1. S’informer en continu

lavande-abeille.jpgComment savoir s’il est possible de se balader sans danger ? En traquant le pollen ! Sur internet via le site du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), ou via plusieurs applications pour smartphone comme « i-Pollens ». Vous pourrez ainsi connaître le risque allergique en fonction du lieu où vous vous trouvez.

Par ailleurs, il est aussi possible de s’inscrire à Alerte Pollens !. Grâce à l’observation quotidienne de pollinariums – espaces où sont réunies les principales espèces dont le pollen est allergisant, les personnes allergiques sont alertées du début et de la fin d’émissions de pollens de chaque espèce. Ainsi, elles peuvent commencer leur traitement avant l’apparition des symptômes, et arrêter dès la fin d’émission de pollens.

2.Les bons gestes à adopter au quotidien

Une fois dans les airs, les grains de pollens se déposent partout. Y compris sur le linge que vous avez étendu dehors. Mieux vaut donc le faire sécher à l’intérieur.

Comme vu précédemment, le pollen peut se déposer sur vos vêtements, mais pas que… Pour vous assurer une bonne nuit de sommeil, n’oubliez pas de prendre une douche le soir. Vous éliminerez ainsi les grains de pollens restés sur votre peau ou dans vos cheveux.

Les produits anti-pollen à découvrir

En cas d’allergie, il est nécessaire de se nettoyer le nez. Peu connu, le pot néti permet d’irriguer le nez et d’éliminer le mucus. Cette sorte de petit arrosoir est tirée de la tradition ayurvédique. Neti signifie nettoyage du nez en sanskrit, tandis que jala neti désigne le lavage du nez avec de l’eau salée. Combiner avec des postures de yoga, le nez sera bien nettoyé et débarrassé des impuretés.

AMBIANCE_ALLERGO_PLUS.jpgPour se protéger et aller au-devant des réactions allergiques, la marque Pure a développé le Complexe Allergo’ Plus. Cette synergie de 5 huiles essentielles (camomille, estragon, niaouli, eucalyptus radiata, lavandin) et d’huile végétale de sésame bio est adaptée pour les personnes au terrain allergique. Elle agit à la fois en préventif et en curatif, en soulageant, entre autres, les éternuements et brûlures oculaires. Pour les plus sensibles, il existe également des protections anti-pollen à installer sur vos fenêtres. En voiture, pensez à changer le filtre d’habitacle, aussi appelé filtre à pollen. Ce système permet de filtrer l’air extérieur, en amont du système de ventilation.

Et vous, quelles sont vos astuces pour réduire les réactions allergiques?

Saviez-vous-pollen.jpg