Selon l’Agence Bio, la part de terrains agricoles en conversion bio ne cesse d’augmenter et le bio continue sa croissance. Pour le site Bio à la Une qui vient de publier un sondage sur le profil des consommateurs bio, il n’y a pas de doute : la consommation bio va continuer d’augmenter. “Le marché reste très favorable et en croissance, les internautes sondés indiquent pour la grande majorité d’entre eux que leur consommation va augmenter dans tous les secteurs, qu’il soit alimentaire, cosmétique, entretien de la maison,“ précise Philippe Mouillard, président fondateur du site Bio à la Une et commanditaire du sondage. Dans les grandes lignes, le consommateur sondé est donc une jeune quadra (moyenne d’âge : 42 ans), citadine et connectée (plus de 70 % des sondés disent utiliser les réseaux sociaux).

Dans un contexte économique tendu, qu’est-ce qui fait encore le succès du bio?



Alimentaire Bio : n’acheter que l’essentiel !

JeanBouteille02.jpgLes fruits et légumes issus de l’agriculture biologique sont plébiscité par plus de 95 % des consommateurs bio. En consommateurs avertis, ils lisent soigneusement les étiquettes pour … s’en affranchir! Le vrac, qui permet de réduire le prix des achats en réduisant la part de l’emballage, rentre dans les mœurs. Les magasins ne proposant que du vrac se déploient petit à petit hors de Paris , les AMAP elles-mêmes, grandes pourvoyeuses de vrac alimentaire s’équipe en vrac liquide pour offrir un plus large choix de produits bio à leurs adhérents comme l’AMAP de Treillières, où nous livrons aussi! Selon une étude de la start-up Lilloise Jean Bouteille, qui a redonné un vernis chic éthique à la consigne, le vrac liquide est d’ailleurs le troisième produit le plus acheté en vrac (pour 41% des sondés) devant les biscuits et les fruits secs! Bref, le bio n’est pas plus cher, dès que l’on adopte une consommation plus respectueuse, et qui génère beaucoup moins de déchets.

Pour vous en convaincre, pourquoi ne pas tenter le défi “Juillet sans plastique”, une initiative Earth carers ? Le principe : refuser au maximum tout ce qui est en plastique jetable! Il n’y a personne pour vous sanctionner, et rien à gagner non plus, si ce n’est prendre conscience de la prééminence des plastiques inutiles dans notre société! http://www.plasticfreejuly.org/

Cosmétique Bio : peu importe le flacon…

De mieux en mieux acceptée par les consommatrices pour leur efficacité et leurs textures, qui n’ont désormais plus rien à envier à la cosmétique conventionnelle, la cosmétique bio a aussi un marché plein d’avenir devant elle! BoHo_gypsy.jpgPour l’association Cosmébio, qui fédère depuis 2002 les professionnels de la cosmétique biologique et naturelle, en France, la cosmétique bio connaît encore une forte croissance (+7% entre 2013 et 2014) pour se stabiliser à 3% de part de marché… loin derrière l’Allemagne et sa croissance à 10%, et un marché qui représente 1milliard d’€ (6% du marché des cosmétique). Cela laisse encore une belle marge de progression de la cosmétique bio, plébiscitée autant par les mamans soucieuses des produits au contact de la peau de bébé, que les jeunes filles conscientes des enjeux écologiques.

Trophee_Cosmebio2015-usuri-bohogreen.jpgPour la deuxième fois, Cosmébio a remis en juin dernier ses trophées de l’Excellence Cosmétique Biologique à deux jeunes marques :

  • BO HO Green make-up, une marque française, pour sa palette Gypsy d’ombres à paupière, la première palette de maquillage naturelle et réutilisable.
  • USURI, une marque franco-comorienne engagée contre la bio-piraterie, pour son Huile sèche Ylang Regénérant Visage, un soin réparateur et protecteur jour et nuit pour le visage, aux actifs régénérant d'huile essentielle d'Ylang-Ylang des Comores 100% naturelle et à la Rose Musquée rafraîchissante 100% Bio.

Ces deux produits prouvent que la cosmétique bio va aussi loin, dans ses promesses, son efficacité et son glamour que les marques de cosmétiques conventionnelles. A un prix équivalent !

Car le prix reste le nerf de la guerre. Si la majorité des sondés (53,29%) qui considèrent le bio un peu cher, les prix semblent compris et acceptés par 70% des consommateurs. Cependant, interrogés sur les améliorations susceptibles de les inciter à consommer plus de produits biologiques et écologiques, environ 2 personnes sur 3 (65%) souhaitent une baisse des prix !

Détergence écologique : un esprit sain dans une maison saine

Parmi les grands sujets du bio, notre environnement direct : la maison. Un dernier atelier de l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur (OQAI) du 11 juin dernier, s’est intéressée aux COV en suspension (dont les phtalates, le bpA, les pesticides, alkylphénols), présentes à la fois dans l’air et dans les poussières déposées sur les sols des environnements intérieurs.

poussiere2.JPGLes alkylphénols en particulier, comme le triclosan et les parfums de synthèse, sont présents dans la plupart des détergents, produits d’entretiens, parfums d’intérieurs (bougies, encens) mais aussi dans les cosmétiques conventionnelles. Aérer et nettoyer sa maison avec des produits certifiés écologiques permet de limiter notre impact environnemental, mais surtout de préserver notre santé! En tant que consommateurs bio, vous serez ravis de découvrir la gamme Fourmi Verte sur abonéobio, pour ceux et celles qui ne souhaite ni sacrifier leur porte-monnaie ou leur santé! Fourmi Verte est une gamme composé des 5 basiques pour l’entretien écologique de la maison (lessive liquide et assouplissant parfumés à la lavande, un Gel WC senteur pin, un liquide vaisselle fraîcheur citron et un multi-usages à la fleur d'oranger), certifiée Ecocert et à un prix malin !

Et sur abonéobio, vos courses sont plus faciles et moins coûteuses si vous choisissez notre concept “abonnement”! Ce service original et unique permet de couvrir pendant un an, les besoins de votre famille. Simple, pratique, économique et écologique! Vous recevrez vos produits en toute sérénité tout au long de l'année : 4 envois, 4 paiements, 1 an de cosmétiques bio et produits d'entretien écologiques pour toute la famille à prix réduits! promo-fourmieverte.jpg