Ces pollens qui nous soignent, une richesse nutritionnelle exceptionnelle

22 octobre 2008
Auteur: admin

ces pollens qui nous soignent

Les pollens sont un trésor à découvrir. Caractérisés par une richesse nutritionnelle exceptionnelle, une cuillère à soupe chaque matin équivaut à 1 à 5 kilos de fruits et légumes en teneurs dans certains micros-nutriments, selon Patrice Percie du Sert, apiculteur professionnel, ingénieur en agriculture et auteur de « Ces pollens qui nous soignent ».

Les pollens contiennent des ferments lactiques, des glucides, des protéines et des acides aminés, des micros-nutriments, des vitamines (B, C et E), des minéraux, des polyphénols, des anti-oxydants, …bref un concentré de dynamisme au quotidien !

Au fait c’est quoi le pollen ?

Les pollens sont les cellules fécondantes des fleurs. Comme les plantes sont immobiles, elles échangent leurs gènes par le biais du pollen. Il faut donc un vecteur pour transporter le pollen :

  • Les pollens transportés par le vent, sont plus légers mais aussi très toxiques. Ils provoquent les allergies.
  • Les pollens récoltés par les abeilles, la plante en a fait un aliment pour nourrir l’insecte et pour qu’en échange de services il assure la pollinisation. Cet aliment est le meilleur aliment possible pour que les abeilles aient la meilleure forme possible pour assurer la meilleure pollinisation possible

Existe t il plusieurs types de pollens ?

D’une manière générale, le pollen renforce les défenses immunitaires, possède une très bonne action intestinale (liée à la présence de ferments lactiques) et est riche en anti-oxydants, très riche également en vitamines dont B et en Zinc, excellent pour la beauté de votre peau et de vos cheveux.

Mais tous les pollens ne se valent pas : selon les saisons de la récolte, les pollens varient. En été, les abeilles butinent le tournesol et le mais, plus sujets à la pollution, notamment liée au traitement des graines (séquelles désastreuses du gaucho et régent et produits associés), en plus des risques liés aux OGM.


Par ailleurs, selon les plantes butinées, les propriétés des pollens varient :

  • le pollen de ciste contient des caroténoides et assure la protection des muqueuses intestinales (colon fragile, …) et stimule l’appétit, son goût acidulé étant très apprécié des enfants.
  • le pollen de saule (récolté au printemps) contient des substances qui protègent le rétine de l’oeil et aide à prévenir, retarder l’évolution d’une DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) et s’adresse aussi aux hommes souffrant de problèmes liés à la prostate.
  • le pollen de bruyère assure la protection de la sphère circulatoire, il est intéressant pour les varices, hémoroides mais aussi pour le cerveau et notamment la mémorisation.
  • le pollen de chataîgner le plus antioxydant convient bien pour la femme après 40 ans entrant dans la période de ménopause (phyto-oestrogenes et freine la perte en calcium).
  • le pollen de pavot, riche en protides et en vitamine C, accompagne idéalement les régimes végétariens.

Enfin, selon Pierre Percie du Sert, seul le pollen frais permet de préserver intact toutes les propriétés du pollen (dont les ferments lactiques), contrairement aux pollens secs, mélangés vendus en pot de verre. Il a breveté un procédé qui lui permet aujourd’hui de commercialiser du pollen frais congelé, lepollen frais Percie du Sert®, voir le site internet distributeur.

Mon témoignage de consommatrice :

Suite à un passage à la maison de l’abeille (très bonne adresse en Auvergne, à Super besse) j’ai testé depuis fin aout un mélange de pollen et j’en prends depuis quelques semaines, une cuillère à café chaque matin, 10 minutes avant le petit déjeuner.

Je peux témoigner d’un vrai effet dynamisant (ce qui me rend plus disponible pour jongler entre le développement de l’activité d’Abonéobio et la gestion de la vie de famille ^^^).

Plus de fatigue, plus de problème de transit, je dors très bien et pour l’instant pas de soucis de santé lié à la saison automnale. Mais je pense que je vais essayer prochainement le pollen frais pour voir la différence.

Coté prix, pour le sec, environ 13 euros le kilo (pot en verre) et pour le frais environ 15 euros la barquette de 250g, pour 3 semaines de cure avec 1 cuillère a soupe par jour, sachant qu’il est recommande de faire au moins deux cures par an, chacune de 6 semaines, soit 4 barquettes par an. A priori on peut aussi décider de consommer le pollen chaque jour, il n’y aurait aucun danger de surconsommation.

Personnellement, je n’ai pas vraiment envie d’arrêter au vue des résultats positifs obtenus, et vous ?

Lire d’autres articles d’Abonéobio sur la richesse du miel et les abeilles

++ Miel aux milles vertus
++ le miel au rayon luxe

Enregistrer

Enregistrer

12 réponses à “Ces pollens qui nous soignent, une richesse nutritionnelle exceptionnelle”

  1. Besset Martine dit :

    Bonsoir,N’est-il pas dangereux de consommer du pollen ?Comment savoir si le pollen n’est pas pollué ?Vu que les abeilles meurent…….Je n’ose plus consommer du pollen……tort ou raison ? je ne sais pas ???Merci pour votre réponseCordialementMB

  2. Abonéobio dit :

    Martine > Personnellement j’en suis très contente et je vais continuer régulièrement à faire des cures. Pour l’instant je n’ai pas encore arrêté celle débutée il y a 6 mois, tellement j’ai vu un mieux être.

    Ce serait dommage de s’en priver ? Choisissez un producteur engagé pour être sur de la qualité de ces produits, et l’absence de pollution. Mais je vous rejoins, les abeilles sont en danger, par notre faute.

  3. benmeguelati abdelhakim dit :

    svp m’envoyer de catalogues ou brochure sur le polenne a mr benmeguelati abdelhakim n 1 cite emir abdelkader ain beida w oeb algerie 04200 merci

  4. Flo42 dit :

    Bonjour, votre vidéo est très interessante, je suis en terminale S et je dois faire un dossier sur la mortalité des abeilles mais en particulier sur le pollen, si il joue un role dans cette disparition. Si vous auriez des informations, pouvez vous me contacter sur mon adresse e-mail : titeflodu06@hotmail.fr Ainsi, si cela est possible pouriez vous m’envoyer la vidéo? Merci d’avance.

  5. Flo42 >pour mettre la vidéo il suffit de cliquer sur le lien, d’aller sur la page dailymotion et de recopier le code affichée sur une page web 🙂

  6. Mamy dit :

    Bonjour je suis de Dakar, du Sénégal, je voudrai savoir comment me procurer le Pollen frais. Est ce que il ya des boutiques de Pollen dans dans les autres pays

  7. corinne dit :

    Bonjour,
    nMon fils de 23 ans est allergique au pollen mais peut il en consommer ?

    nnn

    Merci pour votre réponse

  8. Corinne > Je ne saurai trop vous dire. On confond parfois les allergies alimentaires des allergies de « contact ». Les muqueuses impliquées ne sont pas les même. Je pense que le mieux est de demander l’avis d’un allergologue.

  9. Régine dit :

    Bonjour,

    J’ai eu 1 cancer hormono-dépendant il y a qq
    années…il y a peu, je me suis mis à consommer
    du pollen frais de châtaigne et ai réellement ressenti un réel bien-être…seulement, je viens de lire, qu’il était pourvu de phyto-oestrogènes !!!

    Que me conseillez vous ???

  10. oumayoub dit :

    connaissez vs le pollen de almier ou dattier
    nest il nefaste pour des personnes souffarnt d opk dc d un trop plien d oestrogene

  11. Merci pour les précisions, les grains de pollen sont très bénéfiques pour la santé comme les autres produits de la ruche (gelée royale, venin d’abeilles, cire, miel, propolis) se sont des miracles de la nature.

  12. Avis dit :

    Le pollen serait également un élément protecteur s’opposant au développement de certaines variétés microbiennes. Il stimulerait les fonctions gastriques, avec un effet favorable sur l’appétit, la digestion et les évacuations