Des ampoules basse consommation rayonnantes ?

7 avril 2008
Auteur: admin

Présentée comme une solution pour économiser de l’énergie, l’ampoule basse consommation n’a pas encore rencontré le succès escompté.

Certes elle consomme quatre à cinq fois moins d’électricité que la lampe à incandescence, et dure huit fois plus longtemps (dure 6 000 à 12 000 heures). Mais elle est aussi dix fois plus chère, en raison notamment d’une « taxe antidumping » de 66,1 % sur les fabrications chinoises, vietnamiennes, philippines et pakistanaises, majoritaires sur le marché, selon l’article de

Dernier point important et encore soumis à contrôle : « une récente étude du Centre de recherche et d’information indépendante sur les rayonnements électro-magnétiques (Criirem) aurait mis en évidence une pollution électro-magnétique émanant des ampoules fluocompactes à une distance inférieure à 20 cm. Un fabricant (Altech à Monaco) a d’ores et déjà axé sa publicité sur un filtre antiradiations inclus dans le ballast. La méthodologie de l’étude du Criirem est contestée par les industriels. C’est pourquoi des expérimentations seront réalisées prochainement par l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement (Afsset), qui travaille à la mise au point d’un protocole d’essais. « 

Source : article Le Monde.fr, les ratés des ampoules basse consommation ,
Pour en savoir plus : Wikipédia et Ekopédia