En Europe chaque année 90 millions de tonnes de nourriture partent à la poubelle ! Chaque citoyen 15 à 20 kg de nourriture par an. Des yaourts avec une date limite dépassée, du lait entamé, des produits encore emballés, des petites portions non consommées, ... 20 % des Européens confondent "à consommer de préférence avant le" (le produit peut être consommé au delà, c'est juste que la saveur peu être de moindre qualité) et "à consommer jusqu'au" (au delà de la date il existe un souci de toxicité potentielle ). En réunissant nos poubelles nous pourrions donner 179 kg de nourriture à chaque européen. Et pourtant beaucoup vivent aujourd'hui avec des moyens limités : 1 européen sur 6 sous le seuil de pauvreté. Le parlement européen vient de voter une résolution pour lutter contre ce gaspillage, qui n'est pas une fatalité ! Selon Marc Tarabella, eurodéputé en charge de l'agriculture et de la protection des consommateurs, des solutions existent pour une consommation durable :

90-millions-tonnes-nourriture-jetee-dans-les-poubelles

  • Optimiser la chaine d'approvisionnement pour éviter la surproduction ou mieux gérer les stocks, anticiper l'offre et la demande et travailler en amont sur l'emballage pour éviter les pertes pour détérioration
  • Encourager les chaines courtes d'approvisionnement, du producteur au consommateur
  • Autoriser à écouler les stocks des denrées fraiches qui approchent de la date limite (aujourd'hui interdit dans plusieurs pays)
  • Donner ce qui peut encore être consommé au lieu de jeter, permettre de donner aux associations caritatives
  • Dans le cadre des marchés publics de la restauration introduire une clause pour favoriser les entreprises qui s'engagent à réduire le gaspillage et à redistribuer au lieu de jeter
  • Sensibiliser les citoyens et fixer des objectifs aux Etats membres.

Actuellement 925 millions de personnes dans le monde sont menacées par la sous-alimentation. En 2050 nous serons 9 milliards sur cette planète et selon la FAO il sera nécessaire d'accroître d'au moins 70 % les disponibilités alimentaires; Pour éviter la famine, à nous de prendre les mesures nécessaires pour que chacun ait accès à une nourriture saine (alimentation bio !), dans le respect de sa santé et de l'environnement, et sans gaspillage. Consommons moins mais mieux !

Merci à tsr.ch pour l'emprunt de la photo de leur documentaire. A lire le rapport du parlement européen : http://www.europarl.europa.eu/