Les technologies numériques évoluent sans cesse. Quelles seront les tendances de consommation de demain pour guider les entreprises de ce secteur dans leurs stratégies ? Le cabinet américain Gartner a mené l'enquête sur les nouvelles tendances du marché et voici ce que je retiens des 10 valeurs phares des consommateurs pour les 10 prochaines années : achat malin, faire gagner du temps pour mieux en perdre, recruter des femmes, soigner l'expérience utilisateur, l'impact des médias sociaux, tous vers le 2.0, offrir de la réassurance, achat multicanal, priorité à l'intuitivité, miser sur les économies émergentes (Inde, ...).

  • Achat malin : l'économie mondiale et la crise a obligé les consommateurs a acheté différemment. Le marché doit s'adapter à une nouvelle norme et réussir à séduire avec des gammes abordables, une expérience utilisateur renforcée, un marketing adapté à un budget malin, offrir des options plus, ...
  • Faire gagner du temps pour mieux en perdre : avec des mises à jour attendues, régulières et de plus en plus fréquentes, une connectivité en temps réel... L'innovation se joue aussi dans les produits et services permettent au consommateur de gagner en productivité et mais aussi d'occuper son temps avec plaisir.
  • Recruter des femmes : alors qu'elles jouent un rôle décisif dans les achats (elles assurent 70 à 80 % des dépenses du ménage, y compris l'acquisition d'une voiture, d'un ordinateur ou d'une maison...), les femmes sont peu représentées dans les postes décisionnels de ces entreprises liées à la technologie et aux médias. Il est important d'accroitre leur recrutement dans des postes à responsabilité et créatifs.
  • Soigner l'expérience utilisateur : les clients disposent d'une palette d'outils interactifs leur permettant de prendre des décisions. Miser sur le service après vente, le soutien technique sont essentiels pour faire la différence. Les marques se doivent de soigner l'expérience utilisateur
  • L'impact des médias sociaux : les consommateurs consultent les avis sur les réseaux sociaux. L'information y circule rapidement. On la commente. Les médias et les marques devront compter sur une diffusion multi écrans. L'intérêt d'un CRM s'appuiera sur sa capacité à appréhender cette nouvelle organisation.
  • Tous vers le 2.0 : les technologies prennent de la place au quotidien et grignotent une part du budget de plus en plus conséquent pour les consommateurs. Anticiper, être avant gardiste pour continuer à séduire les premiers, mais également savoir raccrocher les clients retardataires qui représentent les 2/3 des consommateurs en leur proposant de services adaptés pour les accompagner.
  • Offrir de la réassurance : dans un contexte où les faillites des banques, la corruption, les crises politiques, ....les repères s'effondrent. Les clients se tournent vers des marques qui les aident à passer ce cap de la crise, en leur apportant de la réassurance. Afficher une loyauté en jouant sur l'affectif, l'émotionnel, ...peut permettre à une marque de construire une relation durable avec ses acheteurs.
  • Achat multicanal : Si le e-commerce se développe, les consommateurs continuent à apprécier les échanges avec la marque sur les différents canaux, y compris le contact physique en magasin. Les volumes principaux resteront sur les enseignes de détail (approche intégrée et transparente). A partir d'une analyse multicanale du comportement des consommateurs, il conviendra de redéfinir les ressources et les priorités.
  • Priorité à l'intuitivité : Coté usager, la complexité des outils ne séduit pas. Le consommateur est en quête d'interface simple et intuitive. Ce qui implique des investissements du coté des fournisseurs pour rendre simple une technologie toujours plus sophistiquée. Aider et accompagner le client pour que l'installation et la configuration des outils à domicile soit évidentes, via des services adaptés. Proposer des solutions simples pour la facturation et l'interaction.
  • Miser sur les économies émergentes : la démographie d'un pays conditionne aussi le mode de consommation. L'Inde sera en 2030 le plus jeune pays du monde (contrairement à la Chine dont la population vieillit plus vite que l'Allemagne). Etre à l'écoute des marchés émergents, pour anticiper sur les attentes des consommateurs, mieux appréhender leurs cultures, valeurs, attitudes pour s'adapter à leurs besoins futurs. C'est aussi recruter du personnel local au sein de ces entreprises pour développer l'innovation en phase avec le marché à venir de la consommation. Une attention particulière à apporter aux classes moyennes dont les choix de marques se portent sur d'autres facteurs que le prix

NB il s'agit de ma compréhension et non pas de la traduction de cette étude. Pour plus d'infos je vous invite à lire directement le rapport Tendances macroéconomiques de la consommation, sur le monde entier, 2012-2022- Gartner Market Trends