Des huiles végétales dans le biodiésel brésilien, déjà 2 % et demain 5 %

21 janvier 2008
Auteur: admin

Nous en avions déjà parlé dans un précédent billet « l’huile de palme pour faire rouler nos voitures, une aberration écologique »

Au Brésil, précurseur de la démarche, on utilise l’huile de palme pour créer le biodiesel mais aussi le soja, le tournesol ou le jatropha, une plante qui pourrait bien être le carburant de la prochaine génération.
Utilisée depuis longtemps par la médecine traditionnelle, elle intéresse particulièrement le constructeur automobile allemand Daimler, le chimiste Bayer et le groupe américain de produits agricoles Archer Daniels Midland.

Pour en savoir plus : enviro2b.com et aujardin.info

Une réponse à “Des huiles végétales dans le biodiésel brésilien, déjà 2 % et demain 5 %”

  1. antoine dit :

    Mouais, je dis pas que c’est pas bien, mais je préfère quand même la solution du moteur à eau conçu par un français (génie de la mécanique) et vendu à des … indiens :S Bah oui Peugeot et Renault, ils vont quand même pas être leader sur le marché de la voiture écologique… après toutes les belles intentions de la campagnes électorale, j’aimerais bein voir des décisions chocs autres que la création d’une taxe sur les voiture sales…. Pour revenir au gros problème du bio-diesel, c’est que sa production prend la place de l’agro-alimentaire… argh si il y avait des solutions parfaites, cela serait trop facile ^^