leurs sujets.
  • 90 % des personnes interrogées pensent qu’ils pourraient agir de manière plus écologique s’ils étaient mieux informés sur les produits qu’ils consommaient.
  • 79,4 % des personnes interrogées trouvent qu’elles ne sont pas assez informées concernant l’impact des produits cosmétiques sur l’environnement
  • 83 % des répondants affirment que si on les leur faisait connaître, ils achèteraient davantage les produits de créateurs éthiques que ceux des créateurs traditionnels.
  • 61 % des personnes interrogées n’ont jamais effectué un achat après avoir vu un produit dans une page mode d’un féminin,
  • 65 % des personnes interrogées trouvent les magazines féminins peu ou pas intéressants.
  • Seuls 2 % les trouvent très intéressants
  • 91 % des personnes interrogées trouvent que les vêtements et produits présentés dans les magazines féminins ne sont pas en adéquation avec leur budget shopping,


Lire d'autres articles sur abonéobio sur la presse féminine, sur les médias orientés développement durable, sur la presse engagée, et sur les études des comportements des consommateurs sur le bio, l'écologie, la prise du conscience des enjeux du développement durable....

++ Ecolomag, le magazine gratuit des écolopratiques
++ Terra Economica devient Terra Eco avec un magazine désormais en kiosque
++ Nouveau consommateur présente Abonéobio
++ Aboneobio.com, le site qui réconcilie consommation et raison, présenté par Fémininbio
++ Alfalfa, le magazine qui nous guide pour vivre, penser et agir autrement
++ Les 10 bons plans bio anti crise de Féminin Bio
++ Des cosmétiques bio livrés à domicile, voir l'article de Fémininbio
++ L'écolomag, le magazine des pratiques écolos, numéro de Mai 2009
++ Feminin bio, 100 % féminin 100 % bio, sort en version papier
++ Femininbio, la communauté des femmes qui changent le monde au quotidien
++ Offrez vous une année bio, Abonéobio dans Ecolomag
++ Des infos écolos dans le numéro 2 de Feminin bio
++ Bio toute l'année ? Je m'abonne, ...Terra Eco présente Abonéobio
++ The Different magazine
++ Hellocoton, le nouveau féminin
++ Etude sur le bio à l'horizon 2010 : donnez votre avis de consommateur
++ Lancement du Magazine "Sans Façon" - Le Guide pratique de la vie (Plus) facile
++ Consommer bio rassure un français sur deux
++ Ego bio, Bio Activistes, Bio Nostalgiques, Bio en devenir,...quel consommateur bio en 2010 ?
++ Sur Top Santé Laurence Moulin, la femme écolo du mois, nous abonne au bio !