Huile de calophyllum bio, un trésor en hiver

5 décembre 2008
Auteur: admin

Idéale pour les soins des peaux fragiles et agressées. L’huile de Calophyllum bio possède des propriétés étonnantes : elle est reconnue comme cicatrisante, anti-infectieuse cutanée, hydratante, apaisante, régénérante, adoucissante. Elle est particulièrement conseillée pour les soins de la peau, du visage et du cheveu. Elle permet de préparer un soin de nuit anti-âge vraiment efficace : anti-radicalaire, elle permet de lutter contre les radicaux libres responsables du vieillissement de la peau et prévient l’apparition des rides et des vergetures. L’huile de Calophyllum bio contient naturellement des acides gras (acide linoléique et oléique …), des vitamines A et E, des flavonoïdes et agit sur les peaux abimées. Vous pouvez l’utiliser seule ou y associer quelques gouttes d’huile essentielle de Géranium Bourbon dans votre paume de main.

Indispensable pour les sports d’hiver, elle protège les peaux fines et délicates du froid sec. Idéale pour réhydrater et revitaliser les peaux sèches ou abîmées (crevasses, engelures, craquelures, fissures, …), et pour les protéger tout en les nourrissant. L’huile de Calophyllum peut apaiser aussi l’eczéma sec du nourrisson. En application locale sur les peaux couperosées, l’acné, eczéma, psoriasis…(Demandez conseil à votre médecin)

L’huile de Calophyllum bio est aussi réputée pour son pouvoir anti-inflammatoire et anti-rhumatismale, ainsi que pour son efficacité sur les problèmes de circulation : protectrice et régénératrice du système circulatoire. Protection des petits vaisseaux capillaires et donc préconisée aussi pour prévenir et traiter les effets de la couperose. Sur les cheveux, elle devient lotion anti-pelliculaire.

Excellente pour créer des huiles de massage thérapeutique en diluant des huiles essentielles dans l’huile de Calophyllum. Actions sur les muscles, les articulations et la circulation. L’huile peut présenter un dépôt qui n’est pas séparé pour conserver l’intégralité des principes actifs. Agitez le flacon avant utilisation. Pour les enfants, les femmes enceintes et les peaux très sensibles, réactives, diluer l’huile de Calophyllum dans une huile végétale (Jojoba, amande douce…) ou bioliniment

100 % pure huile de Calophyllium bio. Production conforme au label Nature et Progrès. L‘huile de Calophyllum bio de Bio’mada associe la qualité des vertus préservées à la démarche engagée de commerce équitable.

L’ huile végétale de Calophyllum bio est obtenue par pression à froid des amandes de Calophyllum inophyllum issues de cueillette sauvage, site éloigné de toute source de pollution contrôlé par Nature et Progrès. Les plantes sont cueillies sur la côte Est Tamatave, l’extraction est effectuée sur la zone de cueillette. L‘huile de Calophyllum bio de Bio’Mada est sous mention Nature et Progrès. Pour en savoir plus sur cette mention, retrouvez la dans la rubrique labels


Fruits de Takamaka

Selon la tradition Malgache, la résine colorée qui s’écoule du tronc est employée en guise d’encens dans les cérémonies religieuses. Elle est connue sous le nom de Takamaka et très vantée pour ses vertus cicatrisantes. On en fait aussi des onguents contre les maladies de peau. Le fruit, sorte de noix, contient une amande riche en huile. Une lactone a été isolée de cette plante : la calophyllolide, qui a des propriétés anticoagulantes (travaux de Judith Polonsky)

Retrouvez sur le blog d’Abonéobio toutes les explications sur l’importance de passer à la cosmétique bio et un article sur Bio’mada sur Envoyé Spécial, avec l’ONG l’Homme et l’Environnement producteur à Madagascar

Actuellement sur Abonéobio, l’huile de calophyllum bio est à seulement 9.99 euros le flacon de 30 ml avec un compte gouttes pour plus d’économies.
Une idée originale, bio et équitable, à offrir à votre famille pour ces fêtes de Noël !!

4 réponses à “Huile de calophyllum bio, un trésor en hiver”

  1. Anna dit :

    tous les matins à 6 heures, je suis dehors pour promener ma « toutoune » éxubérante. Dès que le froid ce fait sentir, le passage dans la salle de bain pour une application sur le visage d’huile de Callophyllum est indispensble pour protéger ma peau et la gorger de principes actifs merveilleux. C’est aussi le soin que j’utilise pour ma fille de 11 ans et demi lorsqu’elle a des rougeurs aux angles des ailes du nez. Le résultat est rapide tout autant que le soulagement procuré par l’application de ce petit trésor. Merci, à bientôt.

  2. Abonéobio dit :

    Merci Anna pour votre témoignage !

  3. laquinqua dit :

    L’huile de calophyllum inophyllum existe aussi en Polynésie Française sous le nom d’huile de Tamanu(le fruit à coque s’appelle tamanu) il existe une brochure à ce sujet avec des photos montrant des essais faits dans de grands hôpitaux parisiens dans les années 60, notamment sur des brûlures au 3ème degré sur le crâne d’un enfant, avec une application en compresse tous les jours la peau avait cicatrisé et les cheveux repoussés. J’en ai mis sur les lèvres crevassées de mon fils après le ski et la peau superbe en 3 jours. J’en applique en anti-ride mais conseillé pour les peaux sèches. C’est assez visqueux on peut diluer avec une autre huile végétale ou ajouter une huile essentielle. Il y a un labo à Tahiti qui extrait l’huile à froid et la certifie bio
    nIl y a des flacons de 50 ml. Allez, nana (aurevoir)

  4. @ laquinqua > merci pour ton témoignage. Oui l’autre nom est d’ailleurs peut être plus connu (?). J’ai constaté aussi que cela agissait fortement pour réduire les rides. J’en utilise le soir en hiver. Le seul souci est d’accepter l’odeur puissante, que je ne trouve pas désagréable du tout, une odeur épicée, un peu comme du curry. C’est clair que ça change des crèmes de nuit classiques pour le parfum mais aussi pour l’efficacité : là on la voit vraiment 🙂