Bien choisir son shampoing

Auteur: aboneobio

Nos cheveux sont soumis à de nombreuses agressions : brossage, vent, gels, pollution extérieure… Pour en prendre soin, il est important de les laver régulièrement. Encore faut-il choisir les bons shampoings parmi la multitude de produits capillaires présents sur le marché.

Bien choisir son shampoing

Pas toujours facile de se repérer au rayon shampoing. Cheveux normaux, cheveux gras, cheveux secs, pellicules… Le prix et le parfum du produit ne fait pas tout. Il est essentiel de regarder sa composition avant de choisir un shampoing bon pour ses cheveux et sa santé.

Pour cela, il suffit de regarder au dos du produit la liste d’ingrédients, aussi appelée liste INCI. Les ingrédients y sont classés par ordre décroissant. C’est-à-dire que les principaux ingrédients du produit apparaissent en premier.

Comme un gel douche, un shampoing est composé de tensioactifs. Ces agents lavants permettent de nettoyer les cheveux. Ils peuvent être d’origine synthétique ou végétale.

D’autres ingrédients peuvent entrer dans la composition des shampoings, comme les conservateurs (dont font partie les parabens et les isothiazolinone aussi appelé MIT), les silicones, les parfums…

Shampoing avec ou sans sulfate ?

Les sulfates sont utilisés comme bases lavantes dans de nombreux produits, comme les shampoings. Ils permettent notamment de faire mousser le produit. Vous connaissez sûrement les principaux, comme l’Ammonium Lauryl Sulfate et le Sodium Lauryl Sulfate, les fameux ALS et SLS. Et si vous connaissez ces appellations, vous savez aussi qu’il vaut mieux les éviter !

Comme pour beaucoup d’ingrédients, les sulfates peuvent être d’origine synthétique ou végétale. Toutefois, la liste INCI ne permet pas de connaître l’origine du sulfate contenu dans le produit. Alors comment le savoir ? En choisissant des produits labellisés Cosmébio, comme les shampoings Coslys. En effet Cosmébio est le seul label cosmétique bio garantissant au consommateur des sulfates d’origine végétale. Un plus pour le consommateur, étant donné que les ingrédients d’origine végétale sont bien souvent moins irritants que ceux d’origine synthétique. Mais également un plus pour l’environnement, aussi bien au moment de la transformation du sulfate que de sa biodégradabilité.

Pour contrer le côté irritant des sulfates, le formulateur (la personne qui conçoit la formule du produit) peut compenser en utilisant par exemple une huile végétale. Aujourd’hui, les produits présents sur le marché subissent des tests d’innocuité cutanée et oculaire afin de connaître le potentiel irritant du produit. Ensuite, libre à chaque marque de situer une ligne à ne pas franchir. Chez Coslys, le laboratoire Recherche & Développement n’hésite pas à retravailler une formule si les résultats présentent un risque d’irritation.

Les sulfates ne conviennent pas à tout le monde. Si vous avez une peau sensible, mieux vaut choisir des produits hypoallergéniques et sans sulfate. Comme la gamme de produits hypoallergéniques et sans sulfate Dermo Sens de Coslys. Celle-ci est composée de quatre produits pour la douche (crème de douche à l’amande, huile de douche, gel douche à la mauve et gel douche à la mélisse), ainsi que d’un shampoing et un après-shampoing à la feuille de pêcher bio.

Si vous préférez vous lancer dans la fabrication de votre propre shampoing pour avoir le contrôle de sa composition, dans ce cas la base lavante neutre Coslys vous conviendra. Sans sulfate, cette base neutre peut aussi s’utiliser sans aucun ajout et convient à toute la famille!

Quid des silicones dans les shampoings

De nombreux shampoings – et de manière générale de nombreux cosmétiques – contiennent des silicones. Sous ce nom se cache des composants de synthèse dérivés du pétrole. Sur la liste INCI, vous pouvez les identifier facilement : il s’agit des ingrédients qui se finissent en –cone ou en –xane. Comme le cyclomethicone, le dimethicone ou encore le cyclopentasiloxane). Les silicones permettent de donner aux cheveux des textures lisses et soyeuses.

Au-delà de cet aspect esthétique, les silicones rendent les cheveux doux, brillants, faciles à coiffer… Ou du moins en apparence ! Cet effet ne dure pas, et à longue les silicones finissent par étouffer les cheveux. En ne pénétrant pas dans la fibre capillaire, les silicones cachent la vraie nature de vos cheveux. Sous des cheveux en apparence doux peuvent se trouver des cheveux secs et abîmés.

Les premiers temps, le passage d’un shampoing conventionnel avec silicone au shampoing bio n’est pas toujours facile. Vous aurez l’impression que votre shampoing bio rend vos cheveux ternes et difficiles à coiffer. Mais ce n’est pas le shampoing bio qui est en cause. Eh oui, vos cheveux sont en train de se débarrasser des silicones qu’ils contenaient jusqu’alors. Avec un peu de patience, vos cheveux retrouveront souplesse et beauté.

Les shampoings bio Coslys disponibles sur Abonéobio ne contiennent aucun silicone. Composés uniquement à partir d’ingrédients naturels, comme les huiles végétales et les eaux florales, ils protègent l’environnement et votre santé. Sa gamme de produits capillaires convient pour tous types de cheveux : cheveux normaux, cheveux gras, cheveux secs et abîmés, cheveux gris et blancs, cheveux colorés et mêchés, cheveux fragilisés et indisciplinés, cheveux pelliculaires… Coslys a aussi pensé aux cuirs chevelus fragiles avec son shampoing hypoallergénique.

A lire aussi sur Abonéobio :

 

Les commentaires sont fermés.