Enfin les phtalates et parabens interdits ! L'assemblée vient d'adopter une proposition de loi interdisant le recours à ses substances chimiques dangereuses pour la santé notamment au titre de perturbateurs endocriniens. Les phtalates étaient déjà interdits dans l'industrie du jouet, désormais les cosmétiques devront aussi être formulés sans parabens et sans phtalates, une victoire qui va obliger les laboratoires et les grandes marques telles que l'Oréal à revoir totalement leurs "recettes" !. Le vote a eu lieu à l'Assemblée Nationale ce mardi 03 mai, accueilli par des applaudissements, (236 voix pour, 222 contre). Cette décision s'applique t'elle aussi à l'alimentation ? Dans ce cas, ce sera la fin de mon combat pour Le Nutella contient le PEHP le phtalate le plus dangereux



  • Les phtalates servent à assouplir le plastique et sont présents dans de très nombreux produits : cosmétiques (notamment les crèmes pour hommes, voir mon article Les phtalates dans les crèmes, mâles en péril...,, mais aussi dans les emballages alimentaires, les peintures, les adhésifs, les tickets de caisses, parfums, les vernis à ongles...La cosmétique est le deuxième domaine d'application des phtalates où ils sont notamment incorporés comme d’agents fixateurs afin d’augmenter le pouvoir de pénétration d’un produit sur la peau ou d’empêcher le vernis de craquer. Sauf qu'on sait désormais que les phtalates présents dans certains cosmétiques se retrouvent systématiquement dans le sang humain après application. Or aujourd'hui les Mâles sont en péril ! Moins de 40 % de spermatozoïdes ! Aujourd'hui déjà un couple sur trois dans la trentaine consulte pour des problèmes de fertilité ! Un couple sur huit a recours à la procréation assistée en Europe pour avoir un bébé.
  • Les parabens (parabènes) tels que méthylparaben, éthylparabène et particulièrement propylparaben, butylparaben,, isobutylparaben, sont des conservateurs synthétiques, allergisants, suspectés de traverser l'épiderme et d'être toxiques pour le système endocrinien (Le Professeur Darbre de L'université de Reading a détecté des parabens dans des tissus prélevés sur 20 tumeurs du sein - article Le Monde 10/01/06). Le risque est lié à l'accumulation des parabens, présents aujourd'hui dans 80 % des produits de soins et d'hygiène. Attention aussi aux remplaçants de parabens, ainsi il faut éviter aussi le phénoxyéthanol, un éther de glycol très présent dans les cosmétiques classiques Il sert de solvant pour d'autres conservateurs, comme les fameux parabens, parfois il sert aussi de parfum, et peut induire des effets neurotoxiques et des troubles neurologiques, car il passe le derme et même le placenta !.

Chez abonéobio on vous parle depuis 3 ans des dangers des parabens, phtalates et autres substances chimiques nocives. Lisez, informez vous, et surtout utilisez des vrais cosmétiques bio au quotidien à la maison et pour toute la famille !