Mettez du vert au bureau

18 septembre 2008
Auteur: admin

Le geste à suivreDéjeuner sans déchets Cette rentrée sera verte ou ne sera pas ! Au bureau comme à l’école, il faut revoir notre copie. La biodiversité et notre travail, mais quel est le lien me direz-vous ? Nombreux sont ceux qui travaillent grâce aux matières premières directement issues du monde vivant : fleuristes, bouchers, restaurateurs ou encore boulangers en font leur gagne pain. Mais ceux qui travaillent dans un bureau plus « classique » utilisent eux aussi des produits provenant de la biodiversité : papier, mobilier de bureau en bois, café et thé, sucre, carton et eau. Autant de petites occasions où l’on peut privilégier les achats responsables (papier recyclé, produits nettoyants verts, café bio et équitable) et faire attention à l’environnement (économies d’eau et d’énergie, transports en commun). Bref, préserver la biodiversité, c’est du boulot ! © S. Boussahba / BiosphotoAïe ! Le bureau est l’endroit idéal pour le gaspillage : 6 cafés par jour dans des gobelets en plastique, des kilos de papier pour des photocopies qui ne seront jamais lues, des stylos qui ne cessent d’être grignotés en réunion? Sans parler des entreprises qui ne sont toujours pas équipées de poubelles de tri ! Le summum est atteint lors de la pause déjeuner. Le papier gras des sandwichs, l’emballage plastique de la salade toute prête, les couverts et serviettes jetables, la canette de soda, sans oublier la serviette pour essuyer ses doigts « mayonnaisés » et le sac plastique pour transporter le tout. Que de déchets pour un si petit repas avalé sur le pouce. Cherchez l’erreur ! Cette année, prenez de l’avance sur la taxe « pic-nic » et bannissez le maximum d’emballages de votre repas. Investissez dans une boîte réutilisable, offrez-vous une jolie tasse à café, demandez à votre employeur d’équiper le bureau d’un micro-onde et dès que possible, emportez votre repas cuisiné avec amour à la maison. Plus écologique, plus économique mais aussi plus diététique ! Plus de gestes sur le Travail Le produit miracleCouleur café © D. Bringard / BiosphotoAdieu, vieille cafetière, tasses et filtres, bonjour machine à dosettes et gobelets en plastique. C’est la poubelle qui est contente de recueillir ces montagnes de déchets non recyclables ! Mais que les accros à la caféine se rassurent : il est possible de concilier machine à expresso et conscience écocitoyenne. Certaines entreprises proposent maintenant des machines plus respectueuses de l’environnement : gobelets recyclables ou tasses lavables, café en grains qui évite les dosettes individuelles, produits bio et équitable, soutien à des projets associatifs? Un bon moyen pour prendre sa pause café sans remords !

Les commentaires sont fermés.