Notre dressing peut aussi cacher des poisons : les vêtements et chaussures vendus par des marques très connues contiennent une substance toxique le nonylphénol polyéthoxylés (NPE) selon le dernier rapport de l'ONG Greenpeace sur le linge sale, Dirty Laundry, version 2. Utilisé comme agent surfactant dans la filière textile, ce composé organique synthétique appartient à la famille des alkylphénols (éthoxylés ou APE). Lors du processus de dégradation ils libèrent du nonylphénol (NP), un sous produit toxique, perturbateur endocrinien. Le lavage des vêtements avant de les porter permet de l'éliminer sauf qu'on le retrouve ensuite dans les rejets des eaux grises, puis dans les cours d'eau en s'accumulant des les plantes, les algues, les poissons, ... Avec son activité oestrogène, le nonylphénol imite les hormones sexuelles et entraine la féminisation des poissons. Chez la souris, des études ont démontré que le nonylphénol accroît significativement le risque de cancer mammaire. On le retrouve aussi dans certains produits d'entretien (voilà pourquoi il faut opter pour des produits d'entretien bio à la maison !), dans les shampoings (optez pour un shampooing bio !) dans les pesticides, encore les produits d'emballages avec une contamination possible de la chaine alimentaire. Le problème vient encore une fois de l'application différente des règles selon les pays. En Europe, le recours au nonylphénol est interdit depuis 2003 dans l'industrie textile. Mais l'externalisation de la fabrication de nos vêtements ou chaussures, en Chine ou ailleurs, n'induit pas le même respect ! Nous polluons aussi l'eau des habitants à proximité de ces usines de fabrication, dont les rejets de substances chimiques finissent dans les égouts, puis les cours d'eau et s'accumulent dans les nappes phréatiques et polluent l'environnement et l'eau potable. Les vêtements que nous portons ici les touchent aussi là bas ! (cf mon article précédent : Greenpeace Détox s'attaque aux marques de textiles

greenpeace dirty laundry 2 linge sale

Le rapport épingle 14 marques : Adidas, Calvin Klein, H&M, Converse, Kappa, Puma, Nike, Lacoste, Abercrombie & Fitch, Ralph Lauren, Li ning, Youngor, Uniqlo, G-star raw.... L'enquête a porté sur l'analyse de 78 articles de sport et vêtements de loisirs et de chaussures venant de ces différentes marques.

nonylphénol

Ci dessous l'infographie qui explique le cycle de pollution de l'eau par ce nonylphénol issu d'un usage dans l'industrie textile.

greenpeace-dirty-laundry-2

Sources :