La bio séduit de plus en plus de consommateurs. Selon le baromètre CSA/Agence BIO, en 2010 un français sur cinq consomme des produits bio au moins une fois par semaine, 43 % achète un produit bio au moins une fois par mois (il s'agit essentiellement de femmes), et 7 % tous les jours. A noter qu'on ne parle pas seulement des produits alimentaires, puisqu'un Français sur deux achète un produit bio non alimentaire. Essentiellement des produits d'entretien bio (35%), des produits cosmétiques bio et d’hygiène bio (26%), également des produits de jardinage bio utilisable en agriculture biologique (13%), du textile (12%).



L'année dernière 35% des Français ont déclaré ne jamais consommer de produits bio alors qu’ils étaient 46 % en 2003. Coté producteurs on vient de passer la barre des 20 000 producteurs, même si la décision du gouvernement fin décembre de supprimer de moitié les aides versées aux agriculteurs bio risque de ralentir la moyenne d'installation de 4100 nouveaux agriculteurs engagés par an, avec une concentration géographique, puisque les 2/3 des exploitations bio sont rassemblées sur 7 régions. Ce boom concerne toute la filière, avec également + 25 % de distributeurs bio en plus.

Que recherchent les consommateurs de produits bio ?

  • pour préserver sa santé (91% )
  • pour la qualité et le goût des produits (89% )
  • pour la traçabilité, la sécurité (87% )
  • pour préserver l'environnement (86% )
  • pour des raisons éthiques (62% )
  • 87 % Français apprécient les produits bio car ils sont plus naturels (cultivés sans produits chimiques)
  • 86% pensent qu’ils contribuent à préserver l’environnement
  • 78% disent qu’ils sont meilleurs pour la santé
  • 71% affirment que les leurs qualités nutritionnelles sont mieux préservées
  • 68% ont conscience qu’ils requièrent plus de main d’oeuvre pour leur fabrication
  • 59% disent qu’ils ont meilleur goût

Et ce qui n'achètent pas, quelles sont les raisons qui les conduisent à ne pas acheter des produits bio?

  • les prix sont jugés trop élevés (raison évoquée par 79% des non-acheteurs),
  • le manque de réflexe (66%).


Il est intéressant de noter que le fait de consommer bio fait évoluer les habitudes d’achats, de consommation, de comportement culinaire.

  • Acheter davantage de produits de saison (93 %) et produits frais (89%),
  • Limiter les pertes, le gaspillage (83%),
  • Changer d’habitude sur les types de produits achetés (78%),
  • Diversifier les lieux d’achat (67%),
  • Augmenter ses dépenses alimentaires (61%),
  • Faire plus de cuisine (59%).

Et que mettent les consommateurs dans les paniers de produits bio ?

Surtout des fruits et légumes (80 % en achètent), puis des produits laitiers (72 %), des oeufs (57 %), des produits d'épicerie (53 %), des boissons (43%), de la viande (41 % : on remarque que l'on mange moins de viande, puisque 49 % en achetaient en 2009), du pain (35 %), du café thé infusions (33%), les biscuits et produits pour petit-déjeuner (26%), des produits à base de soja (21%), des compléments alimentaires (7%), et les petits pots pour bébé (6%) (on pourrait penser à un chiffre plus élevé, probablement que les parents consommateurs de bio se mettent davantage à faire des petits plats bio maison pour les bébés.

Quels sont les produits presque exclusivement consommés en bio ? Les compléments alimentaires biologiques (56 % de ceux qui en consomment achètent uniquement du bio) , des produits à base de soja (50%), des oeufs (49%), du lait (45%), des petits pots pour bébés (42%), de l’huile (41%) et des boissons type café, thé, infusions (39%).

Quels sont les lieux d'achats privilégiés par les consommateurs de produits bio ? Pas de surprise, les achats de bio se font d'abord là où sont les volumes, donc en GMS (Grandes et Moyennes Surfaces) à 70% (même si c'est légèrement inférieur à 2009 72 %), puis en vente directe au marché (41 %) et à la ferme (24%), en 3ème position dans les magasins spécialisés (23 %) et chez les artisans boucher boulanger (21 %)

Le bio pour les Français c'est quoi ?

  • Des produits issus d'une agriculture qui interdit les OGM (85 % des Français l'affirment. On voit bien la forte sensibilisation au non OGM)
  • Respecte le bien-être animal et impose des exigences spécifiques dans l’alimentation des animaux (81 %)
  • Des produits bio transformés sans colorant sans arôme artificiel de synthèse (78% )
  • Produit selon un cahier des charges public précis (76%) avec des contrôles annuels systématiques (76 %)