Journée mondiale sans achat, 29 novembre 2008

25 novembre 2008
Auteur: admin

Journée mondiale sans achat le samedi 29 novembre. Un évènement qui permet de dénoncer la sur-consommation et les erreurs induites : dégradation de l’environnement, exploitation des populations ou encore perte des valeurs humaines, emprise de la publicité qui pousse à avoir plutôt qu’être. Aujourd’hui la société de consommation, c’est 20 % de la population mondiale (évidemment les pays riches) qui consomment plus de 80 % des ressources de la planète.

La société de consommation est aveugle, il n’y a pas de croissance et développement économique infinis possibles sur une planète dont les ressources sont limitées. Nous extrayons aujourd’hui deux fois trop de ressources fossiles et nous émettons dans l’atmosphère plus de deux fois plus de gaz carbonique que la planète ne peut en absorber. La biodversité s’effondre. Nous consommons en quelques décennies tout ce que la planète a accumulé en des millions d’années, comme le pétrole ! Et pour mieux « servir » cette société de consommation, 218 millions d’enfants de moins de 15 ans travaillent 🙁

Si la population mondiale consommait comme un français, il nous faudrait 3 planètes, et si la consommation mondiale était calquée sur le modèle américain, 6 planètes seraient nécessaires. Pourtant nous n’en avons qu’une à partager et à transmettre à nos enfants !!

Lire sur Abonéobio d’autres articles sur la journée mondiale sans achat, la journée mondiale de la Terre, la journée mondiale de l’environnement, …

++ Une journée mondiale sans achat, cela vous dit ?
++ Journée Mondiale de la Terre …oubliée en France!
++ Abonéobio s’associe à la journée mondiale de l’environnement
++ La journée mondiale des toilettes, le manque d’assainissement tue des enfants, l’ONU réagit
++ La crise du credit écologique : on consomme 2 planètes ! WWF pointe les enjeux à 2030

Une réponse à “Journée mondiale sans achat, 29 novembre 2008”

  1. pouvoir illusoire dit :

    Les riches dans leurs richesses sont aveugles comme des autruches se mettant la tête dans le sable. Le pouvoir sur l’autre( intimidation,abus,taxation) n’est qu’illusion, car l’autre est en constante évolution. Le jour où les moutons ne serons plus moutons, mais où la justice sera aveugle à la richesse d’autrui et que les hommes se metterons égaux. L’apparence disparaîtera remplacé par la personnalité complexe et imprévisible. Les passés des autres n’est que brouillard dans le présent, mais arrêtant dire de ne pas aimer la banane sans y goûter. On constatera qu’on sera toujours pris pour un fou pour quelqu’un.
    nNulle ne sait ce qui a après la vie malgré tout il faut vivre cette vie imparfaite. En se suicidant, on ne reviendra propablement pas aussi bien tout faire pour améliorer nos conditions de vie pendant qu’on ait encore en vie.
    nUne simple citoyenne.