La Terre vue de la Terre, documentaire de Coline Serreau

10 février 2009
Auteur: admin

Coline Serreau prépare un film La terre vue de la Terre, des solutions locales pour un désordre global, qui sortira dans le courant 2009. Il s’agit de 6 films de 1h30 permettant de traiter les solutions à la crise de notre système. Coline Serreau a rencontré dans de nombreux pays à la fois des paysans, des hommes de terrain et des penseurs, des théoriciens (Maroc, Inde, Brésil, Ukraine…). Selon Coline Serreau, la société future est là, latente, même si elle n’a pas encore créé ses liens. Après son premier documentaire « mais qu’est ce qu’elle veut ? » et son film la « Belle Verte », il y a 15 ans, Coline Serreau née avec l’écologie s’intéresse à l’humus, à ce qui nous nourrit, à savoir les semences et la Terre. Elle explique comment Monsanto a mis la main sur les semences et comment l‘industrie pétrolière s’est emparée de la Terre, par les pesticides et autres. Et en dessous, la terre, notre terre gratuite à l’origine et morte désormais.

Les propos de Coline Serreau, à la journaliste de la Nouvelle République

« C’est un concentré d’idées, d’initiatives qui vont faire tache d’huile. Les gens qui échangent ici ne sont pas des illuminés. Ils sont dans un autre paradigme : celui du futur. Ils font un travail de pionnier, d’avant-garde. Il deviendra un jour la norme, car les crises qui s’annoncent seront terribles, et pas seulement financières? »
« Il y a déjà une prise de conscience générale. Les gens ne sont pas stupides. Quand vous ouvrez une association proposant la vente de produits de l’agriculture de proximité (Amap), il y a des listes d’attente énormes pour les clients ! C’est aussi l’explosion des jardins potagers, car les gens ont moins de fric. Que va-t-on faire lorsque le pétrole qu’utilise l’industrie agricole sera hors de prix ; quand les pesticides seront trop chers ? Il faudra revenir à d’autres méthodes. Et cela va prendre quinze ans pour réparer les sols, vus tous les produits que l’on a mis ! Les gens demanderont des « périmètres de sécurité » et d’autonomie alimentaire dans chaque village pour faire pousser leurs légumes. »

Et si nous retrouvions un sens local d’existence dans la vie ?

Lire d’autres articles sur Abonéobio sur la Terre , les désordres globaux et les solutions locales :

++ La terre, l’agrobiologie, des solutions locales pour un désordre global
++ Kokopelli le petit pois face à la mesure
++ Le Monde selon Monsanto
++ ECHOPPE du microcrédit au programme alimentaire
++ Le commerce équitable ou l’enjeu du partage de la valeur ajoutée
++ PCB : les consommateurs sont bel et bien contaminés !
++ Pesticides danger pour le cerveau des enfants
++ Défendre la biodiversité, une priorité pour FOREST GARDEN PRODUCTS

14 réponses à “La Terre vue de la Terre, documentaire de Coline Serreau”

  1. Stéphane LAGASSE dit :

    Je suis impatient de voir ce travail. Pour moi, Pierre Rabhi, c’est GANDHI (+ Kirikou). L’écologie, c’est la seule économie viable, spirituelle.L’homme est « sorti » de la biodiversité quand il a découvert qu’il était nu. Ce n’est pas « historique »… Il y a abîme entre connaître (en hébreu, l’acte sexuel) et savoir.Ouvrons tout ça!Lire aussi Edgar Morin.

  2. aseop dit :

    Bonjour à tous ,
    ncomment trouver à nouveau les extraits de  » la terre vue de la terre » ,je ne le trouve plus sur aucun site !………………….
    nmerci,

  3. beffe dit :

    bjr,
    naujourd’hui 3 janvier 2010 où en est le projet de film de Coline Serreau « la terre vue de la terre » .Peut être est-il achevé, où peut on se le procurer?
    nMerci de vos réponses

  4. Beffe > le documentaire a pris plus de temps que prévu, sa sortie est prévu sur le premier semestre de 2010.

  5. lamagweg dit :

    Bonjour,
    nLe documentaire, « Solutions locales à un désordre global », sortira en salles au printemps 2010.
    nPlus d’infos très prochainement sur le site de <a href= »http://www.colibris-lemouvement.org« >Colibris, Mouvement pour la Terre et l’Humanisme</a>

  6. nous souhaiterions entrer en contact avec mme coline serrault pour l’inviter à notre prochaine édition de festibioénergie 2010 afin denous présenter son film

  7. cityzen cats dit :

    « Solutions locales pour un désordre global »
    nun film documentaire de Coline Serreau
    nSORTIE AU CINEMA LE 7 AVRIL 2010
    nDes films catastrophistes ont été tournés, des messages alarmistes lancés, ils ont eu leur
    nutilité mais il faut désormais montrer qu’il existe des solutions, faire entendre les
    nréflexions de ceux qui inventent et expérimentent des alternatives.
    nDépassant la simple dénonciation d’un système agricole perverti par une volonté de
    ncroissance irraisonnée, Coline Serreau nous invite dans « Solutions locales pour un
    ndésordre global » à découvrir de nouveaux systèmes de production agricole, des
    npratiques qui fonctionnent, réparent les dégâts et proposent une vie et une santé
    naméliorées en garantissant une sécurité alimentaire pérenne.
    nCaméra au poing, Coline Serreau a parcouru le monde pendant près de trois ans à la
    nrencontre de femmes et d’hommes de terrain, penseurs et économistes, qui
    nexpérimentent localement, avec succès, des solutions pour panser les plaies d’une terre
    ntrop longtemps maltraitée.
    nPierre Rabhi, Claude et Lydia Bourguignon, les paysans sans terre du Brésil, Kokopelli
    nen Inde, M. Antoniets en Ukraine… tour à tour drôles et émouvants, combatifs et
    ninspirés, ils sont ces résistants, ces amoureux de la terre, dont le documentaire de
    nColine Serreau porte la voix.
    nCette série d’entretiens d’une incroyable concordance prouve un autre possible : une
    nréponse concrète aux défis écologiques et plus largement à la crise de civilisation que
    nnous traversons.
    nOui, des solutions locales et des alternatives concrètes pour un meilleur partage
    ndes avoirs et des savoirs existent.

  8. Pierre Serieis dit :

    Totalement « subjectif » et personnel:
    nLe fond: j’ai appris plein de choses ! formidable !
    nLa forme: Bcp d’infos…trop long, le ton trop sérieux ! les itw qui s’enchainent « plombent » l’ensemble au bout d’un moment !…manque de « contradicteurs »pour dynamiser (peut-être…) du « Michael Moore » sans le rythme et l’humour…Bref, j’ai appris mais je me suis ennuyé…dommage !

  9. Je rermercie Coline Serreau pour son combat et pour ce nouveau film qui je l’espère réveillera les consciences et nous fera toutes et tous agir dans le bon sens.
    nCe qui ressort de l’entretien ? c’est percutant, clair, simplement exprimé ; pour moi, il n’y a pas eu de trop peu ou de trop, je suis restée simplement à l’écoute et réceptive aux informations et au propos sans vouloir comparer avec qui ou quoi que ce soit, je ne me suis pas ennuyée un seul instant.
    nMerci encore à Vous Coline Serreau, vous êtes EXTRA-ORDINAIRE
    nMonique Eliane L

  10. 1galeriecom dit :

    Bravo, envoyez ces videos à tous vos maires et conseillers municipaux pour qu’ils ne puissent pas dire qu’ils n’étaient pas au courrant.
    nFaites passer l’informations et obligez vos responsables locaux à imposer des quotas importants de terre cultivables pour les amaps.
    nJe rencontre des paysans qui ne trouvent pas de terrain agricole avec une maison dans le sud.
    nil est très difficile pour eux de faire leur métier.
    naidez les à travailler près de chez eux et respectons ceux qui travaillent la terre dans les régles de l’art.

  11. Kenkoo dit :

    Bonjour
    nNous voudrions faire intervenir Coline serreau et Claude Bourguignon au sein de notre salon IRIS. Avez vous leur s coordonnées ou comment les contacter. Merci d’avance, cordialement. Béatrice

  12. Vous pouvez les contacter via leur compte facebook 🙂

  13. Pascal Darras dit :

    Bonjour,

    nnn

    Je travail depuis quelques années maintenant sur un projet, une sorte de « label » dont le but serait de regrouper tous les consommateurs,
    nqui se sentent concernés de près ou de loin par les problèmes de pollution et d’appauvrissement (engendrés
    npas le système économique actuel), derrière un label défendant un certain nombre de valeurs démocratiques
    net humanistes, afin d’en faire une sorte de centrale d’achat mondiale pour faire pression sur les multinationales.

    nnnn

    Je voudrais contacter Coline Serreau pour lui parler de ce projet, mais je n’ai pas ses coordonnées.
    nest ce que vous pourriez svp me communiquer son mail afin que je puisse lui écrire pour lui détailler un peu plus
    nprécisément mon projet, c’est important.

    nnnnn

    merci beaucoup

    nnnn

    très cordialement

    nnn

    Pascal Darras

  14. Nathalie dit :

    Sur ce site, vous prendrez connaissance d’une initiative que nus lançons. Ses atouts:
    napporte richesse à la commune, à ses autochtones et à la communauté de communes.
    nPérennité de l’emploi.
    nDiversité des savoirs transmis.
    nModes de vie durables et supportables pour l’humain et son biotope.
    nCentres de formation efficaces et pouvant transmettre, conseiller, accompagner les autres communautés de communes pour adopter ce mode de vie nécessaire à notre survie.
    nFin de la pollution, de la précarité.
    nÉquilibre social. Équité. Abondance.

    nnn

    Pour une future coopération. Pour une nouvelle civilisation.