Le bio séduit, 10 % de plus chaque année…

2 février 2008
Auteur: admin

Selon le 5 ème baromètre CSA de L’Agence Bio les Français tendent à en consommer de plus en plus bio avec une évolution de ce marché de l’ordre de 10% par an depuis 5 ans.

37% de Français déclarent en avoir acheté, ou une personne de leur foyer, au cours des 4 semaines ayant précédé l’enquête.

Les Français sont aussi de plus en plus fidèles au bio.
La fidélité moyenne est de 10 ans et plus de la moitié des consommateurs se sont mis au bio depuis plus de 5 ans.

Coté courses :

  • 42% des Français disent consommer des produits bio au moins une fois par mois, alors qu’ils étaient 37% en 2003.
  • 23% en consomment une fois par semaine et, parmi eux,
  • 6% tous les jours.
  • Quelle est la composition du panier bio ?

    • 78 % des légumes et fruits
    • 74 % des produits laitiers
    • 62 % les oeufs
    • 57 % les produits d’épicerie et la viande
    • 43 % du pain

Et pour les repas hors de chez soi, le bio gagne aussi :

  • 78% de parents souhaiteraient des produits biologiques dans les cantines scolaires.
  • 43% se disent intéressés par des repas bio au restaurant
  • 39% des actifs aimeraient se voir proposer des produits bio dans leur restaurant d’entreprise.

Le bio inspire :

  • 87% considère que le bio est plus naturel, car cultivé sans produit chimique
  • 96 % déclarer acheter bio pour préserver leur santé, 92 % pour « être certains que les produits sont sains », 91 % pour la qualité et le goût des produits
  • 77% des Français pensent que l’agriculture biologique est une solution d’avenir face aux problèmes environnementaux
  • 90% consomment bio pour préserver l’environnement
  • 84% souhaitent que le bio se développe

Il est intéressant aussi de noter qu’au delà du bio, 2 Français sur 3 déclarent privilégier l’achat de produits respectueux de l’environnement et/ou des principes de développement durable.

Et chez vous le bio c’est :

  • De plus en plus ?
  • Tous les jours ?
  • Une fois par semaine
  • Une fois par mois ?
  • Exceptionnel ?

4 réponses à “Le bio séduit, 10 % de plus chaque année…”

  1. miss Trop dit :

    En voulant participer au maintien de l’économie locale, je me suis inscrite dans une Amap. (Guill’Amap, à Lyon). Comme elle se montait, et que j’avais du temps, je me suis proposée pour l’organisation. Il se trouve que notre maraîcher est bio (passionné, et extrêmement intéressant), et a complètement cassé tous mes a priori sur le Bio.
    Lorsqu’on parle "bio", toute la difficulté est de bien expliquer sans faire du marketing ni passer pour un extrémiste… Et notre producteur réussit cet exploit !
    Donc maintenant le bio c’est tous les jours, grâce aux légumes de notre producteur, mais pas que parce que la sensibilisation et la compréhension sont là. Donc sans être un souci de tous les instants, j’y fais attention…tous les jours.

  2. Abonéobio dit :

    Tu as raison Miss Trop, l’idéal c’est vraiment d’intégrer ce changement au quotidien sans se prendre la tête. Et c’est vrai qu’il est existe désormais des solutions avec des producteurs et des distributeurs qui jouent le jeu. Si tu veux donner l’adresse pour les autres ajoute un message au billet http://www.aboneobio.com/blog/?2008/01/10/85-coups-de-pouce-aux-initiatives-bio

  3. Mummy Active dit :

    Tous les jours même si ce n’est pas toujours facile concernant les fruits et légumes (pas encore trouvé la solution idéale)

  4. pascal03 dit :

    La culture sans produits chimique (je n’aime pas l’appellation bio, dévoyée par l’industrie agro alimentaire) va devoir se développer en France en prenant de plus en plus de part de marché, pour des raisons de santé publique avant tout, mais pour cela, il va falloir que nos agriculteurs arrêtent de se cacher derrière la non rentabilité de ce type d’agriculture, de cette complexité à transformer de l’intensif et extensif. Il y a en France des agriculteurs non intensif qui vivent bien mieux aujourd’hui, que des agriculteurs intensif, noyés par des investissement toujours plus grand, l’idée qu’avoir une ferme de plus en plus grosse permet de gagner toujours plus d’argent, la crise qui frappe depuis 2008, prouve l’ineptie de cette philosophie.
    nD’autant qu’il semble que nous importons plus de 50% des produits « propres » que nous consommons. Il est donc plus qu’évident que si nos agriculteurs deviennent « propres, cela sera bon pour notre balance du commerce, bon pour notre bilan carbone transport, pour notre économie agricole, les fermes seront plus petites, cela devra créer de l’emploi, bref tout bon, alors pourquoi nous ne le faisons pas? Lobby ,de la grande distribution, de l’industrie agro-alimentaire, avec au bout la lâcheté de nos politiques.
    nVive les amaps, l’agriculture et l’élevage propre de proximité, bougez la paysannerie Française.
    nCordialment