On entend souvent à quoi ça sert de nous rappeler chaque jour tous ces éco gestes à privilégier, c'est une goutte d'eau face à l'état de la planète. Et si chacun faisait sa part, à l'image du conte amérindien du colibri, vous connaissez ? Quelque part dans un coin de forêt amazonienne, un arbre domine les autres et abrite de nombreux oiseaux. Mais un jour, cet arbre prend feu et tous les animaux s'apprêtent à fuir face au danger. Tous sauf un, le colibri ! Cet oiseau agile vole jusqu'à la rivière, prend une goutte d'eau dans son petit bec et la verse sur le brasier. Sans cesse, il assure ces allées retours pour poser sa goutte sur le feu, jusqu'à l'épuisement. Les autres animaux ne comprennent pas et lui demandent ce qu'il fait. Le colibri répond : "je fais ma part". Et vous aussi venez faire votre part pour éteindre le feu. Les oiseaux perplexes décident de participer en allant eux aussi jusqu'à la rivière prendre leur goutte d'eau et la déposer sur l'arbre en feu. Ces millions de gouttes finissent par arrêter le brasier. Et l'arbre reverdira et l'harmonie renaitra. Dérisoire ? Pas si sur...Voilà ce que dit le Dalaï-Lama, prix nobel de la paix: «Nous ne vivons pas dans un monde où nous pouvons faire semblant que tout va bien, écrit-il. Nous explorons l’espace tandis que nos océans, nos lacs sont de plus en plus pollués et que nous connaissons encore très mal les formes de vie qu’ils renferment.»

colibri le conte la fable du colibri je fais ma part

Si cette fable vous parle, vous pouvez rejoindre le mouvement pour la Terre et l'humanisme de Pierre Rahbi http://www.colibris-lemouvement.org/ qui rappelle que chacun de nous à un pouvoir d'agir, et ensemble on peut représenter une force qui peut participer au changement de l'humanité.
A méditer :) (un grand merci à Alfredo pour cette magnifique photo de colibri en action)



En quelques points, agir à son échelle selon Pierre Rahbi, c'est :

  • s'interroger sur les actes quotidiens et le sens de nos actes ;
  • se positionner en cohérence au quotidien et agir en conscience à la mesure qui est la nôtre ;
  • se sentir responsable de son destin et de son environnement ;
  • faire un métier qui nous plaît et allie éthique et action ;
  • retrouver du temps pour vivre et agir : gagner moins d’argent-stress pour moins de fatigue-passivité et pour reprendre le contrôle de sa vie ;
  • prendre du temps avec ses proches et son environnement local pour développer des projets créant du lien et des échanges de services qui réduisent les coûts et répondent aux besoins de tous ;
  • agir au sein de regroupements et d'associations grâce au pouvoir de la société civile
  • être joyeux d'agir avec conscience et solidarité.


Pour aller plus loin, lire la stratégie du colibri d'Anne Millet : "nous ne nous construisons plus en fonction du rapport à la nature, et de fait, notre nature est “hors champs”, coupée du lien nourricier, incapable de se placer dans un équilibre dynamique salvateur", disait Anne dans l'interview d'écolo info. "La consommation écolo, si elle reste fondée sur notre société de consommation, ne sera qu’une rustine sur un vieux pneu… Si notre mode de fonctionnement ne change pas, si nous n’apprenons pas à changer, ni à “déménager” notre manière de penser, le système ne bougera pas…"



Lire d'autres articles sur Abonéobio sur le colibri écolo, sur le mouvement de Pierre Rahbi pour la Terre et l'humanisme, sur les actions que chacun peut mener pour changer ses pratiques de consommation, pour plus d'écologie sur notre planète, pour une consommation responsable et durable ...

++ Le bio plus cher ? Le prix écologique le choix du citoyen
++ Coline Serreau et Colibris, réparer la Terre qui est morte !
++ Le guide du locavore pour mieux consommer local
++ Severn, la voix de nos enfants, film de Jean Paul Jaud
++ Acheter un iphone c'est aussi cautionner son mode de fabrication ? ++ Nos enfants nous accuseront
++ Des solutions locales pour un désordre global, film de Coline Serreau
++ D'Anjou et d'ailleurs : consommer autrement à Angers
++ Océans film magique de Jacques Perrin
++ Nicolas Hulot sort son documentaire le Syndrome du Titanic
++ Il y aura un avant et un après HOME, le film de Yann Arthus Bertrand
++ Nous resterons sur Terre, sortie en Avril avec la participation de Wangari Maathai
++ No hunger peut être le prochain film de Al Gore et de Action contre la Faim
++ Herbe, le raid movie paysan
++ La Terre vue de la Terre, documentaire de Coline Serreau
++ La terre, l'agrobiologie, des solutions locales pour un désordre global