Après la série de films pour dénoncer les catastrophes de notre planète, Coline Serreau a voulu montrer qu'il existe des solutions, en donnant la parole à ceux qui inventent et expérimentent des alternatives. Certes les dégâts sont importants, notamment à cause d'un système agricole perverti par une volonté de croissance irraisonnée; Certes le constat est affligeant partout dans le monde. Mais dans le même temps des hommes et des femmes de terrain, des penseurs, des économistes, expérimentent localement, avec succès, des solutions pour panser les plaies d’une terre trop longtemps maltraitée, et c'est ça que Corine Serreau a voulu présenter dans son dernier film.

images du film de coline serreau solutions locales pour un désordre global _film de coline serreau

Des témoignages de "résistants", amoureux de la terre, comme Pierre Rabhi (fondateur du mouvement colibris), Claude et Lydia Bourguignon, les paysans sans terre du Brésil, Kokopelli en Inde, ... recueillis pendant près de trois ans par la cinéaste pour démontrer qu'une autre voie est possible, pour répondre concrètement aux défis écologiques et plus largement à la crise de civilisation que nous traversons.

C'est l'histoire d'un tour du monde au ras de la terre, cette terre nourricière dont on s'est écarté et pourtant Oh combien importante pour nourrir la planète. Cette terre mise à mal par les semenciers, amaigrit, lessivée, dévitalisée... Et c'est l'histoire de ces hommes qui ont perdu le contact de la terre, en même temps qu'ils ont perdu leur bon sens.

C'est aussi de l'espoir ! La force d'un constat identique et partagé à des milliers de kilomètres par ces hommes, qui sans se connaître ni se concerter, disent tous la même chose. Et la force du témoignage sur des expérimentations de culturelle naturelle qui réussissent partout dans le monde, qu'il nous faut découvrir et développer, parce qu'elles redonnent ses valeurs inestimables à la terre, et l’autonomie alimentaire des peuples.

solutions locales pour un désordre global _film de coline serreau

Solutions locales pour un désordre global, un film de Coline Serreau, sortie nationale au cinéma le 7 avril 2010. (durée1h50mn).

Bande annonce :


Bande annonce du film de Coline Serreau : solutions locales pour un désordre global


Comme un clin d'oeil aux films tournés par hélicoptère, le 1er titre choisi pour ce documentaire était "La terre vue de la terre" (nous vous en avions parlé l'année dernière en février)

Après "La Belle Verte" diffusé en 1996, ce documentaire écologiste et engagé de Coline Serreau est réalisé en partenariat avec l’association Colibris, mouvement pour la Terre et L’humanisme créée à l’initiative de Pierre Rabhi.

A l'occasion de la journée de la femme 2010, Coline Serreau a présenté son nouveau film à l'ONU, invitée par l’association With Women, en collaboration avec l’Office des Nations Unies de Genève et le PNUD, dans le cadre d'une conférence « Comment changer le monde avec les femmes ? »

Voir aussi l'interview de Coline Serreau sur Fémininbio : "L’écologie n’est pas le fait de la pensée personnelle de quelqu’un d’un peu illuminé seul dans son coin. C’est un immense mouvement historique et inéluctable. Certains voudront le combattre et ce sera un moment difficile, car le système va résister avec toute sa violence. Mais ils perdront forcément, car tout le monde dit la même chose partout, sur les méthodes d’agriculture, sur la façon de sauver la planète, sur la manière de faire vivre l’humanité. Même si certains, et ils sont nombreux, ne veulent rien voir, on est en train de jouer avec la vie et la mort."


Si vous voulez entendre Coline Serreau faire le bilan de ces trois années de tournage :


Coline serreau fait le bilan de 3 années de tournage pour son film Solutions locales pour un désordre global

Des projections en avant premières sont organisées, cf le calendrier ci dessous (n'hésitez pas à le compléter) source CDurable.info:

  • Le 11 mars à Toulouse au cinéma Utopia en présence de la réalisatrice - Programmé ensuite à partir du 7 avril.
  • Le 11 mars (22h30) à Douarnenez au cinéma Le Club
  • Le 12 mars (20h45) à Vierzon au cinéma Ciné Lumière
  • Le 18 mars (16h00 et 20h30) à Aix-en-Provence au cinéma le Renoir
  • Le 19 mars (19h30) à Marseille au cinéma Le Prado
  • Le 20 mars(21h00) à Ivry-sur-Seine au cinéma Le Luxy
  • Le 25 mars (10h00) à Avignon au cinéma Utopia en collaboration avec l’association Latitudes, en présence de Hannes Lammler, membre fondateur des coopératives européennes Longo Maï et Michel Berthelot, président de Colibris83. Petit déjeuner offert dès 9h15.
  • Le 27 mars (14h10) à Avignon au cinéma Utopia en présence des responsables locaux des Amis de la Terre - Programmé ensuite à partir du 7 avril.
  • Le 31 mars (9h00 et 19h30) à Poitiers au Tap cinéma

(Au passage je remarque qu'encore une fois, rien de prévu à Angers, avec pourtant un département très agricole ! )

Peut être bien qu'en sortant de la projection, vous vous direz qu'il est temps de changer radicalement le monde, pour notre avenir et celui de nos enfants.

Lire d'autres articles sur Abonéobio sur le film de Coline Serreau, sur les actions du mouvement Colibris, sur les films et documentaires engagés permettant une sensibilisation à un changement de pratiques, pour plus d'écologie sur notre planète, et une agriculture respectueuse des hommes et de l'environnement ...

++ Coline Serreau et Colibris, réparer la Terre qui est morte !
++ La Terre vue de la Terre, documentaire de Coline Serreau
++ La terre, l'agrobiologie, des solutions locales pour un désordre global
++ Kokopelli le petit pois face à la mesure
++ Le Monde selon Monsanto
++ Kokopelli : les graines de vie
++ ECHOPPE du microcrédit au programme alimentaire
++ Océans film magique de Jacques Perrin
++ Nicolas Hulot sort son documentaire le Syndrome du Titanic
++ Il y aura un avant et un après HOME, le film de Yann Arthus Bertrand
++ Nous resterons sur Terre, sortie en Avril avec la participation de Wangari Maathai
++ No hunger peut être le prochain film de Al Gore et de Action contre la Faim
++ Herbe, le raid movie paysan
++ Biutiful Cauntri, le désastre de l'environnement en Italie
++ Nos enfants nous accuseront
++ Du local dans mon panier
++ Les Ateliers de la Terre à Courchevel : agir vite !
++ Terrena veut faire de l'agriculture intensive écolo
++ Mille baleines le combat de Greenpeace documentaire sur Arte
++ Planète Reporter : les algues vertes, le réveil du paysan
++ Epargne solidaire : soutenir le projet d'un agriculteur bio via Terre de Liens
++ Plus de producteurs bio en France
++ Et si on aidait les agriculteurs bio ?