Entreprendre au féminin

12 mars 2008
Auteur: admin

Seulement 19 % des entrepreneurs dans les TPE sont des femmes, ce qui place la France bien loin derrière les USA.

L’entreprenariat féminin est un vivier de croissance pour l’économie.
L’APCE a publié le 16 novembre 2007 une étude réalisée par TNS Sofres, avec des pistes pour développer des aides à la création.

Aujourd’hui c’est au tour de l’association « Paris Pionnières« , incubateur d’entreprises innovantes réservé aux femmes d’initier un évènement permettant à Hervé NOVELLI, Secrétaire d’Etat chargé des Entreprises et du Commerce Extérieur de présenter l’action du Gouvernement en faveur de l’entrepreneuriat féminin.

Voici donc les pistes d’actions en faveur du développement de l’entrepreneuriat féminin évoqués le 11 mars :

  • 1. Améliorer les connaissances quantitatives. (savoir si c’est un homme ou une femme qui crée une entreprise)
  • 2. Mettre en place un observatoire de l’entrepreneuriat féminin, qui pourrait être confiée à l’APCE
  • 3. Communiquer sur l’entrepreneuriat féminin (sensibilisation des organismes de crédits)
  • 4. Sensibiliser les jeunes filles à la diversification des métiers dans le cadre des actions de développement de l’esprit d’entreprendre et lutter contre les stéréotypes.
  • 5. Renforcer l’accompagnement des créatrices via les réseaux. (Comité synergie réseaux animé par l’APCE)
  • 6. Développer les dispositifs de formation à distance (e-learning, etc.) à la création et au développement d’entreprise.
  • 7. Renforcer le soutien à la création d’entreprises par les femmes et à l’amorçage via l’incubation (Fonds d’aides spécifiques ?)
  • 8. Pérenniser les actions de soutien financier par la garantie.
  • 9. Assurer un suivi post création et aider au développement.
  • 10. Permettre aux bénéficiaires d’un congé parental de créer une activité indépendante.

Etant directement concernée par ce sujet, étant dans la tranche des 19 %, je pense qu’effectivement des actions de soutiens sont importantes, et notamment le développement des incubateurs dédiés et la mise en place de dynamiques de réseaux.

Les filles, vous en pensez quoi ? (les garçons peuvent aussi s’exprimer mais ne soyez pas jaloux, SVP !)

5 réponses à “Entreprendre au féminin”

  1. Laurence dit :

    Concernant les réseaux féminins, il y a celui là qui se développe rapidement apparemment: http://www.ailespourelles.com/

    nnn

    Par ailleurs, je ne sais pas si c’est lié mais comme pour entreprendre il faut un apport financier et que les hommes gagnent souvent plus que les femmes à poste égal, ils sont plus enclin à entreprendre rapidement.

    nnn

    Sans compter que dans les cas de familles monoparentales, les femmes préfèrent peut-être s’assurer un revenu en se faisant embaucher dans une entreprise stable et déjà bien lancée (?).

  2. Abonéobio dit :

    Merci Laurence pour l’info !

  3. Abonéobio dit :

    Bienvenue au club, Madame Ghis !

  4. ghis dit :

    Attendons que je fasse qqe chose de concret, mais je sais qu’elle n’as qu’une hâte: entreprendre.( une pression en plus pour moi)

  5. ghis dit :

    Perso, ces actions sont très bien. Les femmes font d’excellentes entrepreneuses d’après les exemples que je voit ici et là.( je n’en ai jamais douté 😉 )

    Récemment en contact avec les fondatrices du site bonsplansdéco.com justement issues de paris pionnières, on ne peux que constater la réussite de ces dispositifs et l’innovation dont vous faite preuve.

    J’essaie de faire une entreprise pérenne et c’est au tour de Mme ghis d’entreprendre 😉

    Bravo les filles!!