Comment s’y retrouver dans les labels ?

Auteur: admin

Pas simple de sensibiliser le consommateur à un changement de pratiques d’achats. Les habitudes de consommation prennent souvent le pas. Inconsciemment nous reproduisons des schémas et consciemment nous n’arrivons pas à lever tous les freins.

Alors pour guider le futur consom’acteur dans son vouloir d’achat, les Belges (et oui, c’est en Belgique et pas en France: pourquoi ?) ont mis en place le portail Infolabel.be pour tout savoir sur les labels.

La base de données est encore incomplète. Elle devra s’étoffer notamment sur l’alimentation, les cosmétiques, les produits d’entretien, ….

Infolabel.be est une initiative de l’association flamande Netwerk Bewust Verbruiken (NBV), en collaboration avec Forum Ethibel, le Centre de Recherche et d’Information des Organisations de Consommateurs (CRIOC), Test Achats, le Réseau Éco-consommation et la coupole flamande des mouvements ouvriers chrétiens (ACW).

Les labels ne sont pas la panacée et face au développement tout azimut, le consommateur doit rester vigilant, car dans l’absolu on peut écolabelliser tout et n’importe quoi.

Aujourd’hui vous vous y retrouvez comment dans les labels ?

Quels sont ceux auxquels vous êtes fidèles ?

6 réponses à “Comment s’y retrouver dans les labels ?”

  1. Julie dit :

    Laurence, un petite chaine pour mieux se connaître et décompresser un peu seras-tu joueuse ? http://www.made-in-ethic.com/blo...

  2. pangloss dit :

    C’est vrai que le probleme vient un peu de la multiplicité des labels… Pas facile de ne pas s’y perdre…
    Pour mon fournisseur textile, il en a cinq ou six différents, dont certains que je ne connaissais pas… Pas evident!

  3. evydemmentbio dit :

    laurence encore taguée ! je ne sais pas si tu vas t’en sortir
    il faut que tu trouves 6 autres blogs !
    bon courage, cette fois ce n’est pas moi …

  4. Consom-acteur dit :

    Une alternative aux labels reste la mise en place d’un contrôle collectif. Il faut pour cela que les boutiques acceptent de faire preuve d’une transparence totale en ce qui concerne leurs filières…
    Les sites d’ecommerce équitable vendant en France peuvent profiter de la mise en place d’un comparateur de prix "éthique" leur permettant de faire la promotion de leurs produits gratuitement
    Charte de partenariat : commerce-equitable.consom…

  5. Nicosauvage dit :

    Personnellement, je recherche en particulier les labels bio et commerce équitable pour l?alimentation (Soil Association et fairtrade pour l?Angleterre). J?ai également découvert le label Demeter récemment (Agriculture Bio-dynamique) en allant dans une cave à vin et je dois dire que c?est assez original comme certification.
    Mais comme indiqué dans l?article, je crois personnellement qu?il faut être très prudent avec ce phénomène de surlabellisation, en particulier à cause de la confusion provoquée dans l?esprit des consommateurs et du manque d?homogénéité entre les standards de diverses certifications. Par exemple, les standards de certification bio ne sont pas les mêmes au Japon, en Europe ou aux Etats-Unis, les standards Japonais étant plus strictes que ceux aux Etats-Unis.
    Attention, trop de logos tue le logo?

  6. evydemmentbio dit :

    merci pour l’info
    dommage qu’il n’y ait pas encore les labels pour les cosmétiques
    j’espère que le site s’etoffera rapidement